Magazine Ebusiness

Comment tenir sa comptabilité en tant que micro-entrepreneur ?

Publié le 08 août 2018 par Guillaumeguersan @GuillaumGuersan
La micro-entreprise est réputée pour sa simplicité administrative. Mais qui dit simplifiée ne dit pas pour autant absence de comptabilité. Si cette forme juridique n'implique aucune obligation de bilan annuel, tout micro-entrepreneur doit se soumettre à une réglementation spécifique. Ces règles désignent l'enregistrement chronologique des recettes et des achats, mais aussi d'une parfaite facturation ainsi que d'un compte bancaire dédié (si tu fais moins de 5000€ de CA).

Je sais à quel point cette petite contrainte peut effrayer les plus phobiques de l'administratif. Respire, grâce à Freebe, cette angoisse du papier sera bientôt de l'histoire ancienne. Je t'explique comment tenir simplement, rapidement et efficacement ta comptabilité. Allez viens !

Le livre des recettes : un suivi assidu

En tant que micro-entrepreneur, tu as donc l'obligation de suivre un livre des recettes, dont les enregistrements sont ordonnés chronologiquement. Ce document recense ainsi l'ensemble des recettes encaissées, qui ne sont plus modifiables une fois intégrées.

Les enregistrements de recettes ne doivent pas s'opérer à la légère, mais réclament la mention d'un certain nombre d'informations :

  • Le montant de la recette,
  • La date de son encaissement,
  • Le nom du client facturé,
  • L'origine de la recette,
  • Le moyen de paiement,
  • La référence au document justifiant cet enregistrement.

Mais alors concrètement, par quel biais peux-tu créer ton livre de recettes ? Plusieurs solutions sont à disposition du micro-entrepreneur. Il t'est par exemple possible d'acheter des livres comptables en format papier, que tu trouveras dans n'importe quel magasin spécialisé. Des modèles officiels existent également sur internet prévus pour être téléchargés. Enfin, un certain nombre de logiciels comptables totalement adaptés aux freelances, dont Freebe, sont envisageables. Nous reviendrons plus loin sur ce point.

Le registre des achats pour certaines activités professionnelles

En plus du livre des recettes, certains micro-entrepreneurs doivent tenir un registre des achats. Cette obligation concerne les prestations de marchandises, d'objets, de fournitures et denrées consommables, ou bien d'hébergements. Outre cette obligtion, disposer d'un tel registre s'avérera extrêment utile si tu dépasses la TVA. Là-aussi, les enregistrements ne pourront être modifiés et nécessitent des informations spécifiques :

Un registre des achats peut s'acquérir de la même façon qu'un livre des recettes, soit en papier, en document téléchargeable ou bien via un logiciel adapté.

L'obligation d'une bonne facturation client

Si tu es micro-entrepreneur, tu n'auras d'autre choix que de délivrer une facture à chacun de tes clients. Celle-ci se transmet par e-mail ou pas voie postale suite à la conclusion d'une prestation de services ou d'une vente. Ce document légale doit respecter les règles communes de la facturation.

Que tu sois assujetti à la TVA ou non, le régime de la micro-entreprise s'applique. Justement la TVA, parlons-en. Dans certains cas précis, un micro-entrepreneur peut jouir de la franchise en base TVA, le dispensant ainsi de déclarer et de payer cette taxe sur les prestations ou les ventes réalisées. Cette franchise en base TVA est applicable au titre d'une année N, à un chiffre d'affaires de l'année N-1 inférieur ou égal à des seuils spécifiques. Chaque prestation ou vente sera donc facturée en hors taxe (HT). Autre mention importante, celle de " TVA non applicable, art du 293 B du CGI " qui doit être inscrite sur chacune de tes factures.

Au moment de la création de ta micro-entreprise, tu as pu t'inscrire au registre national des entreprises de l'INSEE. Cet enregistrement a donné naissance à un numéro Siret, officiant comme numéro d'identification, ainsi qu'un code APE. Il ne faudra pas oublier à inscrire ce numéro Siret sur l'intégralité de tes factures.

L'ouverture d'un compte professionnel dédié

En tant que micro-entrepreneur, un compte professionnel à proprement parlé n'est pas obligatoire. La loi te réclame seulement d'ouvrir un quelconque compte bancaire bien distinct de ton compte personnel. Ce compte a pour but de séparer distinctement les transactions et les encaissements d'ordre professionnel de celles d'ordre privé. Toutefois, si ton activité engendre moins de 5000€ de chiffre d'affaires annuel, tu seras dispensé d'ouvrir ce compte.

Voici plus précisément ce que ton nouveau compte te permet d'effectuer :
  • Encaissement des recettes,
  • Prélèvement des dépenses et achats,
  • Réalisation de prélèvements relatifs à ta rémunération,
  • Utilisation des moyens de règlements au nom de ton entreprise,
  • Obtention d'un crédit.

Seules les activités disposant d'un capital social doivent ouvrir un compte qualifié de " professionnel ". Évite toi de nombreux frais en optant pour le compte le plus simple possible. Cela suffira grandement !

L'intérêt de bénéficier d'un logiciel tel que Freebe

Comme tu peux le constater, bien que facile à gérer, la micro-entreprise réclame une certaine rigueur administrative. Si cette gestion quotidienne est innée pour certains professionnels, ce n'est loin d'être le cas de tous. C'est pourquoi des logiciels dédiés aux micro-entrepreneurs ont été élaborés. Freebe en fait donc pleinement parti.

Freebe a été conçu par des freelances pour des freelances. Cet outil intelligent provient d'une envie simple : faciliter la vie des micro-entrepreneurs en gérant à sa place la part administrative, comptable et juridique de sa structure. Depuis ton espace personnel, des pages dédiées à ton portefeuille clients, à ta trésorerie ou bien à tes documents de facturation sont mises à ta disposition. Le grand atout de Freebe est de permettre la synchronisation 100% sécurisée de ton compte bancaire avec la plateforme. Cela permettant un suivi en temps réel de ta trésorerie, et donc de ton livre des recettes et, si tu en as l'obligation, de ton registre des achats.

Quid des mentions légales sur les factures ? Freebe s'occupe de les ajouter. Et l'ajout de nouveaux clients ? L'outil pré-remplit les informations relatives à chaque client. Pour faire bref, Freebe gère l'ensemble des éléments liés à ton activité professionnel. Tu n'as plus qu'à centraliser tes efforts sur le développement de ton projet professionnel. Byzance n'est-ce pas ?

Comment tenir sa comptabilité en tant que micro-entrepreneur ?

Fondateur et Product Manager de Freebe.me. Freebe est un outil de gestion intelligent pour freelance.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guillaumeguersan 117 partages Voir son profil
Voir son blog