Magazine Musique

The Coup « Sorry To Bother You: the Soundtrack » @@@½

Publié le 30 juillet 2018 par Sagittariushh @SagittariusHH
The Coup « Sorry To Bother You: the Soundtrack » @@@½ - Hip-Hop/Rap, - Trip Hop/ Electro/ Alternatif

The Coup « Sorry To Bother You: the Soundtrack » @@@½

Laisser un commentaire

The Coup signe la soundtrack de la comédie américaine Sorry To Bother You et ce n’est pas qu’une simple réponse à un appel d’offre puisque le leader du groupe d’Oakland, Boots Riley, incarne pour ce film son premier rôle sur le grand écran et le titre de ce film était l’intitulé de leur précédent album en 2012. D’où le pourquoi du comment. À ce propos, l’intéressé vous dira qu’il s’agit d’un nouvel album de The Coup, un petit album alors, très varié pour le coup.

Ça démarre sur les chapeaux de roue avec le tonitruant rock « OYAHYTT » (pour « oh yeah alright hell yeah that’s right »), c’est le moins qu’on puisse dire. Classique sur la forme donc terriblement efficace, une incitation à monter le son à s’en casser les oreilles. La suite avec « Saturday Night » en compagnie de tUnE-yArDs est toujours rock mais dans un genre plus joyeux et festif, façon « Birthday Girl » des Roots (sur Rising Down) en plus alcoolisé. C’est après avec « Anitra’s Basement » qu’on réalise que The Coup cherche à développer leur potentiel pop, impression confirmée avec « Level It Up » et sa mélodie électro-pop. C’est pour le moins surprenant mais on subodorait déjà cette orientation sur Sorry To Bother You (je parle de l’album d’avant cette fois).

Pour ceux qui avaient loupé l’information d’ordre nécrologique, la chanteuse et DJ du groupe Pam the Funkstress est décédée l’an dernier à l’âge de 51 ans. C’est la géniale Janelle Monae qui parvient à la suppléer sur « whatthegirlmuthafuckinwannadoo » (avec ses accordéons funky) ainsi que sur le réussi « Over and Out/Sticky Sunrise » qui fusionne pop funky et électro, mais d’une autre manière encore. Killer Mike est un bon invité également, ayant sa juste place sur « Moonsoon » qu’on jurerait être un morceau des Goodie Mob de 2018. Pour le reste, « We Need An Eruption » reprend la bonne vieille recette du rap gavé au p-funk en un peu diluée et « Crawl Out The Water » convie l’infatigable E-40.

Pour rappel, ce projet tient plus d’une soundtrack que d’un véritable album même si tout est réalisé par The Coup. Malgré des styles musicaux diversifiés comme typique du groupe (rap/funk), Boots Riley demeure fidèle à lui-même dans son écriture et ses thèmes de prédilection. Espérons qu’on puisse voir ce film en France un jour.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sagittariushh 4688 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines