Magazine Cinéma

Edmond

Par Marymalo
Edmond
EdmondDans ce divertissement «boulevardier», le créateur de la pièce éponyme signe son premier film et nous démontre que le théâtre est un art exigeant. Il nous étonne d'abord par le casting qui réunit des poids lourds du cinéma et du théatre qui en profitent pour surjouer (s'amuser et nous amuser) et nous montrer qu'il leur faut conquérir leur auditoire chaque soir: Mathilde Seigner s'époumone et fait des caprices de diva, Clémentine Célarié s'éclate en Sarah Bernhardt
... Les premiers rôles sont joués plus en sourdine par des jeunes qui contrebalancent les éclats de leurs aînés: Edmond est joué par un acteur plus connu pour ses rôles d'adolescent Thomas Soliveres, sa femme par la jeune et ici très discrète Alice de Lencquesaing et Jeanne par Julie Boujenah parfaite en muse du poète. Quant à l'interprète de Christian, Tom Leeb il accepte avec modestie un rôle de séducteur beau mais sot... Alexis Michalik, lui, campe Feydeau! Ces clins d’œil au spectateur accentue la nécessaire connivence de la troupe avec la salle.
Quant à la mise en scène elle se fait un peu oublier au profit de la narration et des dialogues: nous sommes dans l'attente de la première; après des rebondissements dignes des farces italiennes le rideau se lève et l'acte V de Cyrano nous bouleverse encore et encore....

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines