Magazine Cinéma

Whose Line Is It Anyway ? – Délire général

Par Le7cafe

Bienvenue dans Whose Line Is It Anyway ?, le show où tout est improvisé et où les points ne comptent pas !

Bonjour Billy et bienvenue au 7ème Café ! Prends un verre, installe toi bien dans ton fauteuil, et accroche toi parce qu’aujourd’hui, ça va être du grand, du très grand n’importe quoi ! Qu’est ce que c’est ? C’est Whose Line Is It Anyway ? bien sûr !

Whose Line Is It Anyway ? – Délire généralColin, qu’est ce que tu as sur la tête ?

WHOSE LINE IS IT ANYWAY ?

Créateurs : Dan Patterson, Mark Leveson

Comédiens principaux : Drew Carey, Aisha Tyler, Ryan Stiles, Colin Mochrie, Wayne Brady

Diffusion : 5 août 1998 – 15 décembre 2007 ; 16 juillet 2013 – Aujourd’hui

Pays : États-Unis

Saisons : 14

Épisodes : 320 (En cours)

Durée par épisode : 22 minutes

Whose Line Is It Anyway ? – Délire généralJ’en peux déjà plus xD

WHAT THE FUCK ?

Quand on se balade un peu au hasard sur Internet, on s’attend à trouver n’importe quoi. Quand on se balade un peu au hasard sur Internet, en plus en cherchant des choses liées au film culte Le Rocky Horror Picture Show, on ne peut que trouver n’importe quoi. C’est ainsi qu’au cours d’une de mes pérégrinations culturelles sur Youtube, je suis tombé sur cette vidéo.

Et là Billy tu as probablement la même réaction que moi la première fois : mais qu’est ce que je viens de regarder ?! On a une reprise du célébrissime « Time Warp » de Rocky Horror, mais en changeant la chanson avec des paroles à propos d’un moulin à café, et avec trois gogols qui dansent n’importe comment derrière le chanteur. J’ai trouvé ça assez drôle mais je ne m’y suis pas intéressé plus que ça au départ. Et puis après quelques jours, j’ai reconnu le gogol de droite. C’est Ryan Stiles ! Son nom ne te dit peut-être rien Billy, mais c’est l’acteur qui joue l’hilarant personnage de Herb dans la série Mon Oncle Charlie. Forcément quand je l’ai reconnu, je n’ai pas pu m’empêcher de retourner voir la vidéo. Et d’en regarder beaucoup d’autres issues du show. Et un monde de délire général s’est ouvert à moi, car le « Time Warp », ce n’est que le début Billy.

Whose Line ? a une histoire bien remplie. L’histoire du show commence en 1988 à la radio britannique, avant d’être porté à la télé la même année suite au large succès de l’émission de radio. Jusqu’en 1999, soit 11 ans d’émission, Whose Line ? était un show britannique porté par Clive Anderson, avant que le succès de l’émission ne titille l’imagination de l’américain Drew Carey, un producteur de télévision extrêmement friand d’improvisation. C’est ainsi qu’en fin d’année 1998, Whose Line ? s’est expatrié aux États-Unis et est devenu le show le plus délirant que cette planète ait jamais vu.

Mais c’est quoi ce show, en fait ? Whose Line Is It Anyway ? (« C’est à qui de parler déjà ? ») est une parodie de jeu TV fondée sur des jeux d’improvisation, 4 à 6 par épisodes de 22 minutes. Il y a un présentateur (Drew Carey jusqu’en 2007 et la fin de la première session du show, puis Aisha Tyler à partir de 2013) et quatre comédiens, dont trois permanents : Ryan Stiles que j’ai déjà évoqué, Colin Mochrie (le chauve dans la vidéo précédente) et Wayne Brady (le chanteur). Le quatrième siège est rempli par des comédiens tournants. Depuis 2013, il y a aussi parfois des célèbres invités qui viennent participer à un ou deux jeux. Tout ce petit monde se réunit donc pour jouer à des jeux tous plus délirants les uns que les autres, tous, et je dis bien tous, totalement improvisés. Ça peut être des chansons à inviter sur un thème donné par le public, des scènes à jouer à partir de mots donnés par le public, des personnages à jouer décidés par la production sans que les comédiens soient au courant, j’en passe et des meilleurs. Chaque jeu est complétement hilarant. C’est bien simple, ça fait six mois que je regarde le show presque quotidiennement, et je continue de trouver des extraits que je n’ai pas vus et je continue d’être explosé de rire à chaque fois !

Whose Line Is It Anyway ? – Délire généralD’accord Ryan, d’accord.

PAS UN POUR RATTRAPER L’AUTRE

Le plus drôle dans tout ça, c’est que personne dans ce show n’a aucune limite, et ce malgré une forte censure à la télé américaine. Tout le monde en prend pour son grade, personne n’est épargné, les stars, les politiques, les autres pays, les comédiens eux-mêmes, le présentateur, Trump, Clinton, Bush… Whose Line ? est le jeu télévisé le plus politiquement incorrect que je connaisse depuis les Monty Python, et c’est très drôle. Drew le dit lui-même :

« Welcome to Whose Line Is It Anyway ?, the show where everything’s made up and the points don’t matter ! »

Le show où tout est improvisé et inventé, et où les points ne comptent pas ! En effet, le présentateur donne des points à qui il veut après chaque jeu, parfois aux performeurs, parfois au public, parfois à des gens complètement aléatoires comme les spectateurs qui regardent le show à la télé. Ce show est tout bonnement n’importe quoi ! Mais il ne serait rien sans son casting extraordinaire.

Les présentateurs

  • Drew Carey : Drew est celui qui a permis au show non seulement de s’exporter aux US, mais surtout de devenir ce qu’il est aujourd’hui, un des meilleurs programmes télévisés outre-Atlantique. Drew ne participe pas souvent aux jeux, sauf le dernier de l’épisode où le « gagnant » (sélectionné au pif) le remplace en tant que présentateur pendant que lui va jouer au jeu avec les autres. Il est moins bon que tout le monde en improvisation pure, mais il a un sens de la répartie aiguisé et drôle à souhait, et n’hésite pas à faire de l’autodérision sur son poids, son argent ou le fait qu’il ne fait strictement rien pendant l’émission mis à part se marrer et lire ses fiches.
  • Aisha Tyler : Aisha a remplacé Drew pour la seconde session de Whose Line ?, à partir de 2013. Elle est plus jeune que les autres, et a donc un peu moins d’affinité avec les « vieux », mais elle est extrêmement vive d’esprit, a un sens de la répartie au moins équivalent à celui de Drew, et n’hésite pas à quitter son poste de présentatrice pour s’incruster dans les jeux ce qui peut se révéler totalement hilarant.

Les comédiens permanents

  • Ryan Stiles : Ryan est pour moi le comédien le plus drôle du show, non seulement parce qu’il a un talent d’improvisation exceptionnel dans tous les jeux et un humour poilant, mais surtout parce que c’est celui qui fout les jeux en l’air le plus souvent, en ne respectant pas les règles, en râlant dessus, ou en ne maintenant pas son personnage à cause des conneries des autres membres. Tout ceci bien sûr en faisant des grimaces improbables comme sur le gif précédent ou en s’en prenant plein la tronche à cause de son gros nez ou de ses grandes chaussures.
  • Colin Mochrie : Colin est aussi désopilant que son compère Ryan, et ils forment tous les deux souvent un duo comique imbattable dans les jeux. Colin est le plus talentueux pour dire absolument n’importe quoi et s’immerger à 100% dans chacun des jeux, étant le seul à ne jamais perdre son sérieux – et pourtant il aurait de quoi ! Il se prend presque un épisode sur deux des blagues sur les chauves, mais il préfère en rire, comme de tout le reste, et on lui doit par exemple des citations telles que « La reine avait une petite crotte de nez », « Combien de schtroumpfs tu as écrasés pour fabriquer tes chaussures bleues ? » ou « J’ai le goût du beurre, mais je n’en suis pas ! ».
  • Wayne Brady : Wayne est le chanteur du show, il est probablement celui qui a le meilleur talent d’improvisation car il peut inventer une chanson en quelques secondes seulement (c’est d’ailleurs pour ça que c’est lui qui lance tous les jeux musicaux, pour laisser un peu de temps aux autres pour réfléchir). Bien sûr il ne fait pas que ça et fait preuve de beaucoup d’humour lors de tous les jeux, et n’hésite pas à se moquer de Drew régulièrement, pour le plus grand plaisir de tout le monde.

Le quatrième comédien

Avec tout ce petit monde, on retrouve dans le quatrième siège des gens tels que Greg Proops, Brad Sherwood, Chip Esten, Jeff Davis, Kathy Greenwood et bien d’autres, chacun d’entre eux revenant régulièrement, mais aussi occasionnellement des invités de marque comme Stephen Colbert, le présentateur de talk-show américain, ou l’immense acteur Robin Williams.

Mais assez parlé, il est temps de te montrer ce que sont vraiment les jeux, mon cher Billy, alors voici mon top 5 totalement subjectif des meilleurs jeux de Whose Line Is It Anyway ? !

Whose Line Is It Anyway ? – Délire généralC’est ce qui s’appelle se faire rejeter.

TOP 5 DES MEILLEURS JEUX

5 – Questions Only / Questions with Hats

On entame ce top 5 avec un jeu bien débile : Questions Only. Le principe est simple : deux comédiens face à face qui doivent mener une conversation entière sous la forme de questions. Si l’un des deux bloque ou parle sans que ce soit une question, alors il sort et est remplacé par son partenaire. Ça peut sembler faisable mais quand la conversation commence à durer, ça peut devenir assez difficile, surtout que dans les nouvelles saisons une contrainte a été ajoutée : les participants doivent porter un chapeau/masque/perruque ridicule et baser la conversation dessus (d’où le nouveau nom, Questions with Hats). La partie ci-dessous est une des plus drôles, avec un Colin à fond, et en invitée spéciale une Whoopi Goldberg complètement déchaînée si bien qu’elle ne laissera sa place à Ryan que pour une seule réplique, mais une seule réplique poilante qui vient poser la cerise sur le gâteau de cette scène d’anthologie.

4 – Greatest Hits

En quatrième position on retrouve un jeu musical portant le doux nom de Greatest Hits (« Les Meilleurs Tubes »). Il se joue à trois ou quatre en fonction des capacités de chant du quatrième membre du show. D’un côté, Ryan et Colin qui jouent des présentateurs télé pour un programme cancéreux du top 50 comme on en trouve sur C8 et autres NRJ12, qui cherchent à faire vendre un CD de chansons pourries. De l’autre, Wayne, et éventuellement le quatrième membre du show, en tant que chanteur pour donner un ou deux exemples des chansons du CD. Dans ce jeu, le public choisit le thème du CD, Ryan et Colin choisissent les styles de musique et le titre des chansons, et il ne reste plus qu’à Wayne de chanter. C’est très drôle, parfois à cause de Wayne qui chante n’importe quoi (comme dans celui ci où il lance une chorégraphie de Beyoncé), souvent à cause de Colin et Ryan qui disent n’importe quoi comme dans cet épisode célèbre pour les fans du show, la fameuse sterne arctique :

3 – Party Quirks

Passons maintenant à un jeu nommé Party Quirks (« Les Bizarreries de la Fête »). C’est un jeu où Colin, Ryan et Wayne jouent les invités d’une fête organisée par le quatrième comédien. Seulement, chacun des invités est un personnage bizarre dont la caractéristique leur est donnée sur un carton préparé à l’avance par le studio, qu’ils n’ont jamais vu. Ce jeu est assez similaire à Let’s Make A Date, qui suit le même principe mais dans le cadre d’un speed-dating et non d’une fête. Bref. Les invités arrivent donc un par un à la fête avec leur personnalité débile, et le but pour l’organisateur est de deviner quelle est la personnalité pour faire partir les invités. Ce jeu est extrêmement désopilant car il a tendance à dégénérer très rapidement, et les personnalités données aux comédiens sont souvent complétement abracadabrantes. Dans l’épisode ci-dessous, qui est le moment le plus drôle de toute l’histoire de l’émission, Wayne joue une personne qui parle de plus en plus vite en fonction de son attirance pour son interlocuteur, Colin joue un cochon français qui cherche des truffes et s’énerve petit à petit, mais surtout Ryan joue l’actrice cinglée Carol Channing (dont il fait une excellente imitation) dont la tête n’arrête pas de se coller n’importe où. Je t’avais prévenu Billy, les personnalités, c’est n’importe quoi ! Et Ryan va jouer le jeu à fond, même après avoir pété le néon du bureau !

2 – Scenes from a Hat

Avec 159 apparitions, Scenes From A Hat (« Les Scènes du Chapeau ») est le jeu le plus joué de Whose Line ?, et un des plus populaires. Le principe est un des plus connus dans le monde de l’improvisation : le public écrit des propositions de courtes scènes sur des petits papiers, qui sont mis dans un chapeau. Le présentateur tire ensuite plusieurs papiers un par un et les comédiens jouent ces scènes à tour de rôle en improvisant ce qu’ils veulent. Ça consiste souvent en de courtes phrases, une simple réplique, ou une situation drôle. C’est rapide, c’est rythmé, c’est hilarant, et ça donne surtout aux membres (et notamment Colin) l’occasion de dire – et faire – n’importe quoi.

1 – Hoedown

Mais le jeu qui me fait plier de rire à chaque fois, qui me décroche la mâchoire comme dirait littéralement personne, c’est le Hoedown. Un jeu musical, toujours le même air, les quatre comédiens jouent, un thème donné par le public, et c’est parti. Chacun leur tour, les comédiens doivent inventer une chanson en quatre vers, rimes suivies, avec un twist sur le dernier vers. Et alors là. Alors là ! C’est grandiose. Hoedown est un des jeux favoris du public, le jeu préféré de Drew avant qu’il se mette à y participer aussi, et le pire des jeux pour les comédiens. Pourquoi ? Parce que c’est le plus difficile. Improviser, c’est dur. Improviser une chanson, en rimes, trouver un truc intelligent avec un twist drôle à la fin, c’est impossible. C’est dans ce jeu qu’on reconnaît le véritable talent de chacun des comédiens. Sans les empêcher de régulièrement foutre en l’air le jeu comme quand Ryan fait du playback ou que Colin chante en pseudo-français, ce qui est hilarant à regarder. Le déroulement est donc simple : c’est la plupart du temps Wayne qui commence, étant chanteur attitré, pour laisser le temps aux autres de réfléchir. Chacun fait ses quatre vers, puis arrive le tour de Ryan, toujours en dernier pour deux raisons : il déteste les hoedowns et donc a besoin de plus de temps pour les imaginer, mais il en tire énormément profit en les transformant en or comédique, soit en les ruinant totalement, soit en faisant des twists géniaux, et à la fin tout le monde répète le dernier vers de Ryan ce qui mène souvent à des situations cocasses, comme dans ce fameux Hoedown où Ryan déclare que s’ils font un Hoedown de plus, il se coupe les veines !

LE MOT DE LA FIN

Whose Line ? n’est pas vraiment une série, ni un véritable jeu télévisé. Mais dans sa catégorie, il est tout simplement parfait ! Des jeux variés, des comédiens poilants et un humour à toute épreuve, que demander de plus ?

Pour retrouver des centaines d’heures des jeux de Whose Line ?, va donc faire un tour sur les chaînes Youtube WhoseLineNation, StilesSays, et bien évidemment Whose Line Is It Anyway ? officiel !

Note : 10 / 10

« DREW – Welcome to Whose Line Is It Anyway ?, the show where everything’s made up and the points don’t matter ! »

Whose Line Is It Anyway ? – Délire généralJe n’ai rien à dire sur cette image.

— Arthur

Tous les gifs et images utilisés dans cet article appartiennent à Warner Bros., et c’est très bien comme ça

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le7cafe 77 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines