Magazine Cinéma

Realive (2016) ★★★☆☆

Par Olivier Demangeon @critiks_moviz
REALIVE (2016) ★★★☆☆ REALIVE (2016) ★★★☆☆

Marc est un jeune trentenaire à qui tout réussit. Lorsqu'il apprend qu'il ne lui reste plus qu'un an à vivre, il prend une décision radicale : cryogéniser son corps dans l'espoir qu'on puisse le guérir dans le futur. A son réveil, 60 ans plus tard, sans repères et séparé de ses proches, Marc découvre un monde dans lequel il est devenu un étranger.

REALIVE (2016) ★★★☆☆

Origine du film : Belgique, Espagne, France
Réalisateur : Mateo Gil
Scénariste : Mateo Gil
Acteurs : Tom Hughes, Charlotte Le Bon, Oona Chaplin, Barry Ward, Julio Perillán, Rafael Cebrián, Bruno Sevilla, Daniel Horvath
Musique : Lucas Vidal
Genre : Drame, Science-fiction
Durée : 112 minutes
Date de sortie : 6 juin 2018 (France)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Arcadia Motion Pictures, Achaman Films AIE, Canal+ España, Noodles Production, Scope Pictures, Televisión Española
Distribué par : Filmax, Syfy Films
Titre original : Realive
Notre note : ★★★☆☆

REALIVE (2016) ★★★☆☆

" Realive " est un film de science-fiction franco-hispano-belge datant de 2016, écrit et dirigé par Mateo Gil, à qui l'on doit également " Blackthorn " (2011). Les acteurs principaux sont Tom Hughes, qu'on a pu voir dans " Madame " (2017), Charlotte Le Bon, qu'on a pu voir dans " " (2016), et Oona Chaplin, qu'on a pu voir dans " The Longest Ride " (2015). Cette dernière, qui incarne le personnage de Naomi, est la petite fille du légendaire Charlie Chaplin. Le film a entièrement été tourné à Tenerife, la plus grande île de l'archipel espagnol des Canaries.

L'histoire proposée par " Realive " nous invite à suivre Marc Jarvis ( Tom Hughes), un entrepreneur à qui tout réussit, qui découvre qu'il est atteint d'un cancer de l'œsophage, en phase terminale. Refusant de disparaître, il décide de se faire cryogéniser, afin d'être soigné dans le futur, lorsque la technologie le permettra. Réanimé soixante années plus tard, dans le cadre du projet " Lazarus " d'une entreprise spécialisée dirigée par le Docteur West ( Barry Ward), il commence à s'interroger sur la mort, la vie, l'existence. Réalisant ô combien il se retrouve en décalage avec l'époque à laquelle il vient d'être ressuscité, il remet progressivement en question la légitimité de sa vie, et cela malgré toutes les bonnes intentions d' Elizabeth ( Charlotte Le Bon), l'infirmière chargée de l'accompagner dans son " retour à la vie ".

" Realive " est une expérience particulière en matière de science-fiction, qui débouche sur une réflexion sur le concept de la vie et de la mort, et tente de le faire à travers le biopic du premier être humain à être ressuscité. Mateo Gil, scénariste et réalisateur de ce métrage, nous offre une image assez complète de la vie de son personnage principal, de sa naissance jusqu'à son décès initial, puis, par l'intermédiaire des techniques liées à la cryogénie, à sa résurrection. L'intrigue est présente, jusqu'au dénouement final, en forme de twist inattendu, offrant au passage une forme de fatalisme.

La structure narrative, notamment par l'intermédiaire d'une voix off, celle du personnage principal, peut apparaître comme une forme de bouillie intellectuelle. Il y a manifestement, de la part de Mateo Gil, le réalisateur, une ambition philosophique dans le développement de son histoire, mais cette dernière pourrait rebuter de nombreux spectateurs. Les éléments techniques ne sont pas mauvais, loin de là. Et le montage, proposé par Guillermo de la Cal, est plutôt bien orchestré, jouant avec des flash-back ainsi que des séquences de réflexion. La photographie signée Pau Esteve Birba est plutôt réussie. La proposition futuriste est agréablement structurée, jouant essentiellement sur les costumes, les décors intérieurs et les équipements informatiques et médicaux. " Realive " propose finalement que peu de scènes en extérieur. La bande originale délivrée par Lucas Vidal est agréable sans être particulièrement marquante.

Enfin, pour en terminer avec cette critique, je dirais que dans l'ensemble les prestations proposées par la distribution sont correctes. Tom Hughes offre un personnage dont la démarche apparaît assez rapidement comme égoïste. Le fait de vouloir survivre est une forme de démonstration d'une envie de laisser une trace dans l'histoire, de ne pas se contenter de son sort. Charlotte Le Bon dispose du personnage le plus intéressant à mon sens. L'actrice livre une très bonne performance, avec un personnage froid, placide, presque robotique. Elle vient apporter un contraste fort entre la mentalité futuriste et celle du passé incarné par Marc Jarvis. Quelques-unes de ses répliques sont percutantes de par le libéralisme de cette nouvelle époque futuriste. Oona Chaplin propose également un personnage intéressant, dans la souffrance de la perspective de perdre l'être aimé et son égoïsme de vouloir précipiter sa mort dans le rêve hypothétique de renaître à une époque plus propice pour soigner sa maladie. Enfin, Julio Perillán, présente un personnage déterminé. Un médecin révolutionnaire œuvrant à la frontière de l'éthique de son engagement, en quête d'immortalité.

" " a fait l'objet d'une édition en ainsi qu'en Blu-ray, paru le 26 novembre 2018 chez . Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site.

En conclusion, " Realive " est un honorable film de science-fiction disposant d'une histoire familière, d'une intrigue philosophique intéressante et d'un développement original. Le rythme est en adéquation avec la trame principale. La thématique invite à la réflexion. La distribution offre de respectables prestations. La photographie est simple mais efficace. L'édition est très bien soignée avec l'apport de nombreux flash-back et la bande originale est plaisante. L'ensemble est un agréable divertissement qui pourrait cependant rebuter les spectateurs en recherche d'effets spéciaux et/ou d'action.

REALIVE (2016) ★★★☆☆

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Demangeon 202 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines