Magazine Concerts & Festivals

Voyou au Festival Art Rock, jour deux, Scène B, Saint-Brieuc, le 8 juin 2019

Publié le 11 juin 2019 par Concerts-Review
Voyou au Festival Art Rock, jour deux, Scène B, Saint-Brieuc, le 8 juin 2019

Voyou au Festival Art Rock, jour deux, Scène B, Saint-Brieuc, le 8 juin 2019

Seconde journée du festival briochin, sous le soleil!

Des choix s'imposent, tu optes pour Voyou, qui se produit à 19:30 sur la Scène B.

Thibaud Vanhooland, non il n'est pas Marseillais comme son patronyme le laisse supposer, il est originaire de la banlieue lilloise, devient Voyou il y a quelques années, avant cela, le trompettiste de formation et également bassiste, sévissait chez Elephanz, Rhum for Pauline et Pegase.

Son premier EP, 'Seul sur ton tandem', sort en 2017 et cartonne d'emblée, 'Les Bruits dans La Ville' ( 2019) confirme tout ce que l'Extended Play laissait présager de bon.

Sur scène Voyou est accompagné de Laura Etchegoyhen (saxophone, percussions électroniques, backings), Lætitia N'Diaye (claviers, backings ) et de Diogo Strausz (guitare, basse, percussions), Thibaud chante, gratte une acoustique, secoue des shakers ou souffle dans l'instrument cher à Miles Davis, l'ordi, parfois récalcitrant, ajoute un fond pré-enregistré.

Deux mots sur le décor: tropical, naïf!

D'où tu es situé, tu peux voir la mise en condition, sous forme de ronde, que le groupe se paye avant d'investir le podium pour attaquer 'La serre' , une plage pop rafraîchissante et acidulée.

'Dehors', aux teintes pastel, est décoré d'un joyeux sifflement, Laura a sorti son sax, le final est pour la trompette.

La suivante est pour les lepidoptérophiles romantiques, le ' Papillon' virevolte et séduit les coeurs.

On compare le vaurien à Voulzy, dans une autre sphère à Jacques Tati, nous, on y entend du Témé Tan, les deux artistes partagent le même univers poétique façonné sur une toile bricolée, minimaliste et mélodieuse.

Pour amateurs de chansons douces et d'Henri Salvador, voici 'Le naufragé' et on poursuit la rêverie avec 'A nos jeunesses', amorcé par un solo de trompette digne de 'Il Silencio' de Nini Rosso, avec un petit fond mariachi pour ajouter une touche exotique, et puis, shit, plus rien, le blanc, l'ordinateur a refusé de suivre.

Vous pouvez huer la machine, Saint-Brieuc, balancez lui des tomates pourries.....ouh, ouh, ouh..

Tant pis, on embraye sur ' Les trois loubards' dont celui qui a piqué les santiags de Renaud dans 'Laisse béton'.

'La légende urbaine' doit plaire aux amateurs de western spaghetti avec BO signée Morricone , en tout cas, cette plage fait très fort.

Tous les garçons de la bande étaient amoureux de ' La fille sans visage', celle qui est trop belle pour toi, comme la Aicha de Cheb Khaled.

Saint-Brieuc, elle est d'ici, elle a participé à l'enregistrement, s'il vous plaît frapper dans les mains pour accueillir Yelle!

Liesse générale pendant 'Les bruits dans la ville' chanté en duo.

Puis vient, d'inspiration Hergé, ' On a marché sur la lune' , une plage invitant les cosmonautes à la danse.

Saint-Brieuc l'attendait, là-voilà, ' Seul sur ton tandem' achève un set lumineux, souriant et bon enfant.

Tu pédales à fond la caisse pour rejoindre la Grande Scène et assister à la fin du show de Charlie Winston.

Voyou au Festival Art Rock, jour deux, Scène B, Saint-Brieuc, le 8 juin 2019 Voyou au Festival Art Rock, jour deux, Scène B, Saint-Brieuc, le 8 juin 2019

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte