Magazine Cinéma

5 choses chiantes à Paris l'hiver

Par Bottines

Vous allez passer votre hiver à Paris ou y séjourner quelques jours pour les fêtes ? Autant que quelqu'un vous prévienne. Il y a quelques petites choses à savoir pour ne pas être pris de court. "Une bonne préparation vaut mieux qu'une grande désillusion". Proverbe chinois de Belleville.

5 choses chiantes à Paris l'hiver

Le café en terrasse, la fausse bonne idée

Elles nous font de l'oeil avec leurs lampes chauffantes et leurs petits plaids douillets. Mais s'installer en terrasse à Paris l'hiver est un énorme piège, à laisser aux néophytes. D'abord parce qu'il y fait à la fois trop chaud et trop froid, et qu'on ne s'en rend souvent compte que quand il est trop tard. Résultat, on a l'impression d'avoir des chaleurs tant nos joues sont en feu. Et nos pieds sont tellement glacés, qu'on met ensuite plusieurs heures à les réchauffer chez soi. Puis parce que quelle que soit la saison, il y a toujours des fumeurs en terrasses, et on n'aime pas ça !

Il n'y a pas de soleil même quand il fait beau

A première vue, cette phrase est très bizarre, je vous l'accorde. Et pourtant. S'il arrive fréquemment que des journées d'hiver soient ensoleillées à Paris, il peut être difficile d'en profiter. Et oui Jamy, Paris comportant de nombreux immeubles de plusieurs étages et le soleil d'hiver tombant de façon moins verticale que l'été, beaucoup de rues ne sont pas baignées de soleil... même lorsque le ciel est bleu. C'est mathématique, géométrique, enfin plutôt logique quoi. Mais super frustrant.

Les zombies du métro

Quand on prend le métro parisien aux heures de pointes l'hiver, il faut s'attendre à être suivi (et devancé) par une masse sombre particulièrement déprimante : tous les hommes et femmes d'affaires dissimulés sous leur long manteau noir. On ne sait pas pourquoi, mais plus le ciel est sombre, plus leur garde-robe le devient aussi. Bizarrement, leur visage fait lui le chemin inverse en devenant plus blanc à mesure que l'hiver s'installe... Oui, l'ensemble des deux est donc clairement flippant.

5 choses chiantes à Paris l'hiver

Noël dure bien trop longtemps

Cette année, le sapin géant des Galeries Lafayette est installé depuis le 27 octobre. Je répète, depuis le 27 oc-to-bre. Soit deux mois avant Noël, une fête qui rappelons-le ne durera que le temps d'un réveillon et d'une journée. Et 4 jours avant Halloween, ce qui est clairement un manque de respect pour les vampires, zombies et les citrouilles à qui l'on vole honteusement la vedette. (Mais sinon j'attends comme chaque année avec impatience les illuminations de la place Vendôme et de la rue de la Paix)

L'amitié coûte un bras

L'été, même les plus fauchés de Paris peuvent avoir une vie sociale : ils filent chez Franprix s'acheter une canette de coca et donnent RDV à leur BBF sur les quais pour refaire le monde durant des heures. Tarif de la journée : aux alentours d'1 € . ce qui est tout de même super rentable, surtout si on s'arrange pour voir plusieurs amis à la fois. L'hiver bizarrement, la formule "apéro sur les quais" a du mal à séduire, alors les fauchés sortent moins ou tâchent de se faire inviter.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bottines 1174 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte