Magazine Concerts & Festivals

They have knocked on heaven's door: Marty Balin, Charles Aznavour, Hugo Raspoet, Otis Rush, John von Ohlen, Hamiet Bluiett , Bernadette Carroll, Montserrat Caballé, John Wicks

Publié le 12 octobre 2018 par Concerts-Review
They have knocked on heaven's door: Marty Balin, Charles Aznavour, Hugo Raspoet, Otis Rush, John von Ohlen, Hamiet Bluiett , Bernadette Carroll, Montserrat Caballé, John Wicks

Le Jefferson Airplane une nouvelle fois en deuil, après Paul Kantner, Signe Toly Anderson, Skip Spence, Spencer Dryden, Papa John Creach et Joey Covington , c'est au tour de Marty Balin de tirer sa révérence.

Celui qui est considéré que le primary founder du psychedelic rock band californien est décédé le 27 septembre, il avait 76 ans.

Avant de créer un des plus influents groupes psychédéliques, Marty ( Martyn Jerel Buchwald) avait dirigé un folk quartet nommé The Town Criers..

De 1965 à 1971, Marty Balin partageait les vocaux au sein du combo, d'abord avec Signe Toly Anderson, puis avec Grace Slick.

Il quitte l'avion en 1971 et ne participe pas à l'enregistrement de 'Bark' ni au dernier album studio 'Long John Silver' .

En 1972, il fait partie de Bodacious DF, avant d'être invité par Paul Kantner à rejoindre les copains au sein du Jefferson Starship jusqu'au split de 1984.

Le Starship revient en 1992 , un an plus tard Marty Balin est à nouveau de la partie jusqu'en 2008, on le retrouve également en guest sur les albums suivants.

La discographie solo de Marty Balin compte une douzaine de plaques,la dernière, 'The Greatest Love', date de 2016.

Avec Charles Aznavour c'est un monstre de la chanson française qui s'est éteint à 94 ans, titrent plusieurs quotidiens hexagonaux.

Vendredi dernier, la France a d'ailleurs rendu un hommage national au chanteur le plus célèbre issu de la diaspora arménienne.

Hier l'Arménie s'était rassemblée sur la Place de la République à Erevan pour assister au concert de gala de la francophonie, dont l'invité d'honneur aurait dû être Charles Aznavour.

Inutile de tracer une biographie du personnage, un roman aussi volumineux que Le Docteur Jivago n'y suffirait pas, mais il nous reste des chansons immortelles, 70 ans de carrière, plus de 1200 titres, 180 millions de disques vendus, ce n'est pas insignifiant.

Pas de top ten, mais des morceaux au hasard: 'Tu te laisses aller', 'Que c'est triste Venise' , 'La Bohème', 'Tu exagères', 'Emmenez- moi', 'Les Plaisirs démodés' ou la version allemande' Tanze Wange an Wange mit mir', 'Yesterday when I was young', 'She', 'Pour toi, Arménie', ' Les deux guitares'...

Pas question, non plus, d'occulter une impressionnante carrière cinématographique, puisque de grands réalisateurs ont fait appel au petit Charles comme acteur: Mocky, Granier-Deferre, Gobbi, Egoyan, Chabrol, Lelouch, Volker Schlöndorff, Marion Hänsel...

Le mot de la fin est pour Michel Fugain: on a perdu un homme d'exception!

En Belgique flamande on pleure la disparition du kleinkunstzanger Hugo Raspoet.

L'homme qui travaillait comme traducteur à la BRT est surtout connu pour les titres 'Helena', 'Mijn koningskind' ou 'Evviva Il Papa'.

Le chanteur avait rangé sa guitare en 1972 pour poursuivre son job de traducteur.

Otis Rush, légende du Chicago blues, s'est éteint le 29 septembre à l'âge de 84 ans.

Eric Clapton, Peter Green, Michael Bloomfield le citaient comme une influence majeure.

Sa carrière débute dans les fifties, il est signé chez Cobra Records, aligne une série de singles dont le fameux 'I can't quit you baby' avant de passer chez Chess Records après la faillite de Cobra.

Otis tourne avec Ike Turner, T-Bone Walker ou Little Richard.

Par après vient une période sombre, Capitol pour lequel il avait signé le lâche, il subsiste en jouant dans des clubs pour un salaire misérable.

C'est l'Europe qui l'aidera à refaire surface , il signe chez Delmark et tourne au Japon.

Rush was elected to the Blues Hall of Fame in 1984, sur la lancée sort l'album 'Tops' enregistré live au San Francisco Blues Festival.

Une nouvelle période de vaches maigres prend fin en 1994 avec l'apparition de l'album 'Any Place I'm Goin' qui lui vaut un award.

Ce sera son dernier enregistrement studio, mais le guitariste continue à se produire jusqu'en 2003, des problèmes de santé mettant fin à sa carrière.

Drummer John Von Ohlen died Wednesday October 3rd.

Celui qui avait été le batteur dans les orchestres de Stan Kenton ou Woody Herman était âgé de 77 ans.

Il dirigeait également le Blue Wisp Big Band.

Toujours dans l'univers jazz on note la disparition du saxophoniste et compositeur Hamiet Bluiett.

Le trait le plus marquant de sa carrière aura été sa participation au groupe de Charles Mingus.

Il a également joué aux côtés de Tito Puente, Howard McGhee ou dans l'orchestre de Thad Jones-Mel Lewis, et plus tard pour Stevie Wonder ou Marvin Gaye.

Il est co-fondateur du World Saxophone Quartet, a dirigé un ensemble de sept clarinettes avec section rythmique, The Hamiet Bluiett Clarinet Family, et dirigeait le Youth Improvisational Orchestra.

Bernadette Carroll ( 74 ans)) est décédée le 5 octobre.

On a lu: before going solo, Jersey girl Bernadette Carroll joined a girl group in the late 50's called The Starlets. They released a song called ' P.S. I Love You'.

Les Starlets deviennent The Angels, Bernadette fait cavalier solitaire, sort quelques singles puis assure les choeurs pour, e a, Conny Francis ou Patty Duke.

Maria de Montserrat Viviana Concepción Caballé i Folch, nettement plus connue sous l'identité Montserrat Caballé, une des dernières divas à l'ancienne, a rejoint Maria Callas au pays des grandes voix lyriques.

La Superba est décédée samedi à Barcelone, sa ville natale, à 85 ans.

Elle pouvait tout chanter de Bellini à Gounod en passant par Verdi, Puccini, Donizetti, Strauss, Mozart ou Saint-Saëns, puis s'essayer à la pop, pensons à l'incroyable' Barcelona' en duo avec Freddie Mercury ou à l'album 'El Greco' avec Vangelis, sans oublier son album 'Friends for life' de 1997 sur lequel elle chante avec, e a, Helmut Lotti, Bruce Dickinson, Johnny ou Gino Vannelli.

John Wick s, le frontman des Records, un power pop band qui en 1979 avait fait un tabac avec le titre 'Starry Eyes' est décédé le 7 octobre.

The Records est né après la dissolution des Kursaal Flyers , le pub rock band qui lui aussi a connu son moment de gloire en plaçant "Little Does She Know" dans les charts.

En 1982, The Records jettent l'éponge, John Wicks se lance dans la production et monte, aux USA, 'John Wicks and The Records' qui sortiront deux albums.

Dernièrement John collaborait avec Debbi Peterson des Bangles

They have knocked on heaven's door: Marty Balin, Charles Aznavour, Hugo Raspoet, Otis Rush, John von Ohlen, Hamiet Bluiett , Bernadette Carroll, Montserrat Caballé, John Wicks
They have knocked on heaven's door: Marty Balin, Charles Aznavour, Hugo Raspoet, Otis Rush, John von Ohlen, Hamiet Bluiett , Bernadette Carroll, Montserrat Caballé, John Wicks

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte