Magazine Culture

Anime en vrac

Publié le 14 septembre 2018 par Tanja @HaKo_niwA

Anime en vrac

Je reviens sur quelques animes que j’ai regardé ces derniers mois mais dont je n’ai pas encore parlé.

Anime en vrac

LOVE STAGE!! disponible sur crunchyroll

Résumé : La famille du jeune Izumi Sena n’est composée que de célébrités et, pourtant, lui ne s’est jamais senti attiré par ce milieu. Cela est sans doute dû au tournage d’une publicité, réalisé 10 ans auparavant, où Izumi s’était vu obligé de se travestir en fille, une expérience mal vécue par le jeune homme. Considéré comme un otaku, Izumi est peu extraverti et a pour seul objectif de devenir mangaka (Il est atrocement mauvais, mais tellement sûr de lui…). Mais il ne s’attendait pas à ce que, pour la décennie de la publicité, un nouveau projet voit le jour ! Il ne s’attendait pas non plus à ce qu’on lui confie le rôle de la mariée ! De plus, son partenaire est Ryôma Ichijô, un acteur très populaire de sa génération, qui se montre intéressé par le jeune homme qu’il pense être une fille.

Mon avis : L’histoire est assez atypique, c’est tiré d’un manga yaoi en sept volumes édité en France par Taifu comics. Même quand Ryôma découvre qu’Izumi est un garçon, même pas grave il l’aime quand même. Vous avez compris l’auteur ne se penche pas sur les différents états d’âmes des protagonistes, c’est sans doute Izumi qui a le plus de mal sur la question. C’est assez court, ça se laisse regarder sans déplaisir. Ce n’est certes pas exceptionnel, mais on passe un bon moment. Et l’épisode final… je vous laisse le découvrir.

Anime en vrac
Last Exile disponible sur Netflix

Résumé : Dans le monde de Prester, semblable à notre xixe siècle mais plus avancé technologiquement, Claus Valca et Lavie Head sont orphelins. Cette enfance les a conduits à marcher sur les traces de leurs pères respectifs, pilotes d’un type d’avion biplace appelé Vanship, prenant place dans la communauté des messagers volants et participant aux courses aériennes.
Ils se retrouvent accidentellement embarqués sur une mission très difficile qui va les emmener sur un navire très redouté (le Silverna) au beau milieu de la guerre qui fait rage entre les deux nations Dithis et Anatoray. De là, leur vie change et leur rêve se retrouve à leur portée : traverser le « Grand Courant », fantastique tornade permanente qui a emporté leurs pères. Mais pour cela, ils devront faire face à la Guilde, censée garantir les règles chevaleresques des combats dans ce monde.

Mon avis : J’ai rencontré Range Murata en début d’année pourtant je n’avais pas vu son oeuvre majeur Last Exil. Il s’est occupé du chara design et des vanship. Clairement c’est bien fait car il date de 2003. C’est une série qui incorpore de la 3D ce qui n’était pas encore courant à l’époque. Ca donne une autre dimension aux combats aériens. La série compte 26 épisodes que j’ai déguster tranquillement.

Anime en vrac
DRAMAtical Murder disponible sur crunchyroll

Résumé : DRAMAtical Murder se déroule dans un avenir proche sur l’île fictive de Midorijima, au Japon. Le protagoniste du jeu, Aoba Seragaki, vit sur l’île et travaille dans un magasin nommé Junk Shop Mediocrity, dans l’espoir de vivre une vie simple. Cependant, après avoir été traîné de force dans le jeu cyber-populaire Rhyme avec son monde virtuel et son utilisation d’Allmates, des appareils mobiles qui apparaissent comme des animaux de compagnie, et des rumeurs sur les disparitions impliquant Ribstiez, les guerres intestines entre les groupes, Aoba semble avoir terminé sa paisible vie.

Mon avis : J’ai regardé car je trouvais les design des personnages très sympa (bon oui ils sont mignons tous ces messieurs…). Je ne connais pas le jeu d’origine, et l’anime reste très soft. J’avoue avoir regardé l’OAV bonus par la suite et c’était… ah bha oui pas soft du tout. Total décalage avec la série qui ne compte un tout petit baiser entre Aoba et Noiz. La série est plutôt jolie, quoique pas vraiment bien animé. Le scénario est inégal et un peu farfelu. Et, j’ai du mal quand tout le monde dors avec ses vêtements et pas à poil ou en pyjama. Je sais pas c’est bizarre… Bref, c’est anecdotique, mais les garçons sont sympathique à regarder.
Le manga en deux tomes existe aussi chez Taifu.

Anime en vrac
One-Punch Man disponible sur ADN, J-ONE et Netflix

Résumé : Saitama est un jeune homme sans emploi, déprimé et sans but profond dans sa vie. Un jour, il rencontre un homme-crabe qui recherche un jeune garçon « à tête de cul » selon ses termes. Saitama finit par rencontrer ce jeune garçon et décide de le sauver de l’homme-crabe, qu’il arrive à battre difficilement. Dès lors, Saitama décide de devenir un super-héros et s’entraîne pendant trois ans très sérieusement : 100 pompes, 100 squats, 100 abdos et 10 km de course au quotidien. À la fin de son entrainement « si intense qu’il en perd les cheveux », il remarque qu’il est devenu tellement fort qu’il parvient désormais à battre tous ses adversaires d’un seul coup de poing. Sa force démesurée est pour lui source de problèmes, puisqu’il ne trouve pas d’adversaires à sa taille et s’ennuie dans son métier de héros car les combats ne lui procurent plus aucune sensation ni aucune adrénaline… Bien qu’il ait mis un terme à un bon nombre de menaces toutes plus dangereuses les unes que les autres, personne ne semble remarquer l’incroyable capacité de Saitama, à l’exception de son ami et disciple Genos, un homme modifié qui est devenu un cyborg.

Mon avis : One-punch manc’est un manga génial de Yūsuke Murata sur le scénario de ONE et la série télé est au niveau. Si vous avez envie de découvrir les aventures de Saitama sans pour autant le lire, passer par la série télé. Saitama n’est pas un héros comme les autres, il bat toujours ses adversaires d’un seul coup de poing. Je me demandais si c’était possible de faire un manga long avec un plot pareil, mais oui ils y sont arrivés avec brio. Je recommande chaudement la série et le manga, la suite devrait arriver l’année prochaine sur ADN.

Anime en vrac

Your lie in april disponible sur Wakanim, video prime et Netflix

Résumé : Véritable prodige au piano, le jeune Arima Kosei cesse de pratiquer la musique à la mort de sa mère. 2 ans plus tard, la vie de Kosei bascule avec la rencontre de Miyazono Kaori, une jolie et pétillante violoniste, dont le style de musique reflète sa personnalité. L’histoire nous entraîne dans le quotidien de ces deux adolescents évoluant dans le monde de la musique à leur propre rythme.

Mon avis : Your lie in april est une série de 22 épisode diffusé en France sur Wakanim, et depuis quelques mois sur Video prime et Netflix. Au Japon elle a été diffusé dans la case noitaminA de la Fuji TV. Elle est tirée d’un manga éponyme que vous pouvez lire en français chez Ki-on. La série date de 2014, mais elle vaut encore le coup d’être vu, et ce même si vous avez lu le manga. Certes vous n’aurez pas de surprise à la fin, mais vous serez au moins prévenu.
Graphiquement l’adaptation est magnifique. Le manga l’est et la série a réussi à garder tout le charme des dessins de Naoshi Arakawa. Même si dans le manga on peut accéder à des liens vers les musiques qu’interprètent les protagonistes, soyons honnêtes c’est plus simple dans l’anime. Your lie in april est un shonen qui vous surprendra, il vous fera rire et pleurer aussi. Vous allez vibrer avec Kosei et Kaori, vous allez ressentir leur musique et sentir leurs cœurs battre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tanja 763 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine