Magazine Culture

INTERVIEW TILMAN I Avec Tilman, everything is fine !

Publié le 22 août 2018 par Le Limonadier @LeLimonadier

Dans la famille de la deep house, nous appelons aujourd'hui à la barre des interviewés le prolifique producteur allemand qui nous vient tout droit de Mainz : Tilman.

Repéré pour ses releases sur Faces records ou encore Klamauk & Fine records, ses deux labels fondés avec des amis, nous lui avons posé quelques questions avant son passage samedi au Wanderlust dans le cadre de notre soirée Quartiers d'été aux côtés de Baba Stiltz, Armless Kid, Chevals, MIC MAC et le Club limo. Event ici.

Pour accompagner cette lecture, il nous régale d'1h de mixshake en exclu pour le limo. #pressplay.

Salut Tilman, peux-tu te présenter en 3 mots pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?

Ouch, c'est impossible en 3 mots mais d'un point de vue personnel, j'ai toujours été sympa, honnête et quelqu'un sur qui on peut compter.

Selon Discogs, ta première release remonte à 2008, la même année de création de ton label Klamauk avec Michael Fluhr et Karsten Brommenschenkel. As-tu eu une vie secrète ou tu n'as rien sorti avant cela ?

Ahaha je ne le savais même pas et mon premier track a été sorti sur une compilation d'un ami en 2007 appelé " spontan musik ". Avant ça, je faisais juste de la musique pour moi-même. Et oui, j'ai commencé le label avec mes deux amis Karsten et Michael en 2008, principalement pour sortir des tracks de nos amis et des personnes que l'on suivait de près.

On peut sentir une évolution entre les releases sorties sur Klamauk... Jusqu'à 2015, il n'y avait que des various artists et puis passé cette année, des EP mettant à l'honneur un seul artiste. Pourquoi avoir fait ce choix ?

Oui, le premier EP solo sorti " Heliocentric LP " est signé Roman Rauch. On voulait vraiment le sortir en entier et cela reste pour moi un de mes vinyls préférés.

Après cette release, il était compliqué de revenir en arrière donc on a continué avec des EP solo. A cette période, mon EP " Transmission " était presque terminé et c'était le parfait timing pour le sortir. C'était également le moment où notre direction artistique a changé côté graphisme de cover. Michael et Karsten étaient tous les deux graphistes et on a toujours pensé qu'il était important qu'ils puissent s'exprimer librement via le label. Les 5 premières cover ont été réalisées par Michael et les 5 suivantes par Karsten. Au total, Klamauk compte 10 sorties.

INTERVIEW TILMAN  I  Avec Tilman, everything is fine !

Comme ça nous a pris 10 ans pour sortir tout ça, je ne suis pas sûr qu'il y aura de nouvelles releases à venir. Mais qui sait ? On verra bien 🙂

On a vu également que tu as fait de la musique Micro House avec les français Pit Spector et Grifin sous le blaze " Cellule Eat ". Peux-tu nous raconter comment cela s'est fait ?

Yes ça fait un petit moment maintenant. On s'est rencontré via myspace il me semble. Fun time 😉 On faisait à l'époque des sons assez similaires. Pit est un bon ami de Cabanne, fondateur du label minibar. Il lui a envoyé 4 premiers tracks et comme il a kiffé il l'a sorti sur son label. Un mois plus tard, il nous a invité à jouer notre premier live show au Rex club. C'était assez fou comme expérience car c'était la première fois qu'on jouait ensemble. Je me souviens être arrivé un jour avant pour pouvoir préparer ce liveset.

Petit souvenir de leur passage au Rex ci-dessous :

Après cela, on a sorti 2 autres EP et avons tourné un peu partout en France et en Allemagne. Je pense qu'on ne sait toujours pas pourquoi ce projet " cellule eat " s'est terminé . Nos vies ont changé et aussi le style de nos productions se sont éloignées mais on est resté en contact depuis.

De la micro house à tes releases sur Fine, il y a vraiment un gap en effet. Comment s'est fait la transition de bass hypnotique à des loops plus groovy et disco ?

Oui, mes productions ont changé mais je pense que j'ai finalement trouvé le type de musique que je veux faire aujourd'hui. Je ne suis pas encore satisfait à 100% du résultat mais j'y travaille au quotidien. C'est un process en constante évolution. Avec mes albums à venir, ça change encore un peu. Je ne veux pas être le Tilman qui fait uniquement des edits disco !

Comment as tu rencontré Johannes Albert avec qui tu as créé le label Fine ?

Aussi bien que je m'en souvienne, je crois que je l'ai booké à une de mes soirées à Mainz. Ensuite, il a sorti " Palm Saturdays EP " sur Klamauk. On s'est super bien entendu dès le début et on a créé le label Fine pour le fun. On voulait juste voir ce qui allait se passer et avoir notre propre plateforme pour sortir notre musique. Depuis, tout se passe toujours aussi bien sûrement grâce à nos expériences respectives avec Frank music et klamauk.

Quelle est ta track préférée parmi les tracks que tu as produite et pourquoi ?

Aucune en particulière. Je les aime toutes pour différentes raisons mais j'avoue avoir un faible pour " romancing " sortie sur quality vibes records. C'est deep un peu funky avec des petits bouts de samples par ci par là. Ca montre aussi assez bien ma progression entre micro house, house et la musique que je fais aujourd'hui.

3 tracks pour retourner un dacefloor ?

Ca dépend des gens sur le dancefloor mais mes 3 bombes préférées du moment sont :

Bobby Analog - " Dr in the house " S3A - " Antois benime " Johannes Albert - " beach reach "

On a hâte de te voir à l'oeuvre samedi 😉

Pour conclure, la question du limonadier, si tu étais une boisson, tu serais quoi ?

Si j'étais une boisson ? hmmm.... J'adore le gin-tonic mais cela ne fait pas de moi du gin tonic. En revanche, je pense que je serais bien en Melon man, exotique, fruité et moyennement fort... ahaha j'ai du mal à répondre je dois dire !

SUIVEZ TILMAN SOUNDCLOUD

POUR LE VOIR JOUER CE SAMEDI, C'EST PAR ICI :

Quartiers d'été : Baba Stiltz, Armless Kid, Chevals, TILMAN, MIC MAC & MORE
English version

Hi Tilman, first thanks for your time, can you introduce yourself in 3 words?

puh, thats impossible, but in a serious context, i always try to be kind, honest and someone to rely on.

According to Discogs, your first release was in 2008, the same year you created the label klamauk° with Michael Fluhr and Karsten Brommenschenkel. Have you had a secret life or you really never released something before?

i didnt really know that, just found out that my first tune got released on a compilation for a friends label called „spontan musik" in 2007. before that, i just made music for myself. Y es, i started the label with my two friends karsten and michael in 2008, mostly to release music from our friends and from artists we looked up to.

There is an evolution in klamauk releases, until 2015 they were only various artists ones and then in 2015 they are dedicated to one artist. What made you (Yourself, Michael and Karsten) make that choice?

yes, the first solo release was the „heliocentric lp" from roman rauch. we really wanted to release it and its still one of my favorite records. after this, there was no way to change it. so we continued with solo ep's, also i had the „transmission ep" already finished and it was finally the time to release my first solo record . this was also the beginning of our changed artwork. . michael and karsten were both graphic designer and we had always the plan that both should have the opportunity to express themselves. the first 5 covers are done from michael and then the next 5 from karsten. now we released 10 records, but as it took us already 10 years, too, i am not sure if there will be another one in the future. we will see.

How did you manage to make music with Pit Spector and Grifin? Was it a one time opportunity or was there a project behind?

thats also a long time ago. i think we got in contact on myspace. it was a fun time 🙂 we made kind of the same music, so we had the idea to do some tunes together . pit is a good friend of cabanne from minibar, so he sent him our first 4 cuts and he was happy to put them out on his label. one month later he invited us to play our first live show at rex club. that was a crazy experience, as we never played together before. i remember i arrived one day early just to have a little plan at least on how the liveset could work, haha. after that we released 2 more records and played some shows in france and germany. i think we all really dont know why we ended the project "cellule eat", we never talked about it. our lifes changed and also the kind of music we were making on our own. but we are still in contact sometimes.

From Micro House to your releases on Fine there is quite a gap. How did you move from hypnotic basslines to groovy disco loops?

yes, my sound changed. but i think, i finally found the kind of music i want to do, still not 100% happy with the result, but i am working on it. it's a never ending progress. with my upcoming album the sound is changing a bit again. i dont want to be the tilman who is doing only disco edits!

How have you met Johannes Albert? What is the purpose of the label Fine that you have created together?

as far as i remember, i once booked him for a party in mainz, then he released the "palm saturdays ep" on klamauk. we just got along very well from the beginning. we founded fine for fun, actually we just wanted to see what happens and have a platform on which we can publish our music. and so far it's going very well, maybe because we already have some experience with frank musik and klamauk. there is no need to discuss anything, we just release our music in a pretty easy way.

What is the favorite track you produced so far and why?

i dont have a specific one, i like all of them for different reasons. but one of my favorites is still „romancing", released on quality vibe records. its deep, but still funky with some short cutted samples. it also shows my progress between micro house and the music i am doing today very well.

What are your 3 tracks to burn a dancefloor?

it depends on the crowd, but my favorite dancefloor bombs right now are :

bobby analog - dr in the house

s3a - antois benime

johannes albert - beach reach

Glad to see it in real ON Saturday for our gig

The last but not least question, if you were a drink/ cocktail what would it be? And why ?

if i were a drink? hm... i like to drink gin tonics, but i am not really a gin tonic. beside that, maybe i would be a „watermelon man". fancy, fruity and medium strong, haha. i have no idea.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Limonadier 23814 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines