Magazine Culture

#Culture #BD - 9 éme Biennale du 9e art - Exposition Jack Kirby la galaxie des super héros #Marvel - Musée Thomas Henry de Cherbourg

Publié le 24 mai 2019 par Philippe Vimard @cotentinweb

L'entrée du musée sera gratuite pour l'occasion et le public est invité à adopter le thème en venant vêtu de son costume de super héros préféré.

257 originaux sont exposés, une majorité signée de l'oeuvre du King of comics.

9e BIENNALE DU 9e ART HOMMAGE À JACK KIRBY

Pour cette 9e Biennale du 9e art, la Ville de Cherbourg-en-Cotentin explore l'univers des comics en rendant hommage à l'un de ses plus grands créateurs : Jack Kirby (1917-1994), le King of Comics, père entre autres de Captain America, de Thor, des Quatre Fantastiques, des X-Men et du Quatrième Monde.

Du 25 mai au 1er septembre 2019, l'exposition Jack Kirby.

La galaxie des super héros présentera plus de 250 originaux et pièces de collection au musée Thomas Henry.

Plonger dans l'univers de Jack Kirby, c'est découvrir comment l'artiste a su emmener la bande dessinée américaine dans une autre dimension par son style, ses découpages et sa narration. Pour mieux comprendre l'influence du " style Kirby " qui a imprégné l'inconscient collectif des lecteurs mais aussi des professionnels, l'exposition s'attachera à mettre en lumière les apports artistiques du King of Comics et des auteurs associés à ses créations. Elle explicitera les relations qui l'unissent aux artistes de son époque, qu'ils soient co-auteurs ou collaborateurs (Joe Simon, John Buscema, Steve Ditko, Gene Collan, Neal Adams...). Elle étudiera également l'impact de la saga du Quatrième Monde sur les révolutions esthétiques des décennies suivantes, notamment à travers les travaux de Frank Miller, John Byrne, Bill Sienkiewicz, Mike Mignola, Jim Lee, Walter Simonson ou encore Bruce Timm

#Culture #BD - 9 éme Biennale du 9e art - Exposition Jack Kirby la galaxie des super héros #Marvel - Musée Thomas Henry de Cherbourg

CHERBOURG ET LE 9e ART LA BD S'EXPOSE AU MUSÉE

En créant la Biennale du 9e art en 2002, la Ville de Cherbourg-en-Cotentin s'est engagée dans une démarche novatrice : présenter au public des artistes majeurs de la bande dessinée à travers de grandes expositions thématiques au sein de son musée des beaux-arts.

En choisissant Jack Kirby pour cette 9e édition, Cherbourg-en-Cotentin poursuit un cycle sur la création américaine, initié en 2017 avec Winsor McCay, et plonge dans l'univers des comics. Le 9e art s'est ancré à Cherbourg il y a une quinzaine d'années.

La Ville a été l'une des premières à rompre les conventions en exposant la bande dessinée dans un musée des beaux-arts. Initiée avec Enki Bilal en 2002, la Biennale s'est poursuivie avec Schuiten et Peeters en 2004, André Juillard en 2006, Loustal en 2008, Hugo Pratt en 2009, Moebius en 2011 et Tardi en 2013.

Elle propose des expositions monographiques et thématiques qui explorent l'univers d'un grand nom de la bande dessinée, au sein du musée Thomas Henry.

D'abord consacrée à des figures majeures de la bande dessinée européenne, la Biennale évolue en 2017 en mettant le cap sur les Amériques avec Winsor McCay et initie un cycle consacré aux auteurs américains.

En 2017, la Biennale du 9e art devient également un festival d'art contemporain, toujours dédié à la bande dessinée, mais aussi aux arts associés, créateurs d'univers graphiques.

La bande dessinée demeure la matrice de cette nouvelle formule mais les jeux vidéo et autres modes d'expression numérique tiennent désormais une place importante dans la programmation, à travers notamment Voyageurs Immobiles, des rencontres dédiées à la pop culture, organisées en septembre.

En 2019, avec Jack Kirby. La galaxie des super héros, la Biennale invite le public dans une nouvelle dimension, celle des comics et des super héros, dont beaucoup ont été créés ou co-créés par Jack Kirby : The Fantastic Four, Captain America, Darkseid...

" Après plusieurs éditions dédiées aux auteurs européens, la Biennale du 9e art s'est tournée vers les États-Unis en 2017, en s'intéressant à Winsor McCay, père de la bande dessinée américaine, rappelle Catherine Gentile, maire-adjointe à la culture de Cherbourg-en-Cotentin. En 2019, nous maintenons ce cap en choisissant Jack Kirby, un autre pionnier. Après le père, voici le King. Son œuvre succède à celle de McCay en créant un nouveau
genre qui influence encore aujourd'hui nombre d'artistes. L'univers des super héros est intemporel et se perpétue au fil des nouvelles générations. "
" Cette immersion dans l'art populaire du comics est aussi l'occasion de rééditer, du 30 août au 1er septembre 2019, le festival Voyageurs Immobiles, dédié à la pop culture, annonce Catherine Gentile. Cette seconde édition permettra de rencontrer des auteurs et d'explorer les arts associés aux comics : sérigraphies, cosplay, jeux vidéo... "

Dans le cadre de la 9e Biennale du 9e art, le musée Thomas Henry programme des actions de médiation tout au long de l'exposition, afin d'initier les publics, petits et grands, au langage visuel et narratif de la bande dessinée américaine.

Une belle manière d'amener à explorer l'imaginaire et le travail du King of comics : Jack Kirby.

#Culture #BD - 9 éme Biennale du 9e art - Exposition Jack Kirby la galaxie des super héros #Marvel - Musée Thomas Henry de Cherbourg

La 9e Biennale du 9e art s'attache à mettre en lumière les apports artistiques du King of comics, notamment à travers une trentaine d'auteurs associés à ses créations.

Quel impact la saga du Quatrième Monde, l'œuvre la plus personnelle de Kirby, a-t-elle eu sur les révolutions esthétiques des décennies suivantes ?

Visites commentées, ateliers et animations adaptés à tous les âges s'articuleront autour de divers thèmes : dessiner, encrer, coloriser les comics, le style Jack Kirby, Jack Kirby et la guerre, le super héros dans l'art...

Rendez-vous familial et ludique associant un temps de visite et un temps de pratique artistique autour de la thématique des super héros du musée.

Plus d'informations à venir sur cherbourg.fr

À travers un cheminement chronologique et thématique, près de 150 originaux seront présentés - planches, esquisses et illustrations pleine page - ainsi qu'une cinquantaine de pièces de collection - sérigraphies, figurines et statues, objets vintage, comic books... - qui permettront de comprendre l'évolution du travail de Kirby, depuis le strip de presse des années 1930 jusqu'au graphic novel (roman graphique) des années 70, en passant par les comic books. " L'exposition se déroulera sur 250 m², souligne Louise Hallet. Des animations tout public rythmeront l'exposition pour permettre de mieux comprendre le style Kirby. "

JACK KIRBY LA GALAXIE DES SUPER-HÉROS 25 MAI › 1ER SEPTEMBRE 2019 AU MUSÉE THOMAS HENRY Le Quasar - Esplanade de la laïcité 50100 Cherbourg-en-Cotentin Tél. 02 33 23 39 30 - musees@cherbourg.fr ou www.cherbourg.fr

" Pour réunir les pièces qui seront exposées, pour la plupart issues de collections privées, nous pouvons de nouveau compter sur Bernard Mahé, de la Galerie du 9e art à Paris, précise Louise Hallet, conservatrice du musée Thomas Henry et commissaire de l'exposition. Spécialisé dans la bande dessinée, il nous avait déjà permis de réunir, pour la précédente Biennale, une soixantaine de planches originales de Winsor McCay. "

VOYAGEURS IMMOBILES LES RENCONTRES DE LA POP CULTURE

Point d'orgue de la 9e Biennale du 9e art, Voyageurs Immobiles est une invitation à explorer les mondes imaginaires. Du 30 août au 1er septembre 2019, le Quasar, centre culturel de Cherbourg-en-Cotentin et écrin du musée Thomas Henry, vivra au rythme de la pop culture en réunissant auteurs et artistes, sérigraphies et produits dérivés, jeux vidéo et cosplay...

Après le succès de la première édition en 2017, réunissant 7 000 visiteurs, la Ville de Cherbourg-en-Cotentin et ses partenaires proposent une nouvelle fois de partir à la découverte des univers fantasy, de la science-fiction, du fantastique, des super héros et du steampunk au sein du Quasar. Une façon originale d'attirer de nouveaux publics au Quasar, un écrin culturel regroupant le musée Thomas Henry, la bibliothèque Jacques Prévert, le théâtre à l'Italienne et l'Artothèque.

Le coup d'envoi de cette 2e édition sera donné par une soirée ciné-concert de GaBLé le jeudi 29 août, en partenariat avec Le Circuit, diffuseur de musiques actuelles dans le Cotentin. GaBLé proposera un spectacle autour de la série ComiColor d'Ub Iwerks, composée de dessins animés très souvent inspirés de contes (Sindbad le marin, Tom Pouce, Les Musiciens de Brême...), et créée dans les années 1930. Le graphisme des pochettes de disques sera quant à lui évoqué au cours d'une conférence animée au sein de la bibliothèque du Quasar.

DE LA POP LITTÉRATURE AVEC UN SALON DU LIVRE

#Culture #BD - 9 éme Biennale du 9e art - Exposition Jack Kirby la galaxie des super héros #Marvel - Musée Thomas Henry de Cherbourg

Suite à l'engouement lors de la précédente édition, le Salon du livre sera reconduit en 2019 au sein du théâtre à l'italienne, avec la présence d'une vingtaine d'auteurs de la littérature pop, à l'instar de Fred Duval, scénariste de Hauteville House. Des rencontres d'auteurs sous forme de tables rondes seront proposées au foyer du théâtre.

La galerie French Paper, spécialiste de la diffusion et de la commercialisation de sérigraphies officielles de collection autour de la pop culture, présentera des œuvres sérigraphiées et signées, disponibles à la vente. Pendant toute la durée du festival, une exposition d'une dizaine de sérigraphies de l'artiste australien Ken Taylor sera proposée par l'Artothèque. Des temps d'échanges sur Ken Taylor et ses œuvres seront proposés au public tous les jours de 11h à 12h, sur inscription.

Des ateliers de confection de cosplay, animés par l'association Yumigami, seront proposés au public (places limitées). Une cosplayeuse professionnelle sera invitée et proposera une Master Classe pour échanger autour de cet univers et partager ses conseils et astuces. Les Espaces Publics Numériques (EPN) de Cherbourg-en-Cotentin s'associeront à l'atelier de confection de costumes en apportant leur Fab Lab composé de brodeuses numériques, imprimantes 3D, découpeuse laser, etc.

Les univers du steampunk, ou rétrofuturisme, seront à découvrir à travers une exposition conçue spécialement pour Voyageurs Immobiles. L'artiste-plasticien Futuravapeur y présentera notamment ses Historiettes de Monsieur Sandalette mais également des objets uniques créés par ses soins. Cette exposition sera visible gratuitement au cabinet des estampes du musée Thomas Henry. Les visiteurs seront invités à remonter le temps en revêtant des costumes d'époque et à prendre la pose sur un stand photo imprégné de l'univers steampunk et géré par la galerie Diplopie.

En complément de la Biennale du 9e art, la bibliothèque Jacques Prévert accueillera une exposition présentant des œuvres d'Enrico Marini, dessinateur virtuose de la série Le Scorpion et d'une aventure de Batman en deux tomes, The Dark Prince Charming.

Avis aux fans de jeux de société, de blind tests ou encore de jeux de rôles, cette soirée est pour eux ! Une large sélection d'animations plongera passionnés et curieux, amateurs ou confirmés, dans les univers fantastiques de Star Wars, Harry Potter ou encore Game of Thrones.

Des démonstrations de jeux vidéos, des interventions avec les équipes des Espaces Publics Numériques et l'association Gamepad.

ACCUEIL ET BILLETTERIE
Du mardi au vendredi : 10h-12h30 et 14h-18h
Les samedis et dimanches : 13h-18h
Fermé les lundis et jours fériés.
Plein tarif : 5 € / tarif réduit : 3 €
Gratuit le mercredi pour tous.
Pass musées valable dans les 3 musées de Cherbourg-en-Cotentin et expos à volonté pendant 12 mois : 10 €

Exposition ©JMEnault_Ville de Cherbourg-en-Cotentin

JACK KIRBY (1917-1994) UNE VIE DÉDIÉE AU COMICS

#Culture #BD - 9 éme Biennale du 9e art - Exposition Jack Kirby la galaxie des super héros #Marvel - Musée Thomas Henry de Cherbourg

Peu connu du grand public, Jack Kirby a pourtant influencé des générations de dessinateurs en créant la plupart des super héros de l'univers Marvel. Un dessinateur d'exception, aux traits énergiques, auquel la Ville de Cherbourg-en-Cotentin rend hommage.

D'ascendance autrichienne, Jack Kirby, de son vrai nom Jacob Kurtzberg, est né en 1917 dans une famille modeste du Lower East Side (Manhattan). Il se passionne très jeune pour le dessin et entre dès 1935 aux studios Fleischer en qualité d'intervalliste, puis au prestigieux studio Eisner-Iger, avant de se rapprocher des " syndicates ", notamment du Fox Features Syndicate. C'est dans cette agence qu'il fait la connaissance de Joe Simon avec lequel il va créer en 1941, sous le pseudonyme définitif de Jack Kirby, le personnage culte de Captain America.

Pour nombre d'illustrateurs, la création de super héros, alors en plein essor, apparaît comme une réponse culturelle à la montée du nazisme en Europe.

Mobilisé en 1942, Jack Kirby débarque en août 1944 sur les plages de Normandie, à Omaha, pour intégrer l'armée du Général Patton. Cet épisode le marque profondément et influencera ses productions ultérieures.

Après la Seconde Guerre mondiale, les super héros n'ont plus les faveurs du public, qui aspire à plus de légèreté. Avec son complice Joe Simon, Jack Kirby se tourne vers d'autres genres narratifs de comics : le fantastique (Black Magic), le polar, la romance (Young Romance), le western, ainsi que les récits de guerre.

LE CHAMP GRAVITATIONNEL

La fin des années 1950 et les années 1960 voient le retour en grâce des super héros, avec l'apparition de la Justice League chez DC Comics. En réaction, Jack Kirby rejoint Atlas Comics et devient le créateur graphique de la quasi-totalité des personnages du futur univers Marvel.

Avec Stan Lee, ils créent la série Fantastic Four. Puis, le duo donne naissance à un véritable panthéon de super héros : Avengers, Black panther, Hulk, Iron Man, Silver surfer... Le sens de la composition du King et le dynamisme de son style deviennent une référence pour tous les dessinateurs de la " Maison des idées ". La narration de Jack Kirby s'étoffe et s'inscrit dans des thématiques sociétales : droit des minorités, contestations sociales, opposition à la guerre du Vietnam.

©1992-2019 Greg Preston. All Rights Reserved.

Après avoir dominé esthétiquement les années 1960, Jack Kirby tourne le dos à la logique industrielle de Stan Lee et rejoint DC Comics pour créer son œuvre la plus personnelle : Le Quatrième Monde, qui inspirera notamment George Lucas pour sa saga Star Wars. Jack Kirby est au sommet de son art. Cette œuvre, la plus ambitieuse de sa carrière puisqu'il en est à la fois le scénariste, le concepteur graphique et l'éditeur, est un échec commercial. Hunger Dogs, la conclusion précipitée de cette saga, est publiée en 1985 sous forme de graphic novel. Pour autant, Le Quatrième Monde est considéré comme l'une des créations les plus marquantes de l'histoire des comics.

Après la période faste des années 1960, la carrière de Jack Kirby se délite dans des projets qui ne rencontrent plus l'adhésion du public. Pourtant son influence est immense sur les auteurs qui seront à l'origine de la révolution post-moderne des années 1980. Les années 1970 ont vu les canaux de diffusion classiques mis à mal par l'apparition des librairies spécialisées et la vente directe. Les éditeurs indépendants se libèrent du joug des grands distributeurs et de la censure imposée par le Comic Code Authority depuis 1954. Si ces mutations n'ont pas concerné Jack Kirby directement mais plutôt les nouveaux talents, Le Quatrième Monde est, de l'aveu même des auteurs, à l'origine de refontes graphiques, narratives et de nouvelles formes d'édition. On voit naître des œuvres révolutionnaires qui ont bouleversé la bande dessinée américaine comme The Sandman de Neil Gaiman ou encore The Dark Knight Returns de Franck Miller.

LA NÉBULEUSE JACK KIRBY

Dans la dernière partie de sa vie, Jack Kirby assiste à l'essor d'Internet et à l'avènement d'une nouvelle génération d'auteurs qui créent une nouvelle ligne de comics (Hellboy, Spawn, The Walking Dead). L'innovation graphique et narrative s'inscrit désormais dans un cadre de " creator own projects " : les auteurs revendiquent la propriété intellectuelle de leurs créations. Pour Image Comics, Jack Kirby crée une ultime série, Phantom Force, encrée, entre autres, par Jim Lee et Todd Mc Farlane (Spawn). Jack Kirby décède en février 1994, mettant un terme définitif à ce projet éditorial. Pourtant, au XXIe siècle, les univers imaginés par Jack Kirby continuent d'inspirer cette nouvelle génération. Parmi les projets les plus remarquables, citons Earth-X de Jim Krueger, Alex Ross et John Paul Leon et la série animée Superman, l'Ange de Métropolis de Bruce Timm et Paul Dini, dont l'esthétique est ouvertement inspirée du graphisme de Jack Kirby

Au cours de sa vie, Jack Kirby aura traversé toutes les étapes marquantes de l'histoire des comics. Il entre dans le métier par les comic strips destinés aux journaux, puis il assiste à la naissance des comic books et des super héros. Il connaîtra la désaffection du public pour ce genre, puis il sera le principal acteur de sa résurrection. Il participera à la mutation des comics vers le graphic novel et soutiendra le mouvement des éditeurs indépendants. Aujourd'hui, l'empreinte de Jack Kirby sur l'industrie des comics est incontestable, il est devenu une icône de la pop culture.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippe Vimard 2469 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines