Magazine Culture

Le chien de Madame Halbertstadt

Par Lecoindaudrey @LeCoindAudrey
couverture du livre Le Chien de Madame Halberstadt
Auteur : Stéphane CarlierEditions : Le Tripode
Collection : ContemporainNombre de pages : 174 pagesDate de parution : 04 Avril 2019Format : Semi-Poche


Baptiste, écrivain, a connu des jours meilleurs. Son dernier roman a fait un flop, sa compagne l’a quitté pour un dentiste et, à bientôt quarante ans, il est redevenu proche de sa mère. Il passe ses journées à déprimer chez lui en culotte de survêtement molletonné… Jusqu’à ce que Madame Halberstadt, sa voisine de palier, lui demande de garder son chien quelques jours.
      
      
      
"
Ce roman n'est pas un roman classique parmi mes lectures et pour cela, je remercie l'Agence Anne & Arnaud, ainsi que les éditions Le Tripode qui ont eu la gentillesse de m'envoyer un exemplaire ! 
Avec ces 175 pages, Le chien de Madame Halberstadt peut être classé dans "roman rapide à lire", mais c'est surtout son histoire légère qui permet une lecture simple et rapide. Néanmoins, la pâte n'a pas prise avec moi ... 


Le résumé n'est pas mensonger, nous suivons bien Baptiste en pleine dépression suite au classement de son dernier roman sur le site Amazon. D'ailleurs, le premier chapitre nous décris bien les tragédies que cela entraîne autour de lui. A peine le chapitre deux entamé, Croquette, le chien de sa voisine fait son apparition et la vie de notre auteur dépressif commence à changer : Classement Amazon, rencontres ... Le chien serait-il porte-bonheur ? 

Ce n'est pas le fait que tout se bouscule rapidement dès l'arrivée de notre ami à quatre pattes, d'ailleurs heureusement car en aussi peu de pages, faire des longueurs m'aurait perdu plus rapidement ! C'est plus sur le manque d'humour, promis dans les autres avis, qui fait défaut. Pour avoir côtoyer des toutous pendant des années, je sais à quel point ils peuvent nous amener dans des situations digne d'une bonne comédie américaine, donc il y avait un fort potentiel, malgré les douze années de Croquette. Je ne dis pas qu'il n'y a sûrement aucun humour, je pense juste que ce n'est pas le même que le mien, que je n'ai pas compris ou quelque chose dans le genre.


Dans son ensemble, l'histoire reste mignonne, je ne dis pas le contraire, mais elle ne m'a pas marqué comme je l'espérais et j'ai eu un brin d'espoir quand l'un des personnages dit que tout le monde aime les histoires avec des chiens. C'est entièrement vrai, tout peut dérailler avec ces boules de poils. Une histoire pas faite pour moi ! Suis-je trop exigeante ? Telle est la question.

Le chien de Madame Halbertstadt

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lecoindaudrey 3746 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines