Magazine Culture

Fa(m)ille

Par Capocapesdoc
Fa(m)ille

Audrey Dana

Editions des Equateurs - 2019

Quatrième de couverture : " J'ai six ans, je chante, faux, je danse et joue tout le temps. Je ressemble à un garçon. Papa me fait couper les cheveux très court, il me trouve plus jolie. Moi, je déteste. Heureusement, j'ai de grands yeux vert forêt bordés de longs cils noirs, des yeux de fille. Ça énerve la maîtresse ; elle m'accuse même de les maquiller. Dans ma petite existence, la seule chose qui ait réussi à me mettre à plat est ma tentative de suicide à l'âge de deux ans. À part ça, RAS. " Adorée par son père qu'elle rêve d'épouser mais ne voit jamais, " élevée " par sa mère excentrique et ultra-laxiste, la narratrice mène une vie fantasque à " Maryland ", une immense baraque délabrée en plein cœur de la Beauce. L'endroit se transforme rapidement en capharnaüm où elle grandit parmi les marginaux des environs et les gamins perdus de la DDASS, recueillis pour couvrir les frais d'entretien. Dans ce théâtre à ciel ouvert, la petite fille puis l'adolescente se construit au gré des épreuves et des rencontres hautes en couleur. Avec humour, Audrey Dana nous plonge au sein d'une enfance vibrante et singulière. Un roman décapant aux allures de saga qui explore nos vies de famille aussi pleines de brisures que d'éclats de lumière.

Mon avis : J'ai reçu ce livre dans le cadre de l'opération Masse Critique de Babelio.

Cette lecture m'a déstabilisée. Une écriture avec des phrases courtes, des mots en anglais, des pensées et des réflexions. Au début, j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire de cette enfant. Et puis finalement, on découvre l'univers de cette folle famille, complètement à part. La vie est violente, les enfants n'ont pas de repère, sont livrés à eux mêmes... Les chapitres courts nous permettent d'avancer rapidement dans cette descente aux enfers, finalement entrecoupés de moments d'espoir. C'est finalement une histoire forte et poignante, également touchante que l'on découvre avec ce premier roman d'Audrey Dana. En furetant sur Internet j'ai découvert que c'est une autobiographie de l'auteure. A vous glacer le sang... (viol, attouchements, violence, drogues, "abandon"...). Bravo pour le titre et ce jeu de mots Famille / Faille.

Merci aux éditions des Equateurs et à Babelio pour cette lecture.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Capocapesdoc 526 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte