Magazine Beaux Arts

Focus sur une peinture sur écorce aborigène de John MAWURNDJUL présentée au Parcours des Mondes

Publié le 13 septembre 2018 par Artsdaustralie
Focus sur une peinture sur écorce aborigène de John MAWURNDJUL présentée au Parcours des MondesJohn Mawurndjul, "Mardayin design", 99 x 41 cm, peinture sur écorce

Né en 1952, John Mawurndjul est l'un des plus grands noms de l'art aborigène contemporain. Ses oeuvres font parties des collections des plus grands musées australiens, on peut les voir également en Europe au musée du quai Branly (c'est lui qui a peint le plafond de la librairie), en Suisse, en Allemagne, aux Etats-Unis, etc.
Avec cette oeuvre il représente un site sacré situé à 50km de Maningrida où a lieu une cérémonie : le mardayin. De cette cérémonie aborigène très secrète on sait seulement qu'elle marque la fin d'une période de deuil et qu'à la faveur de celle-ci ont lieu des initiations au cours desquelles les participants se couvrent le corps de peintures semblables à celles reproduites sur l'écorce : site rituel, espace cérémoniel et marques initiatiques coïncident donc ici dans une évocation symbolique unique.

Vous pouvez retrouver cette oeuvre, parmi les 130 exposées, dans l'exposition "L'imagerie des Rêves" que propose Stéphane Jacob à la galerie de Causan (26 rue de Seine / Paris 6) jusqu'au 16 septembre 2018.


Une exposition monographique lui est dédiée en 2018 au Musée d'Art Contemporain de Sydney. Voir cette exposition


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Artsdaustralie 2176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte