Magazine Cinéma

[News] Les César 2019 : le palmarès complet

Par Onrembobine @OnRembobinefr
[News] Les César 2019 : le palmarès complet

Partager la publication "[News] Les César 2019 : le palmarès complet"

Tous les ans c’est pareil… La fine fleur du cinéma français se réunit pour s’auto-congratuler au cours d’une cérémonie interminable, à laquelle est obligée d’assister une star américaine à laquelle on rend hommage (cette année Robert Redford, dont le dernier film attend toujours une date de sortie en France), il y a plein de blagues pas drôles et de numéros dispensables et toujours les intervenants tentent, avec un mépris bien franco-français, d’arriver à la cheville des Américains avec leurs Oscar.

C’est donc Kad Merad, dont la récente enfilade de navets force le respect, qui a tenu le rôle de maître de cérémonie. Il est arrivé en imitant Freddie Mercury et oui c’était un peu gênant. Cela dit, c’était déjà moins gênant que de voir Laurent Fafitte, de la Comédie Française mesdames et messieurs, se pointer sur scène affublé d’un maquillage certes réussi mais totalement sous-exploité à l’occasion d’un sketch à l’image de ses performances sur le grand écran, à avoir surjoué et anecdotique. Katerine a bien relevé le niveau, en faisant un joli discours plein d’une émotion non-feinte (il fut récompensé pour sa performance dans Le Grand Bain) et certains prix ont effectivement été remis à des personnes très méritantes ou à des œuvres pour le moins remarquables, mais là n’est pas le problème. Le problème, comme à chaque fois, il est dans la forme. Dans cette débauche de moyens qui au fond, ne mène nulle-part si ce n’est à prouver que sous cette volonté de se différencier pour rappeler aux spectateurs que les Français restent de grands cinéphiles et des grands faiseurs de films, se cache un complexe d’infériorité dont il faudra bien un jour se défaire pour enfin réussir à faire des César une cérémonie passionnante et unique en son genre…

Bref, voici le palmarès de cette 44ème édition :

Meilleur Film 
Jusqu’à la garde de Xavier Legrand
Meilleur acteur
Alex Lutz dans Guy

Meilleure actrice
Léa Drucker dans Jusqu’à la garde

Meilleur espoir féminin
Kenza Fortas dans Shéhérazade

Meilleur espoir masculin 
Dylan Robert dans Shéhérazade

Meilleur second rôle féminin
Karin Viard dans Les Chatouilles

Meilleur second rôle masculin
Philippe Katerine dans Le Grand bain

Meilleure réalisation
Jacques Audiard pour Les Frères Sisters

Meilleur film étranger
Une affaire de famille de Hirokazu Kore-Eda

Meilleur premier film
Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin

Meilleur film d’animation
Court métrage :
Vilaine fille d’Ayce Kartal
Long métrage :
Dilili à Paris de Michel Ocelot

Meilleur court métrage
Les Petites mains de Rémi Allier

Meilleur documentaire
Ni juge, ni soumise de Jean Libon et Yves Hinant

Meilleur scénario original
Jusqu’à la garde (Xavier Legrand)

Meilleure adaptation 
Les Chatouilles (Andréa Bescond, Eric Métayer)
Meilleure photo
Benoît Debie pour Les Frères Sisters
Meilleur montage
Jusqu’à la garde (Yorgos Lamprinos)

Meilleure musique originale
Vincent Blanchard et Romain Greffe pour Guy

Meilleur son
Les Frères Sisters (Brigitte Taillandier, Valérie de Loof, Cyril Holtz)
Meilleur costumes
Mademoiselle de Joncquières (Jean-Pierre Larroque)

Meilleur décors
Les Frères Sisters (Michel Barthélémy)

César d’honneur

Robert Redford

@ Gilles Rolland


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onrembobine 57561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines