Magazine Culture

Prince-The Hits&The B-Sides-1993

Publié le 06 septembre 2018 par Numfar
Prince-The Hits&The B-Sides-1993

Le 14 septembre 1993, Prince publie sa première compilation: "The Hits/The B-Sides" (#19 US-#4 UK).

Le troisième CD offre aux fans de nombreuses faces B dont la plupart méritaient d'être rééditées et redécouvertes.

Les deux premiers CDs sont un best-of des 15 premières années de Prince, à part ceux tirés de "Batman", pour des histoires de droits.

Parmis les tubes se trouvent cinq inédits qui méritent largement le détour:

Nothing compares 2 U (Prince)

Reprise du titre de The Family/Sinead O'Connor, enregistré live à Paisley Park en 1992 avec le NPG:

Levi Seacer Jr: guitare

Rosie Gaines: chant, claviers

Sonny T: basse

Michael B: batterie

Brian Gallagher: saxo

Kathy Jensen: saxo

Pink cashmere (Prince)

Enregistré en 1990 par Prince.

Peach (Prince)

Enregistré en 1992 avec:

Sonny T: basse

Michael B: batterie

Mayte: choeurs

Kim Basinger: voix (boucle)

Pope (Prince)

Enregistré en 1993 avec Mayte (chant).

Power fantastic (Prince-W.Melvoin-L.Coleman)

Enregistré en 1986 avec:

Wendy Melvoin: chant, guitare

Lisa Coleman: chant, claviers

Eric Leeds: saxo

Atlanta Bliss: trompette

Et probablement Brown Mark et Bobby Z.

Disons le tout net.

Les cinq titres sus-nommés sont largement supérieurs à n'importe quelle chanson issue de "Love Symbol" ou "Gold Nigga".

Rosie Gaines brille sur "Nothing compares 2 U".

Prince retrouve des plans rock saignants un peu oubliés sur "Peach", il était temps...

... et je crois que "Pope" est le premier titre sur lequel Mayte chante et nous fait découvrir son joli filet de voix.

Deux singles:

Pink Cashmere (#50 US) et Peach (#14 UK).

Prince part en guerre contre Warner Bros, décide que désormais, il ne laissera plus une maison de disques gérer sa carrière.

Et si cela ne suffisait pas, vu que WB garde les droits sur ses chansons, il décide de changer de nom en... symbole d'amour...

Et désormais on devra l'appeler Love Symbol...

Personne, PERSONNE, parmis ses fans, n'ont compris ce pétage de plomb légendaire et aucun artiste sur cette planète n'a pris de décision aussi radicale et aux conséquences aussi négatives sur la suite de sa carrière.

Ce n'est pas le premier chanteur à changer de nom, chose qui arrive généralement après une révélation d'ordre mystique ou religieuse (Cat Stevens/Yusuf Islam par ex), ce qui n'est pas le cas ici.

Comment peut-on être suffisamment barge pour changer son vrai prénom en un symbole?

Désormais, et pendant quelques années, les journalistes et critiques de tous bords vont devoir appeler Prince: Love Symbol ou The artist formerly known as Prince (L'artiste connu au départ comme étant Prince, merci, bonsoir, mesdames et mesdames).

En février 1994, Love Symbol sort un maxi single, son dernier, je crois, maxi single de génie: "The Beautiful Experience AKA The Most Beautiful Girl In The World" (#3 US-#1 UK).

Je parlerai de cette déclaration d'amour à la femme de sa vie, Mayte, lorsque j'aborderai l'album "The Gold Experience".


Et vous savez quoi? Il a peut-être pété les plombs le symbole de mamour, mais en musique, il reste un Prince.

© Pascal Schlaefli

Urba City

6 Septembre 2018

Partager : J'aime

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte