Magazine Culture

Houellebecq / BHL : correspondance en rase campagne

Par Marcalpozzo
Houellebecq / BHL : correspondance en rase campagne

De Houellebecq à BHL ou de BHL à Houellebecq tout est là, désormais, médiocrité, nullité, néant sonore qui leur tient lieu de pensée. En réalité, ce n'est pas tout à fait vrai. Il y a vingt ans, Houellebecq était autrefois plus insolent et plus agressif. Libre à cette époque, cette insolence faisait de sa littérature un beau moment de subversion. Ne peut-on pas dire la même chose, alors que les talents ne sont pas identiques, du BHL des années 70 ? Mais, le goût de la comédie, quand ce n’est pas de l’imposture, qui les caractérise tous les deux, a été mauvais pour le talent. J'ai retrouvé un vieil article que j'avais écrit en décembre 2009, à la sortie de leur entretien électronique qui n'a pas fait date. Tout est déjà en germe dans cette recension. La platitude, l'inutilité de cette littérature, la médiocrité des débats, l'effet de mode. Bref, tout cela était déjà mauvais signe. J'ai donc trouvé intéressant pour le lecteur de la republier dans ce blog...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marcalpozzo 8422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines