Magazine Culture

Les migrationistes

Publié le 14 octobre 2018 par Le Journal De Personne

Selon que l'on soit grand ou petit, on veut abolir ou rétablir les frontières. Se couvrir ou se découvrir, s'ouvrir ou ne pas s'ouvrir, s'unir ou se désunir... On ne peut se raconter d'histoire, sans mouvements migratoires... Lorsque le temps se déplace ou viole l'espace pour plus de soleil ou plus d'oseille... Parce que les hommes sont toujours à la recherche de la huitième merveille du monde : celle qui n'existe pas ou n'a jamais existé. Et plus d'un crève pour ce rêve, en forçant la porte ou en traversant l'océan ou en sautant par-dessus nos murs de lamentations... Jusqu'à transformer l'histoire en passoire ou tout s'achète et tout se vend dans un vaste marché noir.

Ce ne sont pas les migrants qui posent problème mais les migrationistes qui saccagent le monde en le transformant en un village. Ils font office de sages, ils répandent la rage et vendent le vaccin qui soulage. Ils sont impérialistes, colonialistes, esclavagistes, mondialistes, humanistes, les plus grands sophistes de tous les temps... Ils prétendent que le mal est en même temps le remède.

Ouvrons et nous verrons:

Quels sont les arguments distillés par ces migrationistes ?

  1. a) Les riches de plus en plus riches et les pauvres sont de plus en plus pauvres. Il faut donc  tendre aux pauvres la main, pour qu'ils ne soient pas tentés de nous arracher les yeux. Principe de précaution : Les exonérer de toute caution.
  2. b) Les pauvres sont de plus en plus nombreux, et leur surnombre peut nous submerger si on les retient tous prisonniers... On ne leur ouvre que pour accorder aux plus utiles d'entre eux, quelque liberté surveillée pour qu'ils soient toujours à notre merci.
  3. c) L'impérialisme est inhumain, trop inhumain, il ne peut se prolonger, durer et perdurer que s' il se fait plus humain, plus humanitaire, plus humaniste. C'est cela l'humanisme du nouvel homme, du nouvel ordre mondial.
  4. d) Le vieil occident est vieillissant, il a besoin d'étalons, de dons de spermes vivants pour régénérer et générer de nouvelles générations. Fût-ce au prix de la plus sordide des corruptions. Pour son Bien, même la grande Allemagne n'a pas hésité à mélanger son sang aryen avec du sang subsaharien... Pour prévenir tout déclin.
  5. e) Les peuples un peu partout se réveillent et rompent le sommeil de leurs dirigeants... Ils s'octroient de nouveaux droits et s'en prennent aux faiseurs de lois. Pour les affaiblir ou les asservir les pouvoirs migrationistes vont chercher ailleurs leur main d'œuvre, de nouveaux esclaves pour déposséder les plus
  6. f) Pour sauver la planète, il faut impérativement imposer à tous la même recette. Il leur faut donc une gouvernance supranationale. Ni locale, ni régionale mais mondiale. Qu'exige la nouvelle écologie ? De l'argent pour sauver les gens et des gens pour faire de l'argent.

Conclusion: ça rapporte et ça ne coute pas cher, d'ouvrir toutes les frontières. Ouvrez, et vous verrez !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Journal De Personne 76484 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte