Magazine Cinéma

Obituary – Obituary

Par Darkstein
Obituary – Obituary

Ce qui est bien avec Obituary, c’est qu’on n’est pas dépaysé. Dès les premiers feulement de John Tardy, on est dans le bain.

« Brave » démarre les hostilités dans de bons gros riffs classiques. Rien de bien nouveau, mais le groupe montre qu’après vingt ans d’existence, ils n’ont rien perdu de leur hargne et de leur puissance. Allez les petits jeunes, remballez ! « Sentence Day » donne dans le même ton. « A Lesson In Vengeance » ralentit un peu le tempo avec des riffs old school bonnards. « End It Now » écrase les ratons laveurs sur l’autoroute. Fuck Off !

« Kneel Before Me » change la donne, me faisant penser à du Deicide. « It Lives » plus sombre, un brin down tempo, est accompagné par un « Betrayed » fait presque hard rock du coup. »Turned To Stone » reste dans le corps gras, bien massif ; « Straight To Hell » passerait bien en néo métal. Quant à « Ten Thousand Ways To Die », il clôt l’album honorablement, sans casser trois pattes à un canard manchot.

Obituary ne prend pas de risque avec ce 10e album, et en même temps, ce n’est pas ce qu’on leur demande !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Darkstein 120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte