Magazine Culture

L'anti-magicien Tome 1 de Sebastien de Castell

Publié le 06 septembre 2018 par Lael69
L'anti-magicien Tome 1 de Sebastien de CastellSebastien de Castell
Gallimard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Laëtitia Devaux
Mai 2018
460 pages
18 euros
Young Adult Fantasy
Quatrième de couverture : Kelen, 16 ans, est l'héritier d'une des grandes familles qui se disputent le trône de la cité. Il prépare son premier duel pour devenir mage. Mais ses pouvoirs ont disparu. Il doit ruser... ou tricher, quitte à risquer l'exil, voire pire. Ses seuls soutiens, deux acolytes explosifs : Furia, la vagabonde imprévisible et Rakis, un chacureuil féroce et acerbe.
En voilà un roman de fantasy qu'il est bon, qu'il est fort!!!!! Ne me demandez pas pourquoi mais l'ambiance et l'univers de L'anti-magicien m'ont rappelé deux civilisations antiques : des éléments de la Rome antique et des ingrédients de l'Egypte antique notamment dans la hiérarchie magique. J'ai tout aimé : l'écriture assez fluide et efficace, plutôt drôle et dynamique, le héros Kelen 16 ans un brin badass même s'il n'en a pas du tout l'air et qu'il passe pour un looser et l'univers. Kelen est un personnage attachant, tout d'abord parce qu'il réfléchit avant d'agir, qu'il est assez malin mais qui manque de confiance en lui car il est persuadé qu'il ne possède aucune magie. C'est pas de chance lorsqu'on sait qu'il est l'héritier d'une des plus célèbres et puissantes familles de mages. Son père Ke'heops est renommé et craint. Sa soeur Shalla n'a que 13 ans et semble manipuler la magie avec talent. Alors que Kelen fait tout pour pouvoir réussir ses épreuves et devenir un Jan'Tep pour avoir ses six bandes tatouées toutes étincelantes.

L'autre gros point fort de L'anti-magicien c'est son intrigue qui possède une profonde mythologie, beaucoup d'éléments originaux et riches avec un univers de magie et de chiromancie, foisonnant où il existe 6 types de magie : le fer, la braise, la soie, le sable, le sang, le souffle. Une septième magie existe, c'est celle de l'ombre mais elle est perçue comme une malédiction, une maladie qui ronge l'esprit. L'intrigue tout comme le background sont hyper développés et étoffés, si bien que ce premier tome, loin de poser uniquement les bases, va plus loin et nous offre un univers parfaitement maîtrisé où nous avons tous les éléments pour s'immerger. D'ailleurs tout est assez captivant et fascinant : les descriptions détaillées mais pas assommantes, les personnages, leur caractère, les motivations de chacun, les scènes d'action et les décors.Kelen va devoir ainsi faire ses preuves mais très vite il va comprendre qu'il ne pourra pas devenir un Jan'Tep. Il est intelligent, malin, a du coeur, de la bonté en lui et c'est un garçon hyper attachant. Il va venir en aide à une créature de l'ombre d'un ennemi ancestral appelé Mahdek avec laquelle il parvient à communiquer. L'intrigue met en avant un complot contre le pouvoir en place et l'autorité Jan'Tep... et ce suspense brillamment mené va nous conduire à quelques révélations bien senties.Côté réflexions, l'auteur met en avant des thématiques pertinentes et importantes : la cruauté et la maltraitance des animaux, l'esclavage et la marginalisation des minorités, les préjugés et le racisme ou encore les desseins personnels et la vengeance. Les rebondissements et les révélations sont bien dosées et le rythme est excellent avec son lot de mensonges, de secrets de famille, de malédictions, de complots. J'ai passé un excellent moment de lecture surtout que les décors de désert arabe sont envoûtants et que certains personnages sont énigmatiques (Furia). Une excellente entrée en matière pour une série fantasy YA qui a su sortir son épingle du jeu dès le premier tome!! 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lael69 8726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine