Magazine Amérique latine

Effondrement de la consommation malgré l’été [Actu]

Publié le 19 février 2019 par Jyj9icx6

Effondrement de la consommation malgré l’été [Actu]

"Les gondoles [coulent] à pic" dit le gros titre
En Argentine, "gondola" désigne autant le rayon de supermarché
que l'embarcation vénitienne, comme en français


Página/12 consacre une partie de son édition de ce jour à la consommation qui prend l’eau de toutes parts en Argentine depuis la crise intervenue en mai dernier avec la hausse brutale du dollar (face au peso argentin) puis le recours au FMI.
Le secteur de la distribution souffre. Il a déjà perdu dans tout le pays 6.000 emplois déclarés en 2018, ce qui est un chiffre d’autant plus considérable que l’Argentine abrite environ 44 millions d’habitants. Une chaîne locale de Mar del Plata, Toledo, est en danger, sa direction a fait savoir qu’elle n’était pas sûre que l’enseigne pourrait tenir jusqu’en juin prochain, jusqu’aux vacances d’hiver. Or Mar del Plata est la grande destination des vacances d’été, elle est au plus haut de la saison actuellement et cela ne suffit visiblement pas à rééquilibrer les comptes de la marque.
L’ensemble des super- et hypermarchés accusent une baisse continue de son chiffre d’affaires, toutes enseignes confondues, depuis 2016, c’est-à-dire depuis l’arrivée au pouvoir de l’actuelle majorité, et pourtant le président Macri se faisait fort de rétablir l’économie nationale et de monter le pouvoir d’achat de la population, avec une promesse de pauvreté zéro à la fin de son mandat. C’est tout le contraire qui s’est produit, comme l’avaient prédit les observateurs et militants favorables à la continuation de la politique de Cristina Kirchner.
Le 27 octobre, le syndicat des travailleurs de la terre (UTT) va organiser une distribution de fruits et légumes au cœur de Buenos Aires : 20 tonnes de produits frais sur Plaza de Mayo, malgré l’interdiction de ce type de manifestation prononcée par le Gouvernement de la Ville Autonome de Buenos Aires. La UTT est une organisation qui a dix ans et qui est la suite de la crise de 2001, qui a conduit à expérimenter de nombreuses solutions de survie, notamment dans la campagne de la Province de Buenos Aires, autour de La Plata.
Vendredi dernier, la UTT a déjà organisé ce type de distribution dans le quartier de Constitución et le gouvernement de la Ville a envoyé les forces de l’ordre déloger tout le monde, les exposants et les habitants venus se ravitailler. Une dame âgée, ramassant des aubergines tombées à terre devant une barrière de policiers à l’allure de Robocop, a fait le tour des réseaux sociaux contestataires et elle est devenue un symbole de la pauvreté qui s’étend à vue d’œil en Argentine et surtout dans sa capitale et sa banlieue.
Pour aller plus loin : lire l’article principal de Página/12 lire l’article de Página/12 sur la prochaine manifestation des maraîchers lire l’article de Página/12 sur l’inflation qui continue à ravager le pouvoir d’achat des particuliers.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte