Magazine Culture

Avignon 2018 – Vivre ne suffit pas : une vie intense sinon rien

Publié le 29 juillet 2018 par Linfotoutcourt

Vivre ne suffit pas, ou en tout cas ne suffit plus lorsqu'on vient d'échapper au pire. Cette pièce bouleversante nous plonge dans les tourments d'un couple abîmé par la maladie et qui, pour se sauver, va tenter de composer avec de nouvelles règles...

Un psychodrame intense. La renaissance inespérée d'Anna suite à un cancer fait naître en elle un appétit furieux de bonheur qui ne peut se suffire du couple qu'elle forme avec Loïc depuis 20 ans. Elle va alors mettre son mari devant un ultimatum duquel il lui sera difficile de ressortir gagnant. À travers neuf scènes et autant d'intermèdes musicaux, nous observons ce couple se désagréger malgré tous leurs efforts. Le texte est superbe, la mise en scène sobre et les comédiens épatants de sincérité.

Du grand théâtre. Nous commençons par comprendre le choix d'Anna, bien qu'il soit terriblement douloureux pour Loïc qui fait de l'ironie son rempart contre la folie. Car ses arguments sont pertinents, convaincants. Et puis, on observe les effets pervers d'un bonheur individuel qui se construit sur les douleurs de l'autre, et qui risque à tout moment de chavirer. Pernille Bergendorff - et son accent plein de charme - et Jean-Mary Pierre - aux airs de François Cluzet - nous ont totalement conquis.

Vivre ne suffit pas, Jean-Mary Pierre, avec Pernille Bergendorff & Philippe Nicaud, se joue du 6 au 29 juillet au Festival Off d'Avignon, à l'Espace Roseau, à 11h45.

Retrouvez tous nos articles consacrés au Festival Off d'Avignon ici.

(Visited 1 times, 1 visits today)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine