Magazine Cinéma

Laurent Spielvogel, le one man show exubérant et touchant

Par Bottines

Laurent Spielvogel, le one man show exubérant et touchant

Les bijoux de famille, le spectacle que Laurent spielvogel joue actuellement au théâtre L'Archipel, a eu l'effet de montagnes russes sur moi. Dans le premier quart d'heure, je dois bien avouer avoir eu un peu peur. Dans n'importe quel one man show, il me faut un certain temps pour m'habituer au style, à la diction et à l'univers de l'humoriste. Mais dans celui-ci, l'effet a été multiplié par cent.

D'une part parce que le style de Laurent spielvogel est très singulier. Mais aussi parce qu'il se présente à nous de façon "brute de décoffrage" : en chaussures à talons, sans que l'on ne comprenne encore pourquoi, et avec une énergie (peut-être trop) débordante.

Très vite, on comprend que le comédien ne propose pas de stand up classique, mais un spectacle où il incarne plusieurs personnages. Souvent au sein d'une même scène, ce qui est une vraie performance. Mais l'enchaînement entre ces différents personnages est parfois si rapide que l'on perd un peu le fil. Et le fait qu'il y injecte dès le début des imitations de chanteuses célèbres, rend le tout assez brouillon...et bruyant !

Heureusement, cette impression mitigée du départ a finalement été assez vite dissipée. Les imitations de chanteuses qui ne sont qu'une infime partie de son spectacle, ont finalement laissé place au récit plein de tendresse de la vie du comédien. Celle au départ d'un petit garçon fasciné par les robes de sa grand-mère, qui rêvait déjà de scène. J'ai trouvé très touchantes et drôles les parties consacrées à sa famille juive et au secret de polichinelle autour de son homosexualité. Ses interprétations du rabbin un brin radoteur qui crache ses graines de tournesol, ou de ses amis du Marais sont si réussies que leur présence est presque palpable. On a le coeur serré lorsque l'on comprend que l'un de ses premiers grands amours était un homme indomptable et peu fidèle.

Laurent Spielvogel a un vrai talent pour camper des personnages attachants, mais aussi pour faire transparaître l'atmosphère de lieux. Un sauna gay, une salle de casting, l'appartement de sa grand-mère etc, avec trois fois rien, on y est. Il parvient aussi à mettre ce qu'il faut de cœur pour qu'on soit heureux de le voir heureux. A la lumière de son histoire narrée avec sincérité, j'ai commencé à aimer ses exubérances qui m'agaçaient un peu au début. A tel point que la dernière scène, bien que chantée, m'a mis les larmes aux yeux...

Laurent Spielvogel - Les Bijoux de famille
One man show au Théâtre de l'Archipel - Durée : 1h10
Du mercredi 5 au samedi 8 décembre 2018 / 20H30
Écrit et interprété par Laurent Spielvogel
Mis en scène par Jérôme Sanchez

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bottines 1174 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte