Magazine Culture

Pedro Rosa Balda – Avec cette vie trop calme…

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Pedro Rosa Balda – Avec cette vie trop calme…Avec cette vie trop calme, trop banale
tu n’écriras jamais le Poème

Tu dois brûler, mais tu manques de feu.

Comment allumer la flamme du Poème
autrement qu’avec ton corps, qu’avec ton âme ?

On t’accusera d’avoir noirci des feuilles vainement.

(ta meilleure page : une page blanche).

*

Con esta vida demasiado quieta, demasiado
llana, no escribirás nunca el Poema.

Debes arder, pero careces de fuego.

¿ cómo encender la llama del Poema
si no con tu cuerpo, con tu alma ?

Se te acusará de haber ennegrecido vanamente hojas.

(tu mejor página : una página en blanco)

***

Pedro Rosa Balda (né à Manta, Équateur)Uves como cuervos (El Ángel, 2013) – Uves como cuervos / Les corbeaux (Villa-Cisneros, 2017) – Traduit de l’espagnol (Equateur) par Rémy Durand et l’auteur.

Découvert ici


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines