Magazine Culture

L'oiseau qui aimait jouer dans la tempête de Philip Giordano

Publié le 10 septembre 2018 par Lael69
L'oiseau qui aimait jouer dans la tempête de Philip GiordanoPhilip Giordano
MilanAvril 201848 pages14,90 euros
Album Jeunesse dès 4 ansThèmes : Amitié, Différence, Solidarité
Quatrième de couverture : Dès que la tempête se lève, Ulysse s'amuse à voler entre les immenses vagues soulevées par le vent. Mais un jour, il aperçoit Coki, un coquillage échoué sur la plage. Coki est triste : la tempête vient d'emporter ses amis. Emu, Ulysse propose de l'aider à les retrouver.
L'oiseau qui aimait jouer dans la tempête de Philip GiordanoL'oiseau qui aimait jouer dans la tempête de Philip GiordanoL'oiseau qui aimait jouer dans la tempête de Philip Giordano
Pourquoi j'ai aimé cet album ?
  • Parce que j'ai déjà lu et apprécié L'hirondelle qui voulait voir l'hiver et Le pingouin qui avait froid, qui fut un immense coup de coeur. Je ne pouvais pas passer à côté du tout dernier album de Philip Giordano. 
  • Parce qu'encore une fois, l'histoire met en scène deux êtres différents, un oiseau et un coquillage dans un récit d'aventure, d'entraide et de solidarité. Le petit coquillage est triste et craintif. Il a perdu ses amis. Alors que Ulysse l'oiseau adore braver les éléments, les vagues et le vent. Il est joueur et téméraire. Chacun à leur manière, ces deux êtres sont attachants et vont se lier d'amitié pour traverser ensemble la tempête.
  • Parce que comme tous les albums de Philip Giordano, le récit est celui de la découverte, du partage et du voyage. Chaque album nous fait voyager, du nord au sud, à travers les paysages de verdure, d'océan, de plage et des couleurs tranchées et contrastées.
  • Parce que les illustrations jouent sur les formes, sont d'un style efficace et accrocheur. C'est très expressif !  
  • Parce que j'aime le style singulier, visuel et graphique de Philip Giordano pour évoquer la différence de manière subtile et douce mais aussi aborder d'autres thèmes importants comme le dépassement et l'affrontement des peurs.
  • Parce que l'histoire est poétique et attendrissante et que les univers sont toujours fort en personnalité!

L'oiseau qui aimait jouer dans la tempête de Philip Giordano

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lael69 8726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine