Magazine

Larme illicite

Publié le 04 novembre 2018 par Paulo Lobo

Il faut un itinéraire, il faut une carte et une destination. Pas question de partir à la dérive. Pas question de me laisser souffler par le vent.

Il me vient un vertige indescriptible, une angoisse pétrie de mémoire, 

devant l’insondable profondeur de ce puits sans fond, l’impossible certitude des histoires inventées.

Il fut un jour, je tenais debout sur mes jambes, j’escaladais pentes et collines, mon regard portait loin.

Les amis.

Chaque semaine, le monde repartait de plus belle.

Le grand écran.

Chaque semaine, l’âme ouvrait une nouvelle fenêtre.

La musique.

Je fermais les yeux, et ça allait mieux.

Des nuées de phrases désarticulées, 

apeurées,

élaborées par un esprit patraque.

Quand la beauté si essentielle commence-t-elle à se fissurer?

Ô rose si fraîche et si belle

Tu te fanes, 

Ce qui a été n’est plus.

Et ô suprême malheur : la larme elle-même devient illicite!

Larme illicite


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Paulo Lobo 1390 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte