Magazine Culture

Fanny Howe – Il y a

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Fanny Howe – Il y aIl y a une prison en moi
c’est un lieu saint
rempli de gants pour chaque enfant

(une âme récompensée et détruite)

Comme un gel d’azote liquide
la pluie glisse ici sur les câbles

vers une mince nappe d’eau

– plus convenable plus pâle
pour les vrais prisonniers

*

There is

There is a jail inside of me
it is a holy space
glove-filled for the individual baby

(a soul rewarded and destroyed)

Here like a frost of liquid nitrogen
the rain slides over the wires

in a thin water-cover

—one more fitting paler
for the real prisoners

***

Fanny Howe (née en 1940 à Buffalo, New York)Gone

(University of California Press, 2003)États des lieux : Treize poètes américains contemporains (Le Noroît, 2013) – Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Antonio D’Alfonso.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines