Magazine Cinéma

[CRITIQUE] Dans la Brume

Par Elodie11 @EloFreddy

[CRITIQUE] Dans la Brume

Réalisé par: Daniel Roby

Avec: Romain Duris, Olga Kurylenko…

Durée: 1h29

Genre: Science-fiction

Date de sortie DVD/Blu-ray et VOD: 7 Août 2018

Synopsis:

Le jour où une étrange brume mortelle submerge Paris, des survivants trouvent refuge dans les derniers étages des immeubles et sur les toits de la capitale. Sans informations, sans électricité, sans eau ni nourriture, une petite famille tente de survivre à cette catastrophe… Mais les heures passent et un constat s’impose : les secours ne viendront pas et il faudra, pour espérer s’en sortir, tenter sa chance dans la brume…

[CRITIQUE] Dans la Brume

Critique:

Le cinéma français décide enfin de sortir de son cocon cinématographique, filé par les polars et les comédies, pour nous proposer un thriller post-apocalyptique ingénieux et salvateur.

Un couple qui bat de l’aile, une maladie génétique qui emprisonne leur fille dans une bulle de survie et un tremblement de terre le décor se plante rapidement, sans discours inutiles, pour laisser sa place à une lutte où la survie va très vite se révéler bien difficile.

Rebondissements, émotion et tension, Dans la Brume n’a rien à envier aux grosses productions américaines tant sa mise en scène est millimétrée pour ne pas nous laisser un instant de répit.

[CRITIQUE] Dans la Brume

Si de l’autre côté de l’Atlantique ils ont Brad Pitt pour boire un pepsi en buttant du zombie, au pays de la baguette nous pouvons enfin nous vanter d’avoir un acteur à la hauteur.

Romain Duris est impeccable dans ce switch entre action et bons sentiments sans jamais verser dans le pathos et le surjoué de la comédie française. Le reste du casting suit le même parcours mais c’est sans compter sur l’actrice principale qui illumine l’écran: Paris.

Il aura fallu un cinéaste canadien pour rendre hommage à notre bonne vieille capitale. Reproduits en studios, les décors sont époustouflants et leur réalisme criant ajoutant ainsi une pression supplémentaire devant cette catastrophe qui pourrait si facilement s’immiscer dans notre quotidien familier. Je vous invite d’ailleurs à regarder le making off qui vaut le détour…

Bande son de qualité et intrigue rondement menée, le film s’épargne les explications supplémentaires préférant laisser sa brume épaissir le mystère. Déception pour les curieux, réussite pour les habitués de l’univers sf, les deux parties se mettront tout de même d’accord sur le scénario déployé sous nos yeux.

Car même si des faiblesses et des facilités se font parfois ressentir, le bonheur de voir enfin un film sf français tenir la route l’emporte et notre fierté chauvine finit par balayer l’inutile jusqu’à son dénouement ironique qui s’ouvre sur l’originalité proposant un conte sur la liberté intelligent et percutant.

Brad Pitt peut bien s’étouffer avec son Pepsi, Romain Duris prend la relève dans ce thriller post-apocalyptique percutant et original où chaque plan capte avec brio l’âme d’un Paris en perdition. Tension et émotion se côtoient avec brio pour nous offrir un film français enfin à la hauteur de nos attentes en la matière du genre. Une bonne surprise qui on l’espère poussera nos réalisateurs à prendre des risques parce que un comme ça on en redemande !

Votre dévoué Freddy

Note:

note 4


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elodie11 4826 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines