Magazine Concerts & Festivals

Rosaire en showcase acoustique au Cultura de Langueux, le 10 novembre 2018

Publié le 12 novembre 2018 par Concerts-Review
Rosaire en showcase acoustique au Cultura de Langueux, le 10 novembre 2018

Rosaire en showcase acoustique aude Langueux, le 10 novembre 2018

Cultura Langueux a repris l'organisation de showcases.

En ce samedi précédant la commémoration du centenaire de l'armistice actant la fin de la première guerre mondiale, la prestation des locaux ( Saint-Brieuc) de Rosaire était annoncée à 16h, mais puisqu' un membre du groupe s'est pointé tardivement, le mini-concert aura été retardé de 30'.

Comme le Rosaire, le groupe compte quatre chapelets, Louis Hamon ( guitare et chant), Simon Denoual ( farfisa ou guitare), Lucas Abgrall ( mini drumkit ) et Guirec Feuvrier qui a troqué la basse pour une guitare sèche pour l'occasion, il aussi a hérité d'un tambourin et ira chatouiller les touches noires et blanches lors d'un morceau.

Les pieux garçons, anciens servants de messe, se sont aguerris sur plusieurs scènes du Grand Ouest, ont accouché d'un EP et, tout récemment, leur premier full album, 'Crystal Eyes' ( uniquement en format vinyle), a vu le jour. Mention spéciale pour la photographie illustrant la pochette, un portrait, façon ex-voto, de Sainte Agnès ou de Sainte Mechtilde de Hackeborn, signé Isabelle Vaillant.

Bonjour Langueux, c'est une première pour nous, nous avons réarrangé quelques titres pour ce showcase acoustique, vous pouvez nous voir et nous entendre en module électrique le 22 novembre à La Citrouille.

'I am alone' ouvre le set, le chant est frelaté, les effets psychédéliques se marient avec le fond incantatoire envoûtant, des bribes de sonorités orientales évoquent les Belges de Moaning Cities qui, aux dernière nouvelles, sont toujours en stand-by.

Le groupe cite Brian Jonestown Massacre et les Dandy Warhols comme influences, on remontera dans un passé plus éloigné en mentionnant les Doors , le Floyd époque Syd Barrett, les 13th Floor Elevators ou les Byrds, époque 'Eight Miles High'.

' Last flower of my life' figure sur l'EP sorti en 2014, la plage est bourrée de reverb et monte en intensité lorsque le Farfisa s'élance pour un aparté planant, elle est suivie par 'What's a man' datant de la même époque.

Trois acoustiques et les percussions effleurent l'univers du Velvet ou du Tyrannosaurus Rex de Marc Bolan et Steve Peregrin Took.

Fameux plongeon revigorant dans les glorious sixties .

Changement d'instruments, Simon s'est trouvé un antique dulcimer, déniché dans le grenier du Pépé de Lucas, qui affirme qu'il s'agit d'une épinette des Vosges, comme les outils ont une apparence similaire on optera pour l'appellation doulcemelle.

Guirec a pris place derrière l'orgue et Rosaire attaque ' Opening' , la plage ouvrant, quoi de plus logique, leur dernier effort discographique.

Pour la petite histoire on ajoutera que le son de la doulcemelle rappelle celui du dulcimer utilisé pour 'Lady Jane'.

Le bref concerto prend fin avec 'Don't save my soul', un titre nettement plus rock, lorgnant vers le garage et même le rockabilly du point de vue intonations vocales.

Rosaire, un grand groupe en devenir!

Le 22 à La Citrouille ils sont à la même affiche que Kaviar Special de Rennes!

Rosaire en showcase acoustique au Cultura de Langueux, le 10 novembre 2018
Rosaire en showcase acoustique au Cultura de Langueux, le 10 novembre 2018

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte