Magazine Concerts & Festivals

Eut + Thé Vanille à La Citrouille, Saint-Brieuc, le 14 février 2019

Publié le 15 février 2019 par Concerts-Review
Eut + Thé Vanille à La Citrouille, Saint-Brieuc, le 14 février 2019

Le 14 février: e-marketing: "La Saint-Valentin a dépassé Pâques en devenant l'événement le plus important de la première partie de l'année."... faites sonner le tiroir -caisse!

Vu ton grand âge, t'as pas besoin d'alibi pour ne pas faire un crochet chez le fleuriste, ton village en est dépourvu!

Donc tu optes pour un concert à La Citrouille!

Pas la joie pour rejoindre le centre ville de Saint-Brieuc, au menu: travaux et déviations en tous genres.

Le GPS ne sait plus à quel saint se vouer , l'évêque de Terni ne lui est d'aucun secours , Tom Tom tient absolument à te mener vers ta destination en empruntant des voies glauques, plus sordides que la rue sans nom dépeinte par Marcel Aymé.

Le retour vers ta bourgade s'annonce épique.

Arrivé à bon port vers 20:30', tu attends le mot magique d' Ali Baba avant d'aller écluser une mousse au bar.

A 21h pile, Thé Vanille sort des coulisses.

Tu dis?

Le thé noir de Chine aromatisé vanille Bourbon ravira les gourmands par sa douceur et sa subtilité.

C'est gentil, nous carburons à la bière!

Thé Vanille, c'est deux garçons à l'accoutrement coloré ( jolie robe fleurie, Valentin Pedler, guitariste chez Yuba ou Mopa et Théo Antoine, batteur chez Yuba et Pince) et une nana délurée, short de boxe canari, Nastasia Paccagnini, au chant, claviers, grimaces et invectives, qui officie aussi chez Boys In Lilies.

Leur facebook annonce garage hystéro-sensible et sérum de jouvence, pour décrire le cocktail qu'ils comptent nous faire avaler.

C'était tellement bon qu'on compte leur piquer la recette!

L'entrée en matière est rocambolesque, les Tourangeaux envoient 'Diplo Weekend', du garage playmobil pour gosses attardés.

Salut Saint-Brieuc, lance la cousine de Kinski, le mannequin, pas l'affreux, on vous appelle comment?

Les Briochins, oh, c'est mimi!

Le second degré est roi, ce soir!

Après les présentations, la guitare attaque 'Too cool for school' en mode garage punk synth/kitsch pop, rappelant à la fois No Doubt, Garbage ou Republica.

Des bruitages Odyssée de l'Espace amorcent ' Who's bad' , que Michael n'a pas reconnu, les vocalises flottantes, suivies par un chant scandé, évoquent davantage les Sparks ou B 52's, ça cogne sévère!

Après un saut de kangourou peu banal, on a droit à un titre traitant de la vie et la mort, ' Sweet quelque chose' , tu demanderas à Nastasia d'être plus claire, si tu la croises.

Espiègle, elle profère: Saint-Brieuc, faut vous lâcher que diable, faites comme nous, on tombe le haut, exit la robe de Valentin et le chemisier de la Miss, je continue en soutif de sport!

La comptine ' Wonsy Betty' précède 'Vortex in my cortex', un rondo infernal.

Virage punk avec le chaotique 'John's song' , puis une petite pause.

Tiens, Yvette, je te passe mon micro, je descends parmi vous pour chanter une histoire de perroquets, 'Parrots' , qu'elle vient terminer en s'allongeant aux pieds du guitariste.

Ces sauvages sont increvables, tu consultes ta Rolex, achetée sur Ebay, 22:10', un peu tard pour le 'Breakfast', non, même avec des relents psyché.

Ce titre obsédant monte en puissance avant d'exploser.

'Philemon's chair', comme le titre ne le laisse pas prévoir, traite de course de voitures en mode montagnes russes et après une séquence de remerciements sucrée, le trio nous lance une dernière salve colérique, 'Wrath'.

Super efficace ce breuvage, piquant et séduisant!

Le 1 mars dans le Cantal, au festival Hibernarock!

Les préparatifs pour le concert du second groupe, Eut, sont liquidés en vingt minutes.

Les Amstellodamois se présentent vers 22:20 sur scène, ils sont chez Macron depuis une semaine et maîtrisent déjà trois mots de français.

Chez eux, ils sont considérés comme de nieuwe popsensatie, Eurosonic proclamait: niet te missen et au vu de leur prestation à La Citrouille, la France va succomber sous peu!

Leur premier full CD, 'Fool for the vibes', est paru en automne 2018, les treize plages de l'album passeront la revue dans un ordre aléatoire.

Emmenés par la frêle Megan de Klerk aux vocals, le band compte deux guitaristes, la grande Tessa Raadman et Emiel De Nennie, Jim Geurts se charge du drumming et Sergio Escoda passe de la basse aux claviers.

Eut ouvre le set avec 'Supplies', déjà sorti en single en 2017, un morceau qui a lancé le groupe aux Pays-Bas.

Leur indie pop rappelle, en certains points, des groupes, aux couleurs oranges, plus anciens tels Bettie Serveert ou Krezip.

Premier titre emballé, schoentjes uit pour la mignonne Megan, elle continuera comme la comtesse, interprétée par Ava Gardner.

'Crack the password' aurait pu se trouver sur un album de Blood Red Shoes, le rock à la mode Eut est aussi nerveux que celui de Laura-Mary Carter et Steven Ansell.

Au suivant, voici ' Sour Times', plus poppy qu'acide, la légèreté leur sied à merveille.

'Don't you love me ' is one of my favourite songs, confie Megan.

Tempo enlevé et refrain accrocheur, on adhère, Juffrouw de Klerk.

Tu cherches des parallèles de l'autre côté du Moerdijk et c'est à High Hi que tu penses en entendant ' When I dive', déchiré par des guitares acerbes.

Le quintet enchaîne sur le downtempo 'Ping Pong Ball', le titre préféré de Li Jie.

Après 'Stuck', non repris sur l'album, vient ' Bad Sweet Pony' un morceau bourré de reverb sur la voix de l'énergique Megan.

Après la gentille ballade psychédélique ' The Buggs' qui se meurt à petits feux sans que La Citrouille ne se rende compte que la plage est finie, Eut enchaîne sur le magnétique ' Look' (Who Has Decided After All), aux effets acides omniprésents.

C'est fou le nombre d'artistes influencés par la génération Woodstock qui émergent de la scène rock néerlandaise: My Baby, Jacco Gardner, Dewolff et en plus pop, Eut!

Sergio se met en évidence pendant ' Lie Detector', sa basse vient chatouiller les premiers rangs, le morceau éclate dans sa phase finale, puis, sans pause, la Hollande embraye sur ' How did you know', tout aussi remuant.

Saint-Brieuc, 'Tygo Dex' is our last song .

Un titre planant qui met fin à un show exaltant.

Après le gig, Jim: was het ook zo heet in de zaal?

Tu parles, mec, on dégoulinait!

Eut + Thé Vanille à La Citrouille, Saint-Brieuc, le 14 février 2019
Eut + Thé Vanille à La Citrouille, Saint-Brieuc, le 14 février 2019

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte