Magazine Culture

Cuisine et confessions à ! Bobino

Par A Bride Abattue @abrideabattue
Cuisine et confessions à ! BobinoLe spectacle a commencé bien avant que le premier spectateur ne prenne place dans la salle. Les comédiens sont déjà en place, affutent leurs couteaux et organisent le plan de travail.
Cuisine et confessions est un spectacle peu ordinaire alliant la cuisine à des confidences ... et au cirque. On croit voir des cuisiniers mais ce sont des circassiens. Ils le prouveront bientôt brillamment. Mais pour le moment c'est l'accueil du public qui prime. 
Une comédienne descend pour démarcher une spectatrice et la convaincre de monter tout à l'heure sur la scène pour l'aider à préparer un bon petit plat.
Une autre, pieds nus, short turquoise, lance des bonbons à la volée à condition qu'on ait découvert leur couleur. L'animation est forte. Les artistes interrogent, s'assoient à coté de vous, prennent des notes dans un petit carnet alors qu'une musique sud-américaine donne furieusement envie de se lever et de danser.
Sur le réfrigérateur sont affichés des cartes postales de chaque ville où le spectacle a été présenté et que les artistes colllectionnent. On remarque qu'une d'elles écrit à la craie sur un grand tableau. Ce n'est pas une recette mais la liste des numéros du spectacle et chacun viendra rayer au fur et à mesure ceux qui auront été effectués.Cuisine et confessions à ! BobinoLa troupe est cosmopolite, avec un canadien, un sud-américain, un finlandais ... En  2017,  le  spectacle aura été joué en anglais, italien, espagnol, russe, allemand, suédois et français car il est essentiel que le public comprenne et puisse s'impliquer.
La scénographie a été conçue par la designer Ana Capellutto à partir des photos des cuisines d’enfance des artistes et/ou de leurs rêves. Ils ont même été sollicités pour placer dans le décor des objets personnels afin d'instaurer une certaine intimité.Cuisine et confessions à ! BobinoCe sont des jongleurs aguerris et les instruments de cuisine sont les premiers objets qu'ils font voler alors qu'il est question de pancakes à réchauffer et à déguster avec du sirop d'érable, "comme à la maison".Cuisine et confessions à ! BobinoIls sont très fort en portées et l'acrobate en tissu aérien a une vraie compétence. Celui qui joue avec le diabolo est époustouflant. Ils sont aussi contorsionnistes et musiciens.
La musique est originale, avec de pures créations et de très beaux arrangement de Tango Till They’re Sore de Tom Waits, du Boléro de Maurice Ravel et de You’re the one that I want de John Farrar Nans Bortuzzo.Cuisine et confessions à ! BobinoEt parallèlement ils font la cuisine. On se dit que c'est du bluff mais au moment de goûter on devra faire amende honorable. Ils ont appris les bons gestes en suivant les cours d'un chef installé à Montréal de manière à ce qu'ils sachent découper, trancher, émincer ... comme des pros. Leurs plats sont très bons. Leur manière de cuisiner les pâtes est sobre mais efficace. Et à la fin du spectacle la farine volera. Tout au long de la représentation ils sont parvenus à "jongler" d'un rôle à l'autre et à suivre les préparations tout en sollicitant l’aide du public.
Cuisine et confessions à ! BobinoOn se quitte sur un choix cornélien : goûter le plat de pâtes (ce que j'ai fait) OU le Pain aux bananes dans une belle ambiance de générosité.
Ne râlez pas, en voici la recette, donnée par l'équipe : 250 gr de farine, 5  gr de bicarbonate de soude, 2  gr de sel, 115  gr de beurre, 110  gr de sucre, 2  oeufs, 6  bananes bien mûres écrasées, Extrait de vanille et Pépites de chocolat.
Battre le beurre en crème. Ajouter le sucre et les bananes écrasées. Bien mélanger. Incorporer les oeufs un à un, en battant bien après chaque addition. Mélanger les ingrédients secs et les incorporer  progressivement. Verser dans un moule à pain beurré et fariné. Cuire au four préchauffé à 180° pendant environ 50 minutes ou jusqu’à ce qu’une lame enfoncée au centre de la pâte en ressorte sèche.
Je ne l'ai pas encore essayé. Peut-être détrônera-t-elle la recette de ce cake que j'adore.
Ce qui est très réussi c'est que le parti pris artistique réussit à être tenu jusqu'au bout et sans concession, ni à la qualité des plats qui sont faits en direct (il y en a trois, une omelette, des pâtes aux légumes et le pain aux bananes), ni au rythme, ni au niveau (très haut) des numéros de cirque ni enfin à leur volonté d'impliquer les spectateurs.
Cuisine et confessions à ! BobinoL'aspect "confessions" a été construit à partir d’éléments personnels de la vie des artistes dans lesquels on peut se reconnaitre. Un des artistes rendra ainsi hommage à son grand-père. Les  directeurs Shana Carroll et Sébastien Soldevila ont intégrés des anecdotes à chaque numéro.
Shana  Carroll est cofondatrice et codirectrice artistique du Collectif des 7 Doigts créé en 2002. C'est elle qui chorégraphie tous les spectacles avec son partenaire et mari Sébastien  Soldevila. Quatre de ses numéros ont été médaillés d’or au Festival mondial du cirque de demain. Elle collabore régulièrement avec le Cirque du Soleil pour lequel elle fut 7 ans trapéziste solo dans Saltimbanco où Sébastien a également travaillé. Il a chorégraphié le premier segment de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi.
Cuisine et confessions à ! BobinoCuisine et confessions est joyeux et de haute tenue. Les artistes émerveillent nos yeux, excitent notre odorat et réjouissent nos papilles. Et c'est pédagogique aussi puisque à la fin de chaque spectacle, les artistes feront la vaisselle et rangeront chacun leur tour. On applaudit !$
Cuisine et confessions
Création et mise en scène de Shana Carroll et Sébastien Soldevila
A ! Bobino - 14-20 rue de la Gaité - 75014 Paris
Du 19 septembre au 12 Janvier 2019
Du mercredi au samedi à 21 heure
Le samedi représentation supplémentaire à 16 h 30
Les photos qui ne sont pas logotypées A bride abattue sont de Alexandre  Galliez

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


A Bride Abattue 10028 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines