Magazine Entreprise

E-commerce 2018 : les chiffres clés à connaître

Publié le 15 octobre 2018 par Addictgroup

Le e-commerce est un secteur épanoui en France, cet article recense les chiffres clés du e-commerce qui ont modelé l’année 2018. Les chiffres publiés par la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) témoignent de la performance exceptionnelle du marché en 2018, lui valant un bon classement à l’échelle européenne. Pour rappel, notre pays se positionne en 3ème rang après le Royaume-Uni et l’Allemagne. Retour sur les principaux indicateurs qui argumentent l’envolée de l’activité sur la première moitié de l’exercice.

81,7 milliards d’euros de ventes réalisées pour 182 000 sites opérationnels

Au cours du 1er semestre 2018, le volume des ventes engrangé par les sites marchands français a atteint les 81,7 milliards d’euros, soit 14,3% de plus qu’en 2017. Les ventes sur mobile représentent 20% du chiffre d’affaires réalisé pour l’ensemble si elles s’accordent une part de 30% pour les plus grands opérateurs. Dans le même temps, les ventes en magasin ont carrément doublé. Cette dynamique résulte en bonne partie de la force coactive développée dans le cadre du système cross-canal.

Si le secteur a réussi à générer une telle somme, c’est grâce à la multitude de sites actuellement en activité. On recense plus de 182 000 sites en 2018 contre 173 000 un an plus tôt. Le nombre de plateformes de vente en ligne progresse un peu plus chaque année. Néanmoins, seuls 5% de ces sites génèrent le plus gros chiffre de ventes (87% du CA), donc à peu près 9 000 sites.

À lire : Le cash back pour le retrait d’argent dans un commerce

37,5 millions de français ont fait leurs courses en ligne, 12,1 millions l’ont fait depuis un smartphone

Les ménages français sont de plus en plus nombreux à utiliser internet pour réaliser leurs achats. Pour preuve, 37,5 millions d’internautes ont acheté en ligne en 2018. Mais sans surprise, une telle euphorie ne peut être que la conséquence des événements cités plus haut. Le foisonnement des sites e-commerce, la surabondance de l’offre et le développement des places de marché, la multiplication des outils numériques sont autant de facteurs qui ont suscité la hausse des transactions dématérialisées.

On a pu constater par ailleurs l’importance des ventes sur mobile, lesquelles ont rassemblé plus de 12 millions d’internautes. Pour leur part, les sites leaders s’en sont pratiquement servis comme leviers pour booster leur chiffre d’affaires.

Une activité rentable pour 68% des sites e-commerce

Alors que les coûts des processus logistiques et marketing soulèvent une problématique majeure au niveau de la création de valeur et de la rentabilité des ventes en ligne, ces éléments ne semblent pas affecter le bilan des opérateurs, du moins c’est ce qu’ont démontré les chiffres communiqués par la Fevad et qui ont révélé que 68% des sites e-commerce ont été rentables sur la période 2017/2018.

À lire : Le phygital, la nouvelle tendance du commerce

33 transactions annuelles pour un consommateur français

Un cyberacheteur en France totalise près de 33 transactions par an. Les produits et services les plus demandés et achetés en ligne sont l’habillement et le textile (66%) et les prestations liées au tourisme électronique.

65,5 euros par transaction et un budget moyen de 2200 euros

Si le nombre de transactions réalisé par un acheteur français par an a augmenté, le budget moyen qu’il alloue à ces opérations a lui aussi progressé. De 2 184 euros en 2017, il est passé à 2 200 euros en 2018. En revanche, le montant par transaction a enregistré une légère baisse et s’établit à 65,5 euros.
Au vu de ces chiffres, l’année 2018 signe un succès sans précédent pour le e-commerce. Les tendances actuelles devraient s’inscrire dans cette même dynamique grâce aux apports de chaque acteur pour faire progresser ce secteur.

À lire : Les meilleurs secteurs d’activité pour les franchisés, comment les identifier ?

Si vous êtes un e-commerçant et que vous désirez réussir dans ce domaine comme ces milliers de français qui ont vu leur activité prospérer rapidement, capitalisez vos efforts dans un investissement sûr et rentable. La caisse enregistreuse AddicTill est l’allié de votre succès car grâce à elle, vous optimisez la gestion de votre boutique en ligne.

Votre logiciel est compatible avec la solution Woocommerce et donc peut se connecter avec un site e-commerce créé avec ce plugin. Par ailleurs, si vous souhaitez développer des ventes multi-canales en joignant votre activité en ligne à celle de vos points de vente physique, la solution de caisse d’AddictGroup est à même de synchroniser les deux canaux de vente et les rendre accessible sur une interface unique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Addictgroup 638 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines