Magazine Conso

Beaupassage, le nouveau Passage chic et tendance de Paris Rive Gauche

Publié le 22 août 2018 par Sébastien Glotin @blogromainparis

Le 25 août verra l’inauguration et ouverture d’un nouveau lieu de vie dans le 7è arrondissement de Paris. Les curieux, amoureux du bien-vivre et du bien-manger pourront venir se fourvoyer et de se délecter dans les allées de Beaupassage. Une adresse s’annonçant comme unique en France de par son envergure architecturale et les plaisirs qui y seront réunis : l’art, la gastronomie et le bien-être.

Beaupassage, la parenthèse enchantée du quotidien

Dissimulé entre le boulevard Raspail, les rues de Grenelle et du Bac (Paris 7è), jouxtant le Musée Maillot, Beaupassage s’annonce comme un lieu de flânerie, un passage à ciel ouvert… redessinant le quartier, tout en conviant les promeneurs, esthètes et épicuriens à vivre une douce respiration. Bien-être et gourmandises, espaces végétalisme et oeuvres d’art s’affirment comment les incontournables de nouveau lieu inédit. Des artisans d’acceptions y prendront leurs quartiers, Yannick Alléno, Nicole Barthélémy, Olivier Bellin, Abdoulaye Fadiga, Pierre Hermé, Thierry Marx, Anne-Sophie Pic, Alexandre Polmard et Junichi Yamaguchi en apportant avec eux des concepts totalement novateurs et audacieux afin de proposer  une expérience inédite.


Beaupassage centre commercial Paris Inauguration 25 août 2018
Beaupassage la Traversée Eva Jospin et en fond, L'Arbre Neuronal de Marc Vellay


Beaupassage, le nouveau lieu de vie à Paris Rive Gauche

Beaupassage est un lieu de vie grand ouvert de par son offre diversifiée et pensée vers tous. Une adresse où on nous promet de pouvoir y venir aussi bien en famille, qu’entre amis, pour y faire du shopping ou plus simplement les courses du quotidien, s’octroyer une pause gourmande dans un corner, une assiette ou une verrine, y croquer dans un sandwich goûteux entre deux rendez-vous, ou encore venir y effectuer une séance de sport à toutes les heures de la journée.

Un projet qui vit le jour en 2011

Laurent Dumas, Président du Groupe Emerige (prometteur de Beaupassage) revient sur le projet et sa concrétisation :

Il y a sept ans, lorsque s’est présentée l’opportunité de réunir deux parcelles dans le Paris historique du 7è arrondissement,

Beaupassage Paris Couvent des Récollettes
nous y avons vu la possibilité de redonner vie à un lieu patrimonial chargé d’histoire et de faire rayonner à nouveau des bâtiments historiques considérés comme remarquables. Cette mutation des lieux s’est appuyée sur l’expérience d’équipes pluridisciplinaires, à commencer par les architectes des Bâtiments de France, de Franklin Azzi ou de Frédéric Bourstin. Leur vision et leur expertise ont permis de conjuguer quatre époques architecturales et des styles aussi hétéroclites que celui du Couvent des Récollettes avec celui des bâtiments industriels, reconnaissables à leurs briques rouges que nous avons pris grand soin de réutiliser pièce par pièce. La volonté de préserver l’existant s’est traduite tout au long du chantier. 

Beaupassage, une parenthèse enchantée du quotidien

C’est ainsi, que nous avons pensé Beaupassage telle une parenthèse enchantée du quotidien, au cœur de la ville, mais à l’abri de son brouhaha et effervescence. De l’intervention paysagère minutieuse de Michel Desvigne donnant naissance à un sous-bois, aux interventions artistiques majeures de Fabrice Hyber, Eva Jospin, Marc Vellay et Stefan Rinck, c’est une expérience unique à laquelle sont conviés les riverains, parisiens, franciliens et tous les visiteurs venant de tous les horizons. D’autres grandes signatures du monde artistique sont sont jointes à l’appel de Beaupassage. ils se nomment Yannick Alléno, Thierry Marx, Anne-Sophie Pic, Nicole Barthélémy, figure incontournable du 7è arrondissement de Paris… 

Du beau, du bon & du bien-être

Tous partagent l’art de faire du beau, du bon et du bien-être à travers l’émotion de leur cuisine, excellence de leur savoir-faire et leur passion qu’ils transmettent avec plaisir et générosité. Une union donnant naissance aujourd’hui à Beaupassage qui s’ouvre à la ville au grand jour. Un grand jour s’annonçant !


Les enseignes et grands noms implantés à Beaupassage

Les artisans de Beaupassage Paris 7

  • L’Allénothèque et Galerie scène ouverte

Un lieu convivial, de partage, décloisonné, rassemblant sur trois niveaux : un restaurant et une cave-à-vins (composée de 750 références) associant la cuisine bistronomique de Yannick Alléno à sa passion du vin ainsi qu’une galerie d’art.

  • Mersea

Prônant la gourmand, frais, le rapide et l’accessibilité autour du poisson, les recettes d’Olivier Bellin font mouche, notamment l’incontournable Fish & Chips Dentelle au lieu jaune nacré et à la panure légère et craquante. Un restaurant street food d cela mer avec un bar à gins doublé d’un comptoir de dégustation de cocktails et d’une épicerie fine-traiteur pour une vision plus urbaine de la brasserie.

Mersea est ouvert tous les jours de 11h30 à 23h. Service sur place, à emporter et livraison à domicile.

  • Champion Spirit Rive Gauche

Plus grand espace de Beaupassage, cette académie du sport a été aménagée par le champion du monde de boxe thaïlandaise, Abdoulaye Fadiga. Au programme : mur d’escalade, piste d’athlétisme, ring de box, plateau de musculation et divers cours encadrés par une équipe médico-sportive. Mais également un écrin de soins, sauna et coffee & muesli bar.

Champion Spirit Rive Gauche by Abdoulaye Fadiga fonctionne 7 jours sur 7, de 7h à 22h.

  • Café Pierre Hermé

Premier café du Chef pâtissier Pierre Hermé ou cohabitent pâtisseries, macarons et chocolats emblématiques, carte de déjeuner et bar central animé par une équipe de baristas.

Le café Pierre Hermé est ouvert 7 jours sur 7 de 10h à 20h. Livraisons dans le quartier et présence d’un pâtissier en action chaque week-end.

Sélection de Macarons au café Pierre Hermé au Beaupassage Paris

  • La Boulangerie

L’ambition de Thierry Marx est de remettre le pain au cœur de la cuisine. Cette nouvelle escale incontournable mélange salades et sandwichs aux saveurs d’ailleurs, pains aux farines biologiques et au levain naturel pétris et cuits sur place, viennoiseries et autres douceurs.

La Boulangerie de Thierry Marx est ouverte du mardi au dimanche de 7h à 21h.

  • Daily Pic

Saveurs, arômes, partage, respect et recherches : les recettes d’Anne-Sophie Pic élaborées et produites à Valence, placées sous le signe 65°  de cuisson, garantie de sécurité alimentaire et de conservation, exportent leurs plaisirs gustatifs sains et naturels en verrines. Des plats classiques, créatifs, végétaux bougeant avec les saisons, les jours et les envies : l’essentiel étant de bien se nourrir au quotidien (on ne le rappellera jamais assez).

Daily Pic est ouvert 7 jours sur 7 de 11h à 20h. Daily Pic propose un service de daily pick-up.

  • La Boucherie- Restaurant

Installée sur trois niveaux, elle offre un magasin de boucherie toutes viandes fraîches et/ou hibernes et charcuteries. Un restaurant avec une carte 90% bœuf, ainsi qu’une cave à cigares voulue par Alexandre Polmard qui a produit une édition limitée à 3000 exemplaires des cigares honduriens.

La Boucherie Polmard est ouverte du mardi au samedi de 10h à 20h; le dimanche jusqu’à 18h. Fermée lundi.

Le restaurant Polmard est ouvert du mardi au samedi, midi & soir. Fermé dimanche & lundi. Livraisons assurées dans le quartier.

  • La fromagerie Barthélémy

Nicole Barthélémy a affiné son échoppe de quartier en ambassade gourmande de meilleurs fromages fermiers régionaux qui soient. Disposée à l’entrée du passage rue de Grenelle, elle fait partie intégrante de Beaupassage.

La Fromagerie Barthélémy se situe à l’extérieur, mais attenante, à Beaupassage au : 51, rue de Grenelle Paris 7è.


Vidéo, visite de la fromagerie Barthelemy à Paris


  • %Arabica

Torréfacteur et bar à cafés de spécialités, ce lieu de dégustation épuré est destiné aux amateurs de grains fraîchement moulus issus des meilleurs terroirs sud-américains et africains et d’autres douceurs chaudes ou glacées pour une expérience gustative unique. Une cave à grains permet de choisir son mélange à déguster sur place ou à emporter.

%Arabica est ouvert tous les jours de 8h à 20h. Vente à emporter et sur place. Service click & collect.


La création artistique au cœur de Beaupassage

Les artistes de œuvres de Beaupassage Paris 7è

La Traversée d’Eva Jospin

Apposée au long mur du passage Raspail, protégé par des parois en verre hautes de 3,50m, La Traversée de 28m de long, modelée, découpée, incisée dans du carton, invite par sa magie brocéliandesque à une relecture de la forêt pétrifiée. Ou comment pénétrer Beaupassage comme dans un rêve ?

L’Arbre Neuronnal de Marc Vallay

Développé selon un rapport d’échelle précis au bâtiment, L’Arbre Neuronal par son emplacement dûment réfléchi – exactement dans l’axe de l’accès par le boulevard Raspail -, accroche la vue et la conduit vers sa came au fur-et-à-mesure qu’on s’en approche.

Beaupassage Paris l'Arbre Neuronal de Marc Vallay

Les Deux Chênes de Fabrice Hyber

Moulé deux fois à partir d’un chêne tricentenaire, l’arbre est placé dans la pure tradition des arts décoratifs, en copie de chaque côté du passage, les branches se rejoignant afin de composer une frondaison. L’un rouge et l’autre vert, les troncs des deux chênes de 6m de haut se prolongent par une forêt de dessins qui couvrent les murs adjacents et se propagent jusqu’au plafond, formant une fresque de 70m².

Beaupassage Les Deux Chênes Fabrice Hyber

Les Mangoustes de Beauvais de Stefan Rinck

Pièce unique en pierre calcaire d’Italie, sculptée et exposée à ciel ouvert, Les Mangoustes sont à envisager comme une allégorie. Évoquant par leur taille des gargouilles archaïques échappées d’un beffroi roman, Les Mangoustes de Rinck viennent à former un totem à triple face et triple corps, affichant l’expression interdite de ceux s’interrogeant sur leur condition.


Beaupassage

53 – 55 rue de Grenelle – 75007 Paris

Métro : Ligne 12 – Rue du Bac & ligne 4 – Saint-Germain des Prés

Beaupassage, le nouveau Passage chic et tendance de Paris Rive Gauche


Focus sur Paris, la ville de tous les passages

Première ville au monde à s’être dotée d’un passage dès la fin du 18è siècle, Paris est également la seule au monde à en compter autant. Par le passé, 240 passages furent recensés, ce palmarès de primauté demeure toujours valide, même s’il a été divisé par 15. Parmi les 17 passages subissant encore aujourd’hui dans la capitale, les plus beaux furent sauvés des vagues successives d’urbanisation intente, dont celle menée par le baron Haussmann au 19è siècle, nonobstant le fait, que sur le terrain, il était paradoxalement plus rentable de percer et aménager un passage qu’une véritable rue.

Aménagés pour la plupart dans les quartiers centraux à forte plus-value et proches des théâtres, les principaux passages parisiens, parfois appelés “galeries” sont essentiellement situés sur la rive-droite de Paris. Au milieu du 19è siècle, il était loisible aux parisiens de trotter depuis les Halles jusqu’aux Grands Boulevards en empruntant une succession de passages marchands, notamment la Galerie d’Orléans au Palais Royal (démolie en 1935), le Passage du Grand-Cerf, la Galerie Vivienne, la Galerie Colbert, le Passage Choiseul, le Passage des Panoramas, le Passage Jouffroy, le Passage Verdeau…

Galerie Vivienne Paris - Photo David Pendery - Wikipedia

Les passages parisiens représentaient alors les foyers privilégiés d’une vie sociale nourrie par le théâtre, la littérature, l’art où l’on tenait salon. Ouvrir sa boutique dans passage vaut alors pour succès immédiat. Modes, gourmandises, lectures, boissons, gants, jouets et autres frivolités.

Paris et ses passages au fil du temps

Au fil du temps, les passages parisiens perdent de leur liste pour gagner en confidentialités et en pittoresque. Dans les années 1960, le Passage Choisneul verra s’y installer le couturier Kenzo à ses prémices, l’actrice Sophie Desmarets reconvertie en antiquaire chic et la célébrissime agence mannequins Catherine Herlé, chantée par Jacques Dutronc. Jean-Paul Gaultier, Christian Astuguevieille choisiront plus tard la Galerie Vivienne, relancée par la Maison de décoration Casa Lopez. Quand au passage Véro-Dodat, il deviendra le fief du galeriste Pierre Possebon et du chausseur Christian Louboutin. Nombre de passages parisiens de la Rive-Droite, tels les passages Brady, Bourg l’Abbé ou du Havre, hébergeaient des activités marchandes plus populaires, jusqu’à devenir ultra-spécialisés comme le Passage de l’industrie, aujourd’hui dévolu aux fournitures pour les  professionnels de la coiffure.

Rive-gauche, moins urbanisée, plus résidentielle, plus universitaires, les passages sont compteront sur les doigts d’une main. Le Passage Dauphine, non-couvert, inauguré en 1825 et fermé depuis belle lurette. Le Passage du Pont-Neuf qui servit de décor à Thérèse Raquin, le roman d’Émile Zola : percé en 182, il sera détruit en 1924. Le Passage de la Sorbonne, remontant à 1846 : liquidé en 1960.

En 2018, l’histoire se réécrit et se réinvente

L’ouverture de Beaupassage se veut comme une continuité à se riche passé des Passages parisien. Conjuguant modernisme et esthétisme, le plaisir de vivre et surtout en s’ouvrant sur la cité, la ville. Conception d’un nouveau genre en reprenant les grandes lignes d’hier, l’urbanisme de demain se dessine et se concrétise aujourd’hui et s’offre à tous à compter de ce 25 août 2018.

&post;&t;&r;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sébastien Glotin 13994 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines