Magazine Culture

LaSemo et son nouveau record !

Par Bourlingueur
LaSemo et son nouveau record !

LaSemo a battu son record d’affluence en drainant pas moins de 29000 festivaliers ce weekend  pour sa 11ème édition.

La chaleur parfois oppressante et la coupe du monde de football n’ont pas découragé les habitués venus en nombre. Seul grand absent de ce festival, Jean Jean, remplacé pour cette édition par sa maman, la désormais célèbre Mamie Rose.

Avec son concept du durable et du zéro déchet, LaSemo nous prouve une fois de plus qu’il est possible de s’amuser dans le plus grand respect de l’environnement. Comme pour les éditions précédentes, l’espace du festival à subit quelques retouches d’aménagement et de nouveaux espaces ont ainsi pu voir le jour. Parmi d’autres, nous retiendrons Le Troquet avec son humour décalé et ses concerts étonnants ainsi que La butte avec son écran géant ou les supporters de nos Diables Rouges ont vibrés lors de la rencontre face au Brésil. Ce festival reste une découverte chaque année et nous ne nous en lassons pas.

LaSemo et son nouveau record !

LaSemo demeure également un évènement Familial s’adressant bien évidemment aux enfants avec des concerts, des spectacles, des activités et des espaces fait pour eux. Ils ont ainsi également leur lot de sensations, ce qui pour nous reste un point fort du festival. Les amateurs et les habitués peuvent toujours assister à des projections au Cinématographe, se balader au marché des artisans, se relaxer dans les hamacs, se faire masser dans l’espace Zen ou évacuer leur stress avec un jacuzzi dans l’espace Spa.

LaSemo et son nouveau record !
LaSemo et son nouveau record !

Côté concerts, c’est toujours une sélection éclectique que nous retrouvons tout au long du weekend mélangeant petits nouveaux, habitués et de grands noms de la scène. Pour ne citer qu’eux : Zombie Kids, Ozark Henry, Matmatah, Cœur de pirate, Dub Inc, Charlotte, Lou B., Rotterdam Ska-Jazz Foundation et Cédric Gervy.

LaSemo et son nouveau record !
Nous retiendrons la prestation de Typh Barrow devant un public enthousiaste. Cette artiste belge qui écrit, compose
et interprète l’entièreté de son répertoire a sorti son premier album début 2018 et a illuminé la scène du château en mettant toute son âme dans ce concert. Elle n’a pas hésité à interpréter un titre au milieu du public pour le plus grand bonheur de celui-ci. Il suffit de l’écouter pour savoir pourquoi elle est surnommée l’Amy Winehouse belge.

Bref ! Cette année encore l’organisation et les bénévoles de LaSemo se sont donnés sans compter pour satisfaire les festivaliers. Rendez-vous en 2019 pour redécouvrir une fois de plus ce festival.

LaSemo et son nouveau record !

Evaluez cet article :

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bourlingueur 5083 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte