Magazine Culture

La première fois que j'ai été deux de Bertrand Jullien-Nogarède

Par Lecoindaudrey @LeCoindAudrey
Couverture La première fois que j'ai été deux
Auteur : Bertrand Jullien-NogarèdeEditions : Flammarion
Collection : JeunesseNombre de pages : 350 pagesDate de parution : 06 Juin 2018Format : GrandAcheter ce roman sur Amazon



Le scooter de Tom nous emporta loin du monde. Mes bras entouraient sa taille et je laissai ma tête reposer doucement sur son épaule. Je ne crois pas avoir été plus heureuse qu'à cet instant. Juste une fille comme les autres. Il avait suffi qu'un anglais à cravate surgisse de nulle part pour que mes pieds ne touchent plus le macadam. J'étais vraiment folle amoureuse.
      
      
      
"


J'ai eu l'immense surprise de découvrir ce roman, gentillement envoyé par les éditions Flammarion eux-mêmes et j'en suis fortement reconnaissante de cet intérêt porté à mon blog. Je remercie également Bertrand Jullien-Nogarède pour la magnifique surprise dès les premières pages ♥ Une attention qui a toujours son effet !

Avant la lecture, je ne connaissais pas du tout cette parution, ni même apperçu sur les réseaux, je ne savais donc pas du tout à quoi m'attendre. Dans tous les cas, la surprise allait être présente.


Une petite remontée dans le temps, cela vous tente ? Et bien c'est parti pour le début des années 2000, aux côtés de Karen, adolescente à ce moment-là. Nous sommes tel donc son journal intime, elle nous parle de tout ce qui l'entoure et/ou la touche et à sa manière, aucune retenue. Lors de sa rencontre avec Tom, un bel anglais, rien ne va plus ! Tout se chamboule pour elle et nous allons découvrir à quel point cela peut l'affecter.

Car oui, les trois quarts de ce roman sont basés sur la romance, très mignone, entre Karen et Tom, malgré le fait que je ne sois pas à 300% dans les romances adolescentes, Karen a su me toucher par sa situation. Son père ayant pris ses affaires il y a bien longtemps, elle vit avec sa mère accro aux anti-dépresseurs, ne sort pas beaucoup et le nombre de ses amis se compte sur une main.
Cette partie de Karen explique beaucoup de chose, notament sa façon de se propulser dans cette romance, expérience toute nouvelle pour elle, mais aussi et surtout comment elle surmontera le reste des évènements. Pour le savoir, il faudra pousser la lecture jusqu'à terme.
Comme je le disais plus haut, ce roman est raconter de manière "Journal de bord/journal intime" et sans aucun filtre. C'est un gros point que j'ai fortement apprécié, le lien avec le personnage de Karen se fait plus rapidement ! Elle dit comme elle pense et pense ce qu'elle dit. C'est une très belle idée de la part de Bertrand Jullien-Nogarède et je ne sais pas s'il a été facile de se projeter dans une tête d'adolescente, mais je n'y ai décelé aucune fausse note.
J'ai donc été sublimée par le personnage de Karen, bien plus que par la romance qui nous est décrite et même si je me suis sentie parfois trop éloignée du public visé, je le recommande chaudement à la génération 14/18ans afin de lire certains sujets pouvant les concernés, le passage à l'âge adulte ne se faisant pas du jour au lendemain, Karen peut être un bel exemple.



La première fois que j'ai été deux de Bertrand Jullien-Nogarède

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lecoindaudrey 3746 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines