Magazine Concerts & Festivals

Live report : Ria Mae au Petit Campus

Publié le 15 décembre 2018 par Captain_h0wdy @twit2mat
Live report : Ria Mae au Petit Campus

Hier soir à Montréal, il y avait Ria Mae au Petit Campus !

Ça fait plusieurs mois que je n'avais rien écrit. Il faut dire qu'en ce moment ce qui passe dans mes oreilles est assez rétro, comme si je cherchais à réécouter la bande-son de ma vie. Pourtant entre les musiques de Noël, Queen, 2Pac et Pleymo, une jeune artiste a réussi à se faufiler et à prendre une place de premier choix.

J'ai découvert Ria Mae il y a quelques semaines seulement, alors que j'épluchais les programmations des différentes salles de concert de Montréal, à la recherche de quelque chose à me mettre sous la dent. Je suis tombé sur Ria Mae, inconnu au bataillon, j'ai donc lancé son album sur Spotify.

Ça faisait très longtemps que cela ne m'était pas arrivé, mais j'ai été embarqué dès les premières notes. Gros coup de foudre pour son univers et ses compositions, son album éponyme m'a mis une claque et tourne en boucle dans mes écouteurs depuis.

J'étais vraiment impatient de la découvrir sur scène et c'est n'est pas les -25° de l'hiver canadien qui allait m'en empêcher. Le Petit Campus est une salle petite, comme son nom l'indique, mais assez bien configurée ; plus proche d'un bar à spectacle que d'une véritable salle de concert (mention spéciale pour les tomes de batterie convertis en abat-jour).

Ria Mae était accompagnée de 2 musiciens pour un set total d'1h15 durant lequel elle a laissé la scène aux très bons Neon Dreams pour 3 chansons, avant de revenir faire un duo avec Frank Kadillac. Un set court, mais très complet donc.

Je m'attendais à quelque chose de très simple, néanmoins Ria Mae m'a beaucoup impressionné par son jeu de scène, le rendu de ses chansons en live, mais surtout par la portée de ses morceaux. Au premier rang, une jeune femme venait la voir pour la douzième fois sur scène, le public connaissait tout son répertoire par coeur (moi le premier) et chantait avec elle. L'ambiance était vraiment dingue.

Habituellement c'est quelque chose que je ne remarque pas, car c'est aussi pour ça que je vais voir des concerts, cela me semble normal puisque les artistes ont souvent une certaine notoriété (même les plus jeunes). Mais vu la configuration de la salle et que ma découverte est assez récente, cela m'a beaucoup étonné.

Décidément, Ria Mae ne cesse de me surprendre. J'ai eu énormément de plaisir à découvrir ses compositions sur scène dans une ambiance aussi décontractée. Je dois même avouer que cela m'avait manqué de ne pas me rendre à un concert aussi puissant tout en étant très simple. Voir une artiste en début de carrière, avec autant de talent dans une petite salle m'a rappelé pourquoi j'avais créé ce site.

Je conclurai donc avec cette citation de Richard Wagner que j'avais fait graver sur mon premier iPod : "La musique commence là où s'arrête le pouvoir de mots". Merci Ria Mae.

Page facebook officielle de Ria Mae

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Captain_h0wdy 7645 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte