Magazine Concerts & Festivals

50 Years of Led Zeppelin avec Gallows Pole au Reflektor, Liège, le 31 mai 2019

Publié le 02 juin 2019 par Concerts-Review
50 Years of Led Zeppelin avec Gallows Pole au Reflektor, Liège, le 31 mai 2019

50 Years of Led Zeppelin avec Gallows Pole au Reflektor, Liège, le 31 mai 2019

par Mitch ZoSo Duterck

Ma distraction légendaire me prive de mon appareil photo pour cette soirée qui va faire date dans la carrière de Gallows Pole, alors, pour le coup, faisons confiance à notre mobile frappé de l'emblème à la pomme. Vous savez, ce truc qui sert aussi à téléphoner. C'est le Reflektor, Place Xavier Neujean à Liège, qui ouvre ses portes pour la première fois à nos Hennuyers et, pour un coup d'essai, c'est un coup de maître. Près de 400 personnes, beaucoup en tant que curieux, ont fait le déplacement pour se rendre compte qui pouvaient bien être ces gens venus de la cité du Doudou pour investir celle du Taureau, Li Torê, comme on dit en wallon. Ils sont venus, ils ont vu, entendu et... ils ont été vaincus!

La soirée s'articule en deux parties introduites de fort belle manière par l'excellent Laurent Rieppi qui présente les deux premiers albums de Led Zeppelin, sortis il y a 50 ans, sous forme de mini-conférences s'appuyant sur des documents audio-visuels d'époque. Et puis c'est au tour de Gallows Pole d'illustrer tout cela. Le groupe dont je suis passionnément les aventures musicales depuis 25 ans déjà a relevé le défi de jouer les deux premiers albums en intégralité et en séquence, ce qui constitue selon mes sources une première mondiale. La tâche est titanesque et un peu folle, il faut bien l'avouer. Si la musique du dirigeable ne leur est pas inconnue puisqu'ils la restituent avec brio depuis un quart de siècle sous forme de best of ", il y a encore un gouffre à franchir quand il s'agit d'interpréter des albums en intégralité. Le challenge était immense et le résultat... une réussite totale. Et ce n'est pas le public " chaud boulette " et réceptif à souhaits qui me contredira. Quelle ambiance mes amis! Tout au long de la soirée, les hymnes que sont " Dazed and Confused ", " Babe, I'm Gonna Leave You ", " Whole Lotta Love " ou encore " Heartbreaker ", les valeurs sûres, vont flirter avec des morceaux moins " connus " si c'est possible avec le répertoire de Led Zeppelin. Nous pourrons donc découvrir avec bonheur, des morceaux inhabituels en public et pourtant magiques tels que " Your Time Is Gonna Come ", " Bring It On Home " ou encore l'instrumental " Black Mountain Side". C'est Jack Estievenart qui anime la scène et tient le public au creux de sa main, non Jack n'est pas manchot, sa deuxième main tient le micro, idiot va! Tandis que le groupe tourne à plein régime (fires on all six) dans leur cas et en anglais dans le texte, sous le regard, dans lequel flotte toujours un léger sourire, de Franco, pas le général, mais le chef d'orchestre. Gallows Pole a gagné la partie, c'est incontestable. Au risque de me répéter, c'est le seul groupe du genre que j'ai vu et entendu, qui a compris et assimilé intégralement l'esprit de Led Zeppelin, et ça c'est bien plus important que de porter leurs costumes de scène ou de ressembler physiquement à un ou l'autre des musiciens originaux. Quand ils passeront dans votre région, foncez les voir. Il fallait être fou pour faire ce qu'ils ont fait et pourtant... Merci à tous ceux d'entre vous qui ont acheté et fait dédicacer à cette occasion mon livre Led Zeppelin :" In The Evening And In The Light" de bien belles rencontres en tout cas. Alors...à bientôt j'espère.

50 Years of Led Zeppelin avec Gallows Pole au Reflektor, Liège, le 31 mai 2019 50 Years of Led Zeppelin avec Gallows Pole au Reflektor, Liège, le 31 mai 2019

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte