Magazine Culture

Jaime Gil de Biedma – Rue Pandrossou

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Jaime Gil de Biedma – Rue PandrossouChers, très chers souvenirs d’Athènes.

Dans le quartier de Plaka,
non loin de Monastiraki,
une rue comme tant d’autres,
avec ses nombreuses boutiques.

Toi qui m’aimes,
si un jour tu visites la Grèce
et que tu passes par cette rue,
surtout en été,
transmets-lui mon meilleur souvenir.

C’était un lundi du mois d’août,
après une année particulièrement éprouvante.
Je me souviens, je venais d’arriver
quand, soudain, je me suis pris à aimer la vie
rien qu’à cause d’une odeur
de cuisine et de cuir de chaussure
qui flottait dans la rue.

*

La calle Pandrossou

Bienamadas imágenes de Atenas

En el barrio de Plaka,
junto a Monastiraki,
una calle vulgar con muchas tiendas.

Si alguno que me quiere
alguna vez va a Grecia
y pasa por allí, sobre todo en verano,
que me encomiende a ella.

Era un lunes de agosto
después de un año atroz, recién llegado.
Me acuerdo que de pronto amé la vida,
porque la calle olía
a cocina y a cuero de zapatos.

***

Jaime Gil de Biedma (1929-1990)Un corps est le meilleur ami de l’homme (Le Rocher, 2001) – Traduit de l’espagnol par William Cliff.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines