Magazine Beaux Arts

Aimez Jacquet, et Didier vous le rendra

Par Abdesselam @abdesselam

Aimez Jacquet, et Didier vous le rendra

Je me souviens des critiques méchantes et acerbes que l’on fit à Aimé Jacquet avant la coupe du monde de 1998. La France a emporté la coupe du monde, mais les rancœurs sont toujours présentes. À l’époque je voulais écrire un court article ayant pour titre : «  Aimez Jacquet et Dieu vous le rendra ».
Les commentateurs auraient du s’abstenir dire de pareils propos et surtout ne pas recommencer le même comportement vingt ans après. Aimez Jacquet, et Didier vous le rendra.
La victoire est belle et me fait aimer le football.
Parmi les images dont je me souviens parfaitement et qui m’ont marqué, celle de la défaite  du Paraguay. Je revois encore les joueurs accablés par la douleur se rouant sur la pelouse et le gardien Chilavert courir les relever les uns après les autres. La souffrance de la défaite est amère et me fait parfois détester le football.
Deschamps et Jacquet nous ont épargné pareille douleur.
Alors, Aimez Jacquet, et Didier vous le rendra.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Abdesselam 116 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte