Magazine Beauté

Remise des prix des Talents Cultura : j’y étais !

Publié le 18 septembre 2018 par Anything Is Possible @fanny_aip
Remise des prix des Talents Cultura : j’y étais !

Mardi dernier, je me suis levée aux aurores pour me rendre à Paris. A 11 heures, se tenait la remise des prix des Talents Cultura à la Maison de l'Amérique Latine. Joie !

Les Talents Cultura, c'est quoi ?

Les Talents Cultura manquent cruellement de notoriété alors qu'il s'agit de la mise en lumière de 10 livres (6 romans adulte, 2 jeunesse et 2 albums enfant). Ils sont sélectionnés par un comite de lecture composé de profils bien différents (libraires, collaborateurs de l'enseigne, blogueurs, booktubeurs, bibliothécaires, etc.) mais tous réunis autour de la passion des livres.

Depuis 16 ans, Cultura joue à merveille les dénicheurs de talent ayant repéré des auteurs aujourd'hui incontournables de l'univers littéraire. Parmi les plus plébiscités par la critique et le public, nous retrouvons Leïla Slimani, Gaël Faye ou encore Delphine de Vigan.

La team met un point d'honneur à mettre sur le devant de la scène des jeunes auteurs bien trop souvent perdus dans la jungle de la rentrée littéraire. Difficile de se démarquer au milieu de centaines de sorties et de poids lourds des librairies ( coucou Mademoiselle Nothomb !).

C'est un véritable tremplin offert par Cultura et pas uniquement un petit trophée... Les 10 lauréats jouissent d'une mise en avant tout spéciale dans les magasins et sur le site internet. Sans grande surprise, je suis particulièrement sensible à ce prix.

Remise des prix des Talents Cultura : j’y étais !

La cérémonie de remise des prix

Arrivée sur le lieu de l'événement, j'en ai pris encore plein les yeux ( même endroit que l'an dernier) face à la beauté de la maison de l'Amérique Latine. Ce genre de cérémonie aurait vite fait de m'impressionner. Par moments, je me sens comme la petite fille ultra timide qui avait une trouille bleue de parler devant les autres élèves. J'ai eu la chance d'être bien entourée par Geoffrey et Line, les super CM de Cultura !

La remise des prix s'est ouverte par un petit speech et un mot du président du jury Gilles Legardinier. Place aux livres jeunesse pour débuter les festivités !

Dans la catégorie 3 ans et +, c'est l'album C'est à moi ! qui a remporté le prix. Ce livre plein de couleurs et de belles valeurs est une réussite. Pour les 5 ans et +, c'est un de mes coups de coeur en lice La nuit et le petit garçon qui s'est démarqué. Cet ouvrage très poétique aborde avec justesse et délicatesse le thème de la nuit.

Pour les 8 ans et +, finies les images remplacées par les mots de Gary Ghislain dans son roman Mes voisins les Goolz. Un livre qui fait un peu peur aux enfants ! Mon fils et moi avons très envie de le lire. Pour les plus grands, les 12 ans et +, c'est le fameux 54 minutes de Marieke Nijkamp. Ce livre repéré sur une plateforme d'auto-édition a pas mal fait le buzz. Il relate une fusillade dans une école américaine.

Cap ensuite sur les 6 romans adulte sélectionnés ! 5 des auteurs étaient présents pour recevoir leur prix, tout en émotion et en humilité. La première à passer au micro de Gilles Legardinier est la jeune Inès Bayard qui jouit d'un buzz incroyable avec son premier roman Le Malheur du bas ... Livre que je lis actuellement. On ne m'avait pas menti, put***que c'est dur mais qu'est-ce que c'est bien écrit ! Je vous en parle plus très bientôt.

Vient ensuite Nicolas Mathieu et son livre Leurs enfants après eux. Il m'a tellement fait sourire avec " Smells like teen spirit " de Nirvana qu'il m'a donné envie de lire son roman. J'ai bien l'impression que c'est une petite pépite à dévorer. Ce sont clairement les deux livres de la sélection qui semblent le plus correspondre à mes goûts littéraires.

L'auteure Diane Malzoum s'est exprimée sur son roman L'âge d'or, une fresque incroyable au coeur de la guerre civile libanaise. Thierry Montoriol, journaliste, a expliqué l'histoire de son premier livre Le Roi Chocolat. Un récit d'aventures époustouflant ! Gwenaële Robert nous transporte au XVIIIe siècle avec Le dernier bain. Seul manquait à l'appel David Diop qui fait beaucoup parler de lui avec Frère d'âme. Ce maître de conférences devait assurer ses cours à l'université.

La remise des prix s'est clôturée sur un magnifique cocktail dans le jardin... Le temps était splendide faisant de ce moment un souvenir encore plus magique.Remise des prix des Talents Cultura : j’y étais !

En savoir plus sur les 10 Talents Cultura...

C'est à moi !, d'Anuska Allepuz

Dans la jungle, cinq éléphants gourmands cherchent par tous les moyens à attraper un beau fruit tout en haut d'un arbre au cri de " C'EST À MOI ! " ... Quand, dans le même temps, cinq petites souris malicieuses se groupent et partagent leur force et leur énergie pour atteindre le même but et déguster ensemble le fruit merveilleux.
" C'est à moi ! " est une jolie parabole des temps modernes, qui traite sur le ton de la comédie, de l'importance du partage et de l'esprit d'équipe face à l'individualisme.
Anuska Allepuz est une illustratrice qui vit et travaille en Angleterre. " C'est à moi ! " est son premier album en tant qu'auteure et illustratrice.

La Nuit et le Petit Garçon, de Louise Greig et Ashling Lindsay

Max tourne la clé dans la serrure d'une mystérieuse boîte. Le jour vient alors s'y glisser... place à la nuit !
Un merveilleux livre pour apprivoiser et enchanter la nuit avec tous les enfants.Remise des prix des Talents Cultura : j’y étais !

Mes voisins les Goolz, de Gary Ghislain

Quand Frank Goolz et ses filles, Ilona et Suzie, emménagent dans la maison voisine, Harold espère simplement que sa vie va devenir plus amusante.
Mais chez les Goolz, des lampes s'allument sans raison et les objets bougent tout seuls...
Et lorsque Ilona lui confie la Pierre des Morts, un objet magique très puissant, Harold sait que rien ne sera plus comme avant.
Mais attention ! Mal utilisée, la Pierre peut se révéler très dangereuse.
Et justement, les terreurs de l'école commencent à disparaître...
Harold, sans le savoir, aurait-il réalisé ses désirs les plus sombres ?

54 minutes, de Marieke Nijkamp

10 h 08 - KEVIN
Mec, il se passe quoi ? Réponds-moi !

10 h 09 - SYLVIA
Tyler est revenu.

10 h 11 - MATT.
Claire j'ai trop peur. Il tire sur les gens. Qu'est-ce que je fais ? CLAIRE DÉCROCHE S'IL TE PLAÎT !

10 h 27 - AUTUMN
Ça ne peut pas être vrai. Ça ne peut pas être Ty. Ça ne peut pas être mon frère.

10 h 30 - TYLER
Aujourd'hui vous m'appartenez tous.
Aujourd'hui vous allez m'écouter.

Le Malheur du bas, d'Inès Bayard

" Au coeur de la nuit, face au mur qu'elle regardait autrefois, bousculée par le plaisir, le malheur du bas lui apparaît telle la revanche du destin sur les vies jugées trop simples. "

Dans ce premier roman suffoquant, Inès Bayard dissèque la vie conjugale d'une jeune femme à travers le prisme du viol. Un récit remarquablement dérangeant.

Frère d'âme, de David Diop

Un matin de la Grande Guerre, le capitaine Armand siffle l'attaque contre l'ennemi allemand. Les soldats s'élancent. Dans leurs rangs, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, deux tirailleurs sénégalais parmi tous ceux qui se battent sous le drapeau français. Quelques mètres après avoir jailli de la tranchée, Mademba tombe, blessé à mort, sous les yeux d'Alfa, son ami d'enfance, son plus que frère. Alfa se retrouve seul dans la folie du grand massacre, sa raison s'enfuit. Lui, le paysan d'Afrique, va distribuer la mort sur cette terre sans nom. Détaché de tout, y compris de lui-même, il répand sa propre violence, sème l'effroi. Au point d'effrayer ses camarades. Son évacuation à l'Arrière est le prélude à une remémoration de son passé en Afrique, tout un monde à la fois perdu et ressuscité dont la convocation fait figure d'ultime et splendide résistance à la première boucherie de l'ère moderne.

Né à Paris en 1966, David Diop a grandi au Sénégal. Il est actuellement maître de conférence à l'université de Pau.

Leurs enfants après eux, de Nicolas Mathieu

Août 1992. Une vallée perdue quelque part à l'Est, des hauts fourneaux qui ne brûlent plus, un lac, un après-midi de canicule. Anthony a 14 ans, et avec son cousin, ils s'emmerdent comme c'est pas permis. C'est là qu'ils décident de voler un canoë pour aller voir ce qui se passe de l'autre côté, sur la fameuse plage des culs-nus. Au bout, ce sera pour Anthony le premier amour, le premier été, celui qui décide de toute la suite. Ce sera le drame de la vie qui commence. Avec ce livre, Nicolas Mathieu écrit le roman d'une vallée, d'une époque, de l'adolescence, le récit politique d'une jeunesse qui doit trouver sa voie dans un monde qui meurt, cette France de l'entre-deux, celle des villes moyennes et des zones pavillonnaires, où presque tout le monde vit et qu'on voudrait oublier.

L'âge d'or, de Diane Mazloum

Fin des années 1960. Rock et pattes d'éph, insouciance et soleil sur la peau satinée des femmes. Ce sont les derniers jours de l'âge d'or du Liban, mais personne ne le sait encore. Certainement pas Georgina, jeune chrétienne à la beauté troublante. Ni Roland, son premier amour, qui la guette au bord d'une piscine, dans cette torpeur suave où s'agite leur groupe d'amis noceurs, à l'ombre des conversations d'adultes et des turbines d'avion - grondement de la terreur à venir.
Pendant ce temps, Ali Hassan Salameh, fils d'un leader historique palestinien, s'apprête à prendre les armes. Il deviendra l'homme le plus beau et le plus dangereux du Moyen-Orient.
En traçant les destinées de Georgina, devenue Miss Univers, idole chérie d'un peuple enfantin, et d'Ali Hassan, chef de guerre musulman recherché de tous et surtout du Mossad, Diane Mazloum signe une fresque vibrante qui nous emporte au cœur des années 70 et de la guerre civile libanaise. Georgina est l'histoire d'un amour, d'une famille, d'un pays, dans la fièvre d'une époque où l'on se déchire entre frères. La tragédie d'un peuple pour qui rien ne sera jamais plus comme avant.

Le roi chocolat, de Thierry Montoriol

Victor, journaliste, part en Amérique latine en 1910 inaugurer un opéra. Mêlé à la révolution mexicaine et aux trafics d'armes, il trouve refuge auprès des derniers Aztèques. Horrifié par les sauterelles grillées ou iguanes farcis dont on croit l'honorer, il survit à l'aide d'un breuvage miraculeux à base de sucre, de banane et du cacao hérité du dieu Quetzacoatl.
De retour à Paris, bravant une malédiction, il joue à l'alchimiste pour réinventer la recette sacrée et la faire découvrir à ses enfants, au voisinage, puis à la France entière, jusqu'aux tranchées de la Grande Guerre. Le Banania est né.

Écrit à partir des carnets de reportage de son inventeur, voici l'histoire vraie d'une aventure à peine croyable qui nous emmène à travers trois continents, deux civilisations et le Paris des Années folles.

Le dernier bain, de Gwenaële Robert

Paris, an II. La France vibre sous le souffle de la Terreur.
Jane, une jeune anglaise cachée dans l'appartement d'aristocrates émigrés, Théodose, un moine qui a renié sa foi par peur de la guillotine, Marthe, la lingère de Marie-Antoinette emprisonnée au Temple, David, le fameux peintre et député de la Convention, ou encore une Normande du nom de Charlotte Corday, tout juste arrivée à Paris... Ils sont nombreux, ceux qui tournent autour de la rue des Cordeliers où Marat, cloîtré, immergé dans des bains de soufre, traque les suspects hostiles aux idées de la République.
Il ignore que certains d'entre eux souhaitent sa mort et qu'il ne lui reste plus que trois jours à vivre.

Par cette fiction qui nous propulse dans le cœur battant de l'Histoire, Gwenaële Robert détruit l'image sublime et mensongère que David nous a laissée de son ami Marat. Du bout de sa plume, grâce à un dispositif romanesque et à un sens de la reconstitution impressionnants, elle gratte le vernis de la peinture pour révéler la réalité du monstre.

Gwenaële Robert est professeur de lettres, elle vit à Saint-Malo. " Le Dernier Bain " est son deuxième roman après " Tu seras ma beauté ", sélectionné pour sept prix littéraires et lauréat du prix Draveil.

Talents Cultura - Quels livres vous donnent envie ?

Article sponsorisé Remise des prix des Talents Cultura : j’y étais !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anything Is Possible 6795 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte