Magazine Culture

Marie Takvam – Pour moi tu es celui que tu es pour moi

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Marie Takvam – Pour moi tu es celui que tu es pour moiNe bouge pas.
laisse-moi m’emparer de tes traits, de ta bouche
avant que tu partes.
Laisse-moi bien te regarder, tel que tu es juste maintenant,
tel que tu te tiens encore.
Puis tu iras là où tu seras un autre
à la même seconde.

– Dans une rue
entre mille rues
je puis peut-être rencontrer
un autre, celui que tu étais cette nuit. –

Mais celui que tu seras désormais
recevra tout mon poison dans sa coupe
Celui que tu seras désormais
Ne franchira jamais le seuil de ma maison.

***

Marie Takvam (1926–2008)La rivière est un rai d’argent (Rafael de Surtis, 2000) – Traduit du néo-norvégien par Eva Sauvegrain et Pierre Grouix.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines