Magazine Cinéma

Un Amour impossible

Par Marymalo
Un Amour impossible
Un Amour impossible Logique que Catherine Corsini adapte le livre autobiographique de Christine Angot: cette cinéaste sait nous parler de ce qui fait vibrer les femmes et elle a réalisé deux films justes et émouvants sur le thème de l'appartenance de classe (Partir, Trois mondes).
C'est une troisième femme, Virginie Efira qui rend possible cette appropriation d'un récit qui se déroule sur plus de trente ans. Elle interprète aussi bien la jeune femme follement amoureuse de 25 ans que celle de 60 ans meurtrie par les humiliations imposées par sa fille et par son amant.
Le film est très réussi sur toute la période nous décrivant la vie ordinaire d'une femme seule élevant dignement sa fille dans les années 60. Son aveuglement quant à la nature des rapports qui lieront le père (Niels Schneider) à l'adolescente qu'il accepte enfin de reconnaître serait aussi le nôtre si nous ignorions l'histoire de l'écrivaine.
Mais le film dure 2H15 et on aurait aimé qu'il soit coupé des 30 dernières minutes, redondantes, bavardes, pleines de rancœur justifiée mais qu'il n'était plus la peine d'expliciter.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines