Magazine Culture

J.R.R. Tolkien

Publié le 15 mai 2019 par Hunterjones
J.R.R. Tolkien Né le 3 janvier 1892, John Ronald Reuel Tolkien, en Afrique du Sud, où papa y est banquier, il est le premier enfant de sa famille. (Il aura un frère plus jeune deux ans plus tard).
Papa meurt en Afrique de rhumatisme articulaire aigu, J.R.R. a 3 ans, son frère, 1 an, maman est sans emploi, maintenant en Angleterre. Les enfants seront confiés aux parents, grands-parents et Tolkien découvre, enfant, beaucoup de régions qui le fascineront. Et qu'il extrapolera dans ses fictions. C'est maman qui leur enseigne à la maison. Il devient excellent botaniste. Il dessine aussi très bien. Des arbres et des paysages. Mais il excelle et adore surtout apprendre les langues. (le français, la langue qu'il aimera le moins apprendre). Adulte, il inventera des langues tellement la musique langagière lui plaît.
J.R.R. Tolkien
Lecteur dès l'âge de 4 ans, il développe son cerveau rapidement. En 1904, JRR a 12 ans, sa mère décède du diabète. Les deux fils sont confiés à une amie de la famille. Il sera excellent étudiant, une fois à l'école secondaire, et un des cadets dans la marche précédent le couronnement du roi George V. JRR vit dans le sillon du Perrot's Folly et du Edgbaston Waterworks, qui influenceront ses décors (les tours sombres entre autre) dans ses ouvrages écrits futurs. Un autre forte influence seront les peintures d'Edward Burne-Jones, et la confrérie pré-Raphaëlite, oeuvres largement exposées au Musée des Arts de Birmingham à la même époque.
J.R.R. Tolkien
Avec ses cousines, adolescent, il invente une langue, le Nevbosh. Puis, seul, il créé le Naffarin, une autre langue. Vers 1909, il apprend aussi l'esperanto. La même année, il compose un livre de 16 pages appelé The Book of Foxrook, écrit en partie avec un alphabet inventé et quelques pages sont aussi rédigées en esperanto. JRR a 17 ans. En 1911, il fonde avec des amis un société secrète de buveurs de thé, une passion commune. Il devient amateur de poésie. Un voyage en Suisse le marquera à jamais, et il en inclura des moments qu'il fera vivre à Bilbo, le Hobbit.
Au Collège, il sera étudiant en langue et littérature.
Il fréquente Edith Mary Bratt, orpheline elle aussi, et de trois ans, son aînée. Ils s'épousent en 1916.
J.R.R. Tolkien
Mais entre temps, la Première Grande Guerre a éclaté depuis deux ans. Tolkien, au grand dam de sa famille, retarde le plus possible son inscription militaire. Il y sera fait second lieutenant, mais déteste à peu près tout, surtout les gens, qui n'ont rien des gentlemans, et qui sont à peine des êtres humains à ses yeux. Marié, il est mandaté d'aller en France où des douzaines de soldats sont tués sous ses yeux, à la minute. Mais pour lui, mourir, c'est d'abord quitter sa femme.
Pour chasser la marasme, dans les tranchées, il compose des poèmes pour sa femme, et afin d'éviter la censure postale, il invente avec elle un système de points indiquant ses déplacements. Il doit diriger des hommes, mais préfère se lier d'amitié avec la classe ouvrière. Il sera de la bataille de la Somme, ses amis de la société secrète sont vite tués à la Guerre et Tolkien s'en tire principalement parce qu'il tombe malade et est envoyé dans les hôpitaux pour y être traité.
En 1918, tous les amis proches de Tolkien, sauf un, sont morts.
Le premier fils du couple est conçu pendant ses congés de maladie en 1917.
J.R.R. TolkienIl est démobilisé et quitte l'armée en 1920. Leur second fils naît cette année-là. Il est engagé au bureau du Oxford English Dictionnary et est affecté aux mots d'origine allemande (sa famille est d'origine prussienne) commençant par la lettre W. Il sera, la même année, lecteur à l'université de Leeds, devenant le plus jeune à l'être dans cette université. Il y produit des écrits académiques qui seront des standards nationaux pendant des années. Il sera tuteur et pendant son passage comme professeur au Pembroke College, il écrit The Hobbit et les deux premiers volumes de Lord of the Rings.  Un troisième fils naît en 1924.
J.R.R. Tolkien
Il entreprend une traduction de Beowulf  qu'il termine en 1926 sans jamais la publier (son fils le fera en 2014). Une fille naît en 1929.
En 1936, Tolkien donnait des conférences sur le célèbre poème, directement tirée de son livre alors non publié. Et obtenait de bons succès. C'est cette année là que quelqu'un met les yeux sur The Hobbit et convainc Tolkien de publier. Ce qu'il n'avait pas l'intention de faire.
W.H.Auden sera un de ses élèves et sera grand admirateur de la voix de Gandalf.
J.R.R. Tolkien
Pendant la Seconde Grande Guerre, il sera affecté aux décryptages des codes. Son livre est très populaire auprès des enfants, mais aussi auprès de nombreux adultes. Au point qu'on lui commande une suite. La guerre empêche une publication rapide, mais entre 1954 et 1955 seront publiés trois volumes de Lord of the Rings, qui fait suite à la trame narrative et incluent Bilbo. Cette fois il vise les adultes. C.S.Lewis , grand auteur lui-même, s'en fait un ami et un public admirateur. Un nouveau genre fantaisiste semble naître. Plus sombre, la trilogie installe un univers qui fascine des tas de gens.
J.R.R. Tolkien
Dans les années 60, la trilogie atteint déjà le statut de livres cultes et sera voté jusque dans les années 2000 parmi les livres préférées dans le monde par de nombreux pays. Facilement la trilogie fantastique la plus populaire. Ce qu'il n'avait jamais visé de faire. C.S Lewis travaillera fort pour que Tolkien soit considéré pour le Prix Nobel de Littérature. Sans succès. Tolkien n'est pas féru de l'attention qu'on lui porte. Il n'aime pas son statut d'auteur culte. Il sent qu'on veut lui faire porter un chapeau qui ne lui convient pas. Comme quand il était lieutenant à la Guerre.
J.R.R. Tolkien
Tolkien mandate son plus jeune fils d'être son exécuteur littéraire. Tolkien développe un univers riche et foissonnant, inspiré de la légende de l'Atlantide, et de son amoureuse, Edith, chantant et dansant à l'orée des bois en sa compagnie, pour écrire une esquisse mythologique, qui deviendra les histoires de Beren & Luthien ainsi celle de Turin, puis Quenta Silmarillion , livre qui sera refusé par les éditeurs après les énormes succès des Lord of the Rings.
J.R.R. Tolkien
Tolkien, têtu, réécrira ce livre plusieurs fois. Edith décède, à 82 ans, en 1971. Tolkien ne s'en remettra jamais. Elle était son Yang. Animée, aimant l'attention publique, adorant son rôle d'hôtesse soudaine de fans de partout dans le monde, là où lui souhaitait la discrétion et la modestie.
Il la suit dans la mort 21 mois plus tard, d'un ulcère doublé d'une infection à la poitrine, à 81 ans.
The Silmarillion est publié par son fils trois ans après la mort de papa.
Son fils lancera pas moins de 9 livres, écrits ou commencés par son père, de manière posthume.

J.R.R. Tolkien

You know nothing Hunter Jones


Peter Jackson fera de la magie visuelle de sa magie scriptée.
4 fois.
Et sera Oscarisé pour son troisième effort.
Depuis le 3 mai, un film sur la vie de l'auteur est en salle.
Incarné par un des acteurs principaux de la fameuse série, toute aussi culte, Skins.
Et la phénoménalement jolie Lily Collins.
J'irai peut-être voir.
Ce qui inspire les auteurs, j'aime.
Lily Collins, je l'écouterais me lire le dictionnaire au complet.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines