Magazine Bons plans

Japon : Où et quoi manger à Tokyo ?

Par Charonbellis @charonbellis

Bonjour tout le monde ! On se retrouve aujourd’hui pour un nouvel article sur le Japon, et pas le moindre : aujourd’hui on va parler de toutes les bonnes choses que l’on peut découvrir à Tokyo.

Je suis certes parties avec peu de connaissances sur le pays, mais si il y a un domaine que je connaissais un peu c’était bien celui de la nourriture. A force d’entendre de tout dans les récits de ceux qui avaient déjà fait un voyage là-bas, je savais que j’allais souffrir de la faim (entre la faim, les portions plus petites que chez nous et la marche intensive, je suis rentrée avec 5kg de moins de nos 2 semaines de vacances, si c’est pas le rêve ça !) mais le pays regorge aussi de bonnes choses, il faut juste les trouver !

Dans les choses à savoir avant de pousser la porte des restaurants, c’est qu’au Japon, on ne peut pas fumer dans la rue (hors des enclos pour fumeurs), mais par contre ils fument dans les restaurants…
Vous êtes prêts ? Alors c’est parti pour quelques petites suggestions pour vous régaler pendant votre voyage !

Japon : Où et quoi manger à Tokyo ? Japon : Où et quoi manger à Tokyo ?

Sushis/Makis :

Les deux incontournables du pays. En sortant de l’avion, le Kaitenzushi est la première étape du voyage.
Grâce à notre travel angel, nous avons eu la chance d’avoir une super adresse à Ikebukuro juste à côté de notre appartement. Dès que l’on a poussé la porte du restaurant on a été dans l’ambiance. Sushis, makis, soupes, le ballet des plats sur le tapis était hypnotisant (jetlag oblige), tout était ultra frais, tellement meilleur que ce que l’on peut trouver ici et surtout à un prix plus qu’abordable… Le thé est offert et à volonté. Des robinets d’eau chaude sont présents sous le comptoir, il n’y a plus qu’à se servir.
Vous l’aurez compris, le Kaiten c’est LE bon plan pour faire des orgies sans se ruiner !
Chome-4-8 Higashiikebukuro, Toshima, Tokyo 170-0013

Japon : Où et quoi manger à Tokyo ?

Onigiri :

Ces boulettes de riz fourrées sont l’encas parfait pour tenir entre deux visites. Enrobées d’une feuille d’algue (malgré les indications basiques sur le papier, je n’ai jamais réussi à les défaire comme il fallait), fourrées au thon, au saumon ou à la prune salée c’était également le petit déjeuner idéal !

Japon : Où et quoi manger à Tokyo ? Japon : Où et quoi manger à Tokyo ?

Yakitori :

Amateurs des Yakitoris, vous allez vous régaler. Alors qu’en France le choix est assez limité, au Japon, il n’y a pas des brochettes de tout, mais presque. Dans les choses les plus surprenantes, on a gouté des brochettes de konjac enrobées de bacon (depuis ce repas je tente de me convaincre que c’était du bacon, car il faut savoir qu’au Japon, ils mangent la peau de tout, viande ou poisson on ne fait pas de différence, (idem pour certains morceaux que l’on ne mange pas « ici »), et comme il y avait de la sauce sur le plat, je me rassure en me disant que c’était du bacon et pas de la peau). Avant ça, je ne savais pas que le konjac se mangeait, je ne vois plus mon éponge pour le visage de la même façon depuis. Seul ça n’a pas de goût particulier, c’est juste élastique.
Mais l’on trouve des choses plus « classiques » comme les brochettes de shiitake ou d’avocat grillé (et c’est pas mal non plus !).

Entre la cigarette et l’odeur des grillades, ne prévoyer pas des vêtements de soirée pour aller manger, quand on sort, on ne sent pas le frais !

Teppan Bar Banzian Shibuyadougenzaka Bld 2F 2-8-7, Dogenzaka, Shibuya-ku, Tokyo

Japon : Où et quoi manger à Tokyo ?

Japon : Où et quoi manger à Tokyo ? Japon : Où et quoi manger à Tokyo ? Japon : Où et quoi manger à Tokyo ?

Gyoza :

Les Gyozas… Pour ceux qui ne connaitraient pas, pour vulgariser le plat, il s’agit de raviolis comme ceux que l’on trouve chez les Chinois grillés et cuits à la vapeur. On en trouve à la viande, aux légumes. C’est très léger et quand c’est bien fait, c’est ultra bon.
Le dernier soir, on a eu la chance de tomber par hasard sur un Gyoza bar qui proposait des assiettes de 20, 30 ou 50 pièces, accompagnées d’une Asahi (toujours servies bien fraiche, pile comme il faut) et d’entrées (j’y ai notamment découvert le concombre au miso et je ne rêve que d’une chose : retourner y manger !), j’aurais pu en manger une centaine (quand je dis que j’ai souffert de la faim, je ne plaisante pas !).

Shibuya Gyouza (vous m’excuserez mais ne parlant pas japonais, je ne peux pas lire l’adresse !)

Japon : Où et quoi manger à Tokyo ?

Bento :

La lunch box japonaise que l’on trouve partout : au supermarché, dans les kiosques à la gare… Les boites donnent tout le temps hyper envie. C’est joli, c’est coloré, c’est bien présenté…
Dans les petites anecdotes rigolotes, certaines gares proposent des bento particuliers que l’on ne trouve nulle part ailleurs et certains Japonais font le trajet exprès !

Japon : Où et quoi manger à Tokyo ? Japon : Où et quoi manger à Tokyo ?

Mochi :

Les mochis, LA friandise japonaise incontournable. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit en fait d’une pâte obtenue en tapant du riz gluant et fourrée. J’avais découvert ces petites merveilles chez Minamoto Kitchoan à Londres, je fais toujours des folies avec ceux à la pêche, à Tokyo j’ai découvert les Sakura Mochi, disponibles uniquement au printemps car emballés dans une feuille de cerisier. Rien que pour ça, il faut absolument aller au Japon pendant cette période. Les mochis sont fourrés avec de l’anko (la pâte de haricots rouges légèrement sucrée) et enveloppés dans une feuille de cerisier légèrement salée. C’est un vrai délice !
On a aussi découvert les Kusamochi mais ils sont moins bons que les précédents.

Japon : Où et quoi manger à Tokyo ?

Melonpan :

Fraiche, cette petite brioche est une pure merveille. Le dessus est en fait une sorte de cookie, croustillante mais pas trop. C’est un incontournable à goûter au petit déjeuner !

Japon : Où et quoi manger à Tokyo ?

Senbei :

Salés ou sucrés, ces petits gâteaux secs sont délicieux. Grâce à notre Greeter, nous avons découvert la version sucrée dans Yanaka, et j’ai regretté tout le séjour de ne pas avoir acheté plusieurs paquets. Les biscuits avaient un goût similaire à celui des Gavottes mais en tellement meilleur !!

Dorayaki :

Avec les mochi, les dorayaki doivent être les pâtisseries japonaises les plus connues. Pour ceux qui ne connaitraient pas, il s’agit de pancakes fourrés à la pâte d’Anko. On en trouve également en forme de poisson fourré avec l’équivalent de la crème pâtissière locale.

Japon : Où et quoi manger à Tokyo ?

Kit Kat, Pocky :

Le Japon c’est le pays du Kit Kat et des Pocky. On en trouve à tous les goûts : dans les classiques, on a ceux au chocolat, au thé vert, mais il y a des goûts bien plus originaux comme citrouille, rhum-raisins, fraisier, cheesecake, banane.. Bref, vous l’aurez compris, si vous aimez ces produits, pensez à prendre un sac de voyage supplémentaire !

Japon : Où et quoi manger à Tokyo ? Japon : Où et quoi manger à Tokyo ? Japon : Où et quoi manger à Tokyo ? Japon : Où et quoi manger à Tokyo ? Japon : Où et quoi manger à Tokyo ?

Corner food de Isetan, les petites échoppes sur le quai du métro :

Pas besoin de chercher des heures pour avoir des petits plaisirs sucrés. Le corner food des grands magasins ou les petit kiosques sur le quai du métro permettent de découvrir de très bonnes choses.
Successivement, nous avons découvert des crêpes fourrées qui étaient aussi bonnes voir meilleures que celles que l’on peut faire chez nous, des choux sucrés qui valaient largement ceux de nos pâtisseries… Le seul petit hic, c’est qu’au Japon on ne mange pas dans la rue (on savoure les plats dans de bonnes conditions), et quand les locaux nous voyaient manger nos gâteaux sur un bout de trottoir, on n’avait pas besoin de parler leur langue pour s’apercevoir que c’était mal vu !

Wrapped crepe Korot Tokyo

Thé au Yuzu de chez Starbucks :

Oui, c’est presque une hérésie de parler de ça après toutes les « vraies » bonnes choses que l’on a pu manger, mais le thé au Yuzu de chez Starbucks a été le leitmotiv de notre voyage. Il faut dire que l’on a eu tellement froid que j’en ai siroté toute la journée, tout au long du séjour. C’était trop sucré (mais ça permettait de tenir !), mais c’était tellement bon… Le Yuzu c’est mon péché mignon. Avec son goût entre le citron et la mandarine, si on en trouvait facilement en France, je pourrais en boire toute la journée.

Tokyo regorge de restaurants qui donnent tous envie. Nous n’avons pas pu faire toutes les adresses que nous voulions, ni découvrir toutes les spécialités du pays (il fallait rester plus), mais nous avons quand même pu découvrir de très très bonnes choses.
Et vous, quel est le meilleur souvenir gastronomique de votre voyage ?


Japon : Où et quoi manger à Tokyo ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Charonbellis 11084 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte