Magazine Entreprise

Comment monter un réseau de franchise rentable en 2018

Publié le 12 août 2018 par Addictgroup

Créer un réseau de franchise rentable est un travail de longue haleine. C’est un projet à amorcer après une longue réflexion et après s’être rassuré que tous les prérequis indispensables sont assimilés.

On comprend à priori que la franchise est un modèle économique à succès. En France, on recense en 2017, 1 978 réseaux et plus de 71 000 magasins franchisés qui ont engrangé sur la seule année un chiffre d’affaires de près de 60 milliards d’euros. Ce sont des chiffres qui suscitent la confiance et l’optimisme auprès des investisseurs. Mais pour ces quelques entités actives, le succès n’est pas acquis par pur hasard. Il résulte d’une phase d’étude laborieuse, une expérimentation de longue durée et plusieurs années de travail acharné. Comme ces dernières, vous êtes appelé à fournir les mêmes efforts pour pouvoir monter un réseau de franchise rentable en 2018.

Comprendre les moteurs du fonctionnement d’une franchise

La franchise par nature, est un contrat par lequel une entreprise autorise une autre à utiliser son nom commercial et sa marque pour vendre ses produits ou services moyennant un versement de redevances. Ce petit univers est régi par un ensemble de règles qui engagent les deux parties contractantes tout au long de leur collaboration. Pour un franchiseur, la mise à disposition d’un concept testé et validé et un savoir-faire aux franchisés, l’assistance continue de ces derniers et la mise en place d’une exclusivité territoriale.

Pour les franchisés, la consécration au développement du réseau en suivant à la lettre les directives établies par la tête du réseau, la communication des données opérationnelles et états financiers, le respect de la confidentialité du concept. C’est ce à quoi se résume la relation franchiseur-franchisé qui est la base de toute activité de franchise. C’est également en remplissant ces obligations qu’on peut juger que le réseau fonctionne véritablement. Mais comment le rentabiliser ?

À lire : Les 5 erreurs à ne pas commettre dans le développement d’un réseau franchisé

Choisir un créneau à fort potentiel en 2018

Il existe plusieurs critères de rentabilisation d’un projet de franchise parmi lesquels le choix du secteur d’activités s’avère primordial. Une activité qui marche c’est celle qui tire parti de la dynamique du secteur sur laquelle elle se positionne. L’innovation, les mutations continuelles et la stabilité de la conjoncture sont autant des facteurs de croissance qui influencent cette dynamique, et le porteur de projet doit s’en informer pour établir un concept efficace.

En s’inspirant des données fournies par l’Observatoire de la franchise, on cite les secteurs vecteurs de rentabilité en 2018:

  • automobile et contrôle technique,
  • bâtiments et construction,
  • alimentation,
  • beauté et santé,
  • décoration,
  • restauration et hôtellerie,
  • immobilier,
  • commerces spécialisés,
  • mode,
  • services particuliers et entreprises,
  • supermarchés et hypermarchés.

La qualité de service avant tout

Sur cette même lancée, la réussite d’un projet de franchise est aussi tributaire de la qualité de services fournie. Une clientèle satisfaite est une clientèle fidèle qui établit une relation durable avec l’entreprise et véhicule sa réputation auprès d’une communauté de clients potentiels, qui deviennent à leur tour ambassadeurs de sa marque. C’est ce mécanisme cyclique qui fait qu’une simple qualité de services bien entretenue peut récompenser l’implication de l’entrepreneur sur le court, moyen et long terme.

À lire : Le statut juridique SASU pour votre entreprise

Prévoir une gestion efficace

Une entreprise bien gérée est forcément plus rentable. Avec moins de coûts mais plus de profits, la rentabilité se reflète dans sa capacité à hausser ou préserver sa marge. Pour un réseau de franchise qui s’apparente à une forme managériale très spécifique, une bonne gestion ne peut être appréciée que si tous les éléments incorporés dans cet ensemble ne sont maîtrisés au bout du doigt. Cela semble difficile à réaliser mais avec les nouvelles technologies digitales comme les logiciels de caisse enregistreuse, tout est devenu plus simple. Et surtout, la gestion des réseaux est rendue plus efficace et performante.

La caisse enregistreuse connectée et certifiée NF525 est le modèle adapté pour escompter une rentabilité optimale et l’améliorer au fil du temps. Dotée de multiples fonctionnalités (encaissement, gestion comptable, mobilité et compatibilité avec appareils mobiles, centralisation, automatisation et analyse de données, suivi en temps réel et mise à jour des stocks, gestion comptes clients, connexion aux différents logiciels et site e-commerce, interfaçage possible), elle répond à plusieurs usages liés au pilotage et au développement du réseau de franchise, depuis l’activité de la tête de réseau jusqu’aux magasins franchisés.

À lire : Booster ses ventes grâce au digital


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Addictgroup 638 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines