Magazine Culture

D'un commun accord, Sophie Jomain

Par Les Griffonneuses
Salut tout le monde !!Aujourd'hui je vous présente une chronique d'un livre d'une de mes auteures préférées mais elle ne sera pas aussi enthousiaste qu'habituellement. Pour la première fois, un livre de Sophie Jomain ne m'a pas conquise...L'histoire :Jane et Martin ont longtemps entretenu une relation qui les satisfaisait parfaitement. Relations sexuelles à volonté, aucune attache, du plaisir à l'état pur.Mais lorsque, pour une raison d'orgueil et de défi, Jane met à jamais la vie de Martin en l'air, elle n'aura de cesse que de se limoger pour ce qu'elle lui a infliger alors qu'elle s'en sort sans aucun dommage.Leurs retrouvailles ne seront pas de tout repos et Martin, qui a vu sa vie irrémédiablement transformée ce jour-là n'aura d'autre cesse que de faire payer à celle qu'il tient pour responsable.Le marché pervers qu'il va lui proposer aura pour objectif de se venger d'elle mais ne risque-t-il pas lui aussi de se faire prendre à son propre jeu ? Les effets néfastes de cette vengeance risquent bien de faire encore plus de mal que le terrible accident...D'un commun accord, Sophie JomainMon avis :J'étais un peu réticente à l'idée de lire ce livre. J'avais totalement adoré Cherche Jeune Femme Avisée mais le deuxième opus, sur des personnages que j'avais détestés dans le premier, ne me tentait pas vraiment, si bien qu'il a trainé longtemps dans ma bibliothèque. Je ne me suis d'ailleurs poussée à le lire qu'à l'annonce de la sortie proche du troisième tome.Et malheureusement, mon avis sur le résumé s'est étendu à l'ensemble du livre. J'ai trouvé que Martin était un personnage détestable, ayant été très aigri par son accident et déterminé à le faire payer à Jane.Cette dernière a, au contraire, été métamorphosée par l'accident qu'elle a causé et tente de tout faire pour expier ses fautes. Mais Martin n'est pas décidé à lui pardonner, à accepter ses excuses ou même à croire que son ancienne amante a changé.J'ai trouvé que ce livre tournait autour d'un discours de sourd. Martin et Jane campaient chacun sur leurs positions : Martin n'a aucun autre objectif que de faire payer Jane, il est sournois, autoritaire et parfois même cruel. Au contraire, Jane comprend parfaitement le jeu auquel Martin se prête mais pour expier, est prête à se plier à toutes ses exigences, quitte à s'oublier elle-même. Son discours d'excuse n'est jamais entendu mais pour elle peu importe, elle doit payer et se prête volontiers au jeu pervers de Martin.J'ai trouvé la situation particulièrement malsain et surtout sans intérêt. L'intégralité du roman se déroule sur le même schéma. L'homme brisé est incapable de passer sur ses blessures et est animé par la vengeance tandis que la femme se sacrifie à son bénéfice.Les côtés autoritaires et directifs de Martin m'ont profondément déplu d'autant qu'il n'a aucun droit sur la jeune femme.Ce n'est donc pas une réussite malheureusement pour moi. Mais j'attends quand même avec impatience le prochain livre de la série : Gâteau d'amour, à paraître chez J'ai lu le 19 juin 2019 !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Les Griffonneuses 2771 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines