Magazine Culture

Une prière à la mer

Par Lecturissime

Une prière à la mer

En septembre 2015, le petit Aylan Kurdi, réfugié Syrien de trois ans échouait sur la plage après avoir tenté de rejoindre la Grèce. Trois ans plus tard, Khaled Hosseini décide de lui rendre hommage, avec un texte écrit sous forme d'une lettre imaginaire d'un père adressé à son fils. Il demande à la mer de protéger son enfant au cours de la dangereuse traversée qui les attend. Son texte est illustré par Dan Williams.

"Parce que toi, Marwan, tu es une cargaison précieuse, la plus précieuse qu'il ait jamais été.
Je prie pour que la mer le sache.
Inch'Allah.
Combien je prie, pour que la mer le sache. "

Une prière à la mer

Porteuse d'espoir, cette lettre est également le témoignage de leur vie d'avant à Homs en Syrie, et de la transformation rapide de la ville en zone de guerre. Ce pays de cocagne s'est peu à peu transformé, les obligeant à fuir loin des bombardements et de la mort certaine.

Une prière à la mer

Khaled Hosseini versera ses droits d'auteur au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, programme dépendant de l'ONU, ainsi qu'à sa fondation qui vient en aide aux femmes et enfants réfugiés. Albin Michel reversera un euro par exemplaire vendu à la Cimade, qui vient en aide aux réfugiés.

Un très bel hommage rendu aux exilés, déracinés de ces pays en guerre.

Une prière à la mer

D'autres avis : Autist Reading

Une prière à la mer, Khaled HOSSEINI, Illustré par Dan Williams, Traduit de l'anglais par Valérie Bourgeois, Albin Michel, septembre 2018, 12 euros


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lecturissime 4403 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines