Magazine Cinéma

Spider-Man: New Generation (2018), Bob Persichetti, Peter Ramsey & Rodney Rothman

Par Losttheater
Spider-Man: New Generation

Six adaptations au cinéma et de multiples apparitions dans les films aux univers partagés de Marvel, Spider-Man commence à avoir une carrière bien remplie dans les salles obscures. On se souvient plus particulièrement des adaptations portées par le réalisateur Sam Raimi, qui avait notamment réussi un tour de force avec Spider-Man et Spider-Man 2. Tout en restant fidèle au caractère du super-héros, la mise en scène épousait au mieux le format comics à l’écran. Chose rapidement oubliée par les réalisateurs Marc Webb et Jon Watts sur les adaptations suivantes.

Ce n’était pas sans compter sur Phil Lord et Christopher Miller qui veulent redonner ses lettres de noblesse à l’homme araignée grâce à un film d’animation. Les deux réalisateurs responsables du génial La Grande Aventure Lego sont malheureusement pris par le temps du tournage de Solo : A Star Wars Story (duquel ils seront virés par Disney pour mésentente artistique) et confient la réalisation au trio Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman. Et ils s’en sortent avec un film complètement hallucinant qui multiplie les références et les idées de cinéma. Spider-Man : New Generation n’est rien autre que le film dont on rêvait. Jouant sur les univers parallèles, propre à la mythologie du héros, le film se permet de traiter non pas d’un Spider-Man mais de six. Les timelines se confondent et se confrontent pour donner un spectacle dense et haut en couleurs. L’animation permet d’ailleurs bien des choses aux trois réalisateurs qui ne se privent absolument de rien en termes de mise en scène. C’est bien simple, pas une seul séquence ne se repose sur ses acquis et propose quelque chose d’inventif. Le renouveau est total et s’inscrit dans une volonté de porter les comics à l’écran comme si ils prenaient littéralement vie. Découpage méticuleux, rythme serré et endiablé, écran divisé telle des cases de BD et couleurs flashs, tout y passe. Même la BO aux allures pop urbaine colle parfaitement à l’ambiance et l’histoire proposée. C’est donc une chose assez rare pour le souligner, mais Spider-Man : New Generation fait preuve d’une audace à toute épreuve pour un blockbuster de cette envergure. Loin de la volonté de Disney de formater ses films avec une formule reconnaissable pour ne pas brusquer le spectateur, ce nouveau Spider-Man explose les codes et ose. Le résultat fait donc plaisir à voir tellement il procure de plaisir visuel, et narratif par la même occasion.  Un divertissement de haute volée, intelligent, pensé comme un objet de cinéma et qui rend hommage de la plus belle des manières à ses multiples héros.

L’article Spider-Man: New Generation (2018), Bob Persichetti, Peter Ramsey & Rodney Rothman est apparu en premier sur The Lost Movie Theater.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Losttheater 534 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines