Magazine Beaux Arts

Exposition “Instants seconds” Marcel Bataillard & Benoît Grimalt | Chez Lola Gassin – Nice

Publié le 17 novembre 2018 par Philippe Cadu @ContempodeLArt

Exposition du 16 au 25 novembre 2018 - Vernissage vendredi 23 novembre à 18h30

DANS LE CADRE DU FESTIVAL OVNI www.ovni-festival.fr

Chez Lola Gassin http://www.lolagassin.com

Créée en 1984 à Nice, la galerie Chez Lola Gassin, , toujours soucieuse de promouvoir de jeunes artistes - peintres, sculpteurs, photographes - s'attache aussi, depuis l'arrivée en 2015 de Marcel Bataillard dans son équipe, à exposer et explorer l'image en mouvement.
À l'occasion d'OVNI, ce sont d'ailleurs Marcel Bataillard et le " nouveau venu " Benoît Grimalt qui confrontent leurs oeuvres (qui prennent la forme de dessins, photographies ou films - dont un réalisé en commun) pour une exposition " autour " de la vidéo.

Marcel Bataillard & Benoît Grimalt

Soirée Diapo, vidéo, 2018
On a souvent entendu, lors de conversations, cette remarque : " c'est aussi ennuyeux qu'une soirée-diapo ".
Il n'est pas certain que ceux qui emploient cette phrase aient déjà assisté à une soirée diapo. La soirée-diapo est probablement un mythe. Qui se souvient encore de l'aspect d'une diapositive ?
Benoît, en tout cas, n'a jamais assisté à une soirée-diapo. Et de son côté, Marcel a trouvé, dans la rue, jetées là, deux boîtes de diapositives d'un inconnu. Des photos-clichés caractéristiques de l'usage de la photographie : photos de vacances, de famille, de mariage, de repas...
Marcel et Benoît, après concertation, ont décidé de les utiliser pour proposer leur soirée-diapo, entre analyse d'image et discussion à bâtons rompus... qui on l'espère ne sera pas ennuyeuse.

Marcel Bataillard

Loops - Jeunesse/Pouvoir et Souvenir/Éphémère, vidéo, 2017
Temps en suspens. Quelque part entre imagerie d'interlude et annonce de chaîne d'information continue, les vidéos de la série Loops sont d'énigmatiques boucles. D'images, évidemment, mais aussi de textes - une phrase, sans début ni fin, défile en bas d'écran, se superposant à une image sans mobile apparent.
Twin Pics, photographies rehaussées, 2018
Piochant dans la banque d'images qu'il se constitue sans intention préalable, au jour le jour et au gré de ses déplacements, Marcel Bataillard a choisi a posteriori quelques photographies " jumelles " (vraies ou fausses) qui lui rappelaient l'univers de la mythique série Twin Peaks, de David Lynch. Il les a enrichies d'inscriptions manuscrites, qui sont autant d'anagrammes du titre de la série. Surjouant le redoublement et le dédoublement... Pour y voir plus clair ?

Benoît Grimalt :

The end - 3 dessins d'après Blow up, 2011
Trois pratiques réunies en une seule oeuvre : dessin d'après un film qui met en scène un photographe. Moyen de rendre hommage à un des films fétiches de Benoît Grimalt (Blow up, Antonioni, 1966).
... et variations, photographies et dessins, 2018
" J'ai toujours aimé le mot FIN qui concluait un film. Avec le mot FIN j'étais sûr que le film était terminé. Il a commencé à disparaître dans les années 70 remplacé par le générique (de fin) venant achever l'oeuvre.
Chaque panneau de fin pouvait être perçu comme une oeuvre en soi : l'association d'une image et d'une typographie. Que j'avais envie de mettre en valeur ici. "
Interlude, photographie, 2018
" Je me souviens des Interludes, que je voyais, enfant, à la télévision, sur Antenne 2, entre deux programmes. Ils étaient assez reposants et distillaient en même temps un certain suspense : quel sera la suite du programme ? "
La particularité de l'interlude, exposé ici, est qu' il est infini.
Un film pour smartphone, 2018
" Cette idée m'est venue en observant les gens, dans les transports, regardant des films sur leurs smartphones, courbés et collés à leurs écrans. "
Un film qui rendrait la vision sur smartphone plus agréable. Et pour ne pas déranger les voisins de compartiment, le film serait muet.

Chez Lola Gassin, Hélène Jourdan-Gassin 49, rue Maréchal-Joffre, Nice. Tel : 06 74 29 23 36 . Ouvert sur rendez-vous

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 34619 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte