Magazine Emarketing

80 conseils à retenir en tant que Blogueur Pro – Partie1

Publié le 22 septembre 2018 par Frederic Canevet @conseilsmkg

Aujourd'hui je vais vous faire un petit résumé d'un article qui a paru sur le blog de David Risley un blogueur américain que j'aime bien qui n'est pas trop prise de tête ni donneur de leçons.

Mais là il donne qu'à même des leçons puisqu'il donne 80 leçons qui retiennent plusieurs leçons à bloguer.

    1er conseil : Faire en sorte que les choses soient simples.

Si c'est trop compliqué s'il y'a trop de choix, c'est un mauvais départ.

Par exemple sur votre home page, dans mon cas sur conseilmarketing.fr vous allez voir qu'il y'a qu'à même beaucoup de choses parce que c'est en mode magazine, j'essaie de présenter un max de choses il y'a tous ça choisissez s'en ce que vous voulez alors que les pages qui convertissent bien sont plutôt des pages qui sont monétiques avec un appel à l'action simple d'abord et ensuite on va en savoir plus.

Par exemple, vous pouvez regarder sur la page Tony Robbins le marketeur américain, vous pouvez également allez voir une page d'accueil que j'aime bien c'est celle en fait de Rudy Viard qui est vraiment bien puisqu'en fait, elle est personnalisée, on ne voit que lui, il y'a une conversion avec un appel à l'action qui est vraiment sympa.

En fait très prochainement en utilisant Themes Thrive, qui est une solution de construction de Landing page, je vais fortement imiter celle de Tony Robbins et de Rudy Viard parce que je trouve qu'ils sont biens foutus et elles permettent d'avoir un résultat sympa et une bonne conversion sympa.

Le seul truc c'est quand on fait ça à sa landing page qui est uniquement faite pour convertir et présenter son entreprise, lorsqu'on a un blog riche c'est compliqué parce qu'on ne peut pas montrer toutes les thématiques. Après cette aspect avoir plus de choses simples aussi ça se retrouve partout si votre offre est trop compliqué, si votre offre est un tiroir, si vous n'avez pas un appel simple sur votre site internet, comme par exemple télécharger un livre blanc...ça va être compliqué.

Parfois il y'a des gens qui me disent ton blog je l'aime bien mais sur la barre de droite, il y'a trop de trucs en fait donc on ne sait pas sur quoi cliquer...il faut vraiment faire simple à chaque fois il faut vous dire dans un email, dans un message dans un article de blog, vous devez avoir une chose en tête et un seul appel à l'action à la fin.

C'est souvent ce qui manque, c'est trop de choses, trop de dispersion.

    2ème conseil : ne pas travailler pour un business, mais faire travailler un business pour vous. C'est en fait grosso mode ne pas devenir esclave de son business.

C'est un truc qu'on voit quand on est entrepreneur on devient esclave de son boulot, on se sent un peu coupable quand on ne bosse pas le matin ou on part une heure plus tard ou quand on est au bureau on se dit je ne peux pas partir à 6h ce n'est pas possible non il faut que je parte à 7h, je vais bien me trouver quelque chose à faire qui va me faire rester jusqu'à telle heure...

Donc c'est important de ne pas devenir esclave et de se sentir obliger de travailler, votre business va vous aider gagner votre vie et votre business n'est pas votre vie votre business doit être là pour simplifier votre vie et vous apporter de la valeur. Vous n'êtes là pour devenir un esclave en fait.

    3ème conseil: le succès est dans la liste d'email même si ça reste un petit peu moins vrai maintenant, ça reste qu'a même important.

En fait, je vois quand je fais des statistiques sur mes web séminaires, sur mes ventes et tout ça, la mise en ligne d'un article en relais sur les medias sociaux, ce n'est pas ça qui va me faire le plus de vente. Ce qui me fera le plus de vente c'est toujours un email. Et en fait l'emailing, la construction de sa liste d'email, avec un bonus, un popup...est la réussite de votre entreprise. Et maintenant ce n'est plus aussi vrai. Pourquoi ?

La première chose c'est qu'il y'a d'autres outils pour communiquer certes il y'a l'email pour pousser l'information, mais vous pouvez également utiliser des notifications via le navigateur et notamment des notifications comme push true permetent de pousser les messages auprès de vos abonnés qui sont abonnés via les notifications du navigateur.

Ça se voit de plus en plus ça coute à peu près 30$ à 40$ par mois et ça permet comme ça d'aller pousser l'information. Alors vous n'avez pas un taux de lecture qui est exceptionnel moi l'expérience j'ai grosso modo 8% à 10% de taux de clic avec une conversion qui est relativement moyenne et c'est qu'à même intéressant.

Et après si vous êtes beaucoup sur les medias sociaux, comme par exemple Facebook vous avez également avec tout ce qui est de système de Chatbot, comme par exemple melychat.com vous avez la possibilité avec des personnes avec qui vous avez déjà discuté sur votre page Facebook donc il faut qu'il est déjà discuté avec vous alors tout simplement vous allez pouvoir les envoyez des messages. C'est encore un nouveau canal de communication.

Donc ça c'est quelques uns des canaux vous en avez d'autres même moins puissants par exemple linkedIn vous pouvez extraire votre emailing liste de contact sur linkedIn et ainsi les envoyer des messages même si c'est important on se retrouve qu'a même sur le biais de l'email mais c'est encore un autre outil complémentaire.

Donc ce qui est important c'est ne pas se dire je vais générer du trafic, ce n'est pas ça qui compte le plus le plus important c'est d'avoir une liste de contact, une liste de prospects qui vous permettra de vivre, de vendre du produit, ce qui vous permettra de faire venir du trafic sur votre site web, sur les web séminaires, sur vos formations physiques...

    4ème conseil : c'est ce qu'on retrouve dans le livre de la semaine de 4h de Tims FERRIS. C'est ne pas chercher la perfection.

ça fait longtemps que j'ai abandonné, moi ma philosophie c'est l'efficacité maximale, c'est aussi ce qu'on retrouve dans le Growth hacking il ne faut pas essayer d'avoir quelque chose qui est nickel on va y passer des heures au contraire on va essayer d'avoir un maximum de résultat en un minimum de temps et d'investissement.

Bien attendu c'est de se dire c'est suffisamment bon pour travailler et quand c'est mieux, ce n'est pas mal. Par exemple, il n y'a très longtemps j'ai sorti un livre blanc le graphiste a travaillé sur 2, 3 jours sur la maquette on n'avait jamais travaillé sur des livres blanc sur le thème de l'aviation un truc qui était super jolie et c'est vrai que ça boosté immédiatement le nombre de téléchargement donc quelque part avoir quelque chose de plus jolie augmente l'efficacité. Et il ne faut non plus chercher la perfection comme je le disais et il ne faut non plus faire quelque chose trop pourri. Les deux sont faux si vous voulez faire quelque chose toute à la hache, plus de fautes d'orthographe dans vos contenus si vous faites des publicités Facebook ads qui ne sont pas bien faites, si vous faites des campagnes Adwords qui sont pourries, forcement ça ne va rien donner de bon en fait il faut savoir vraiment choisir où il faut arrêter le curseur et il faut continuer le curseur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frederic Canevet 36319 partages Voir son profil
Voir son blog